honeywell ordinateur quantique

Honeywell dévoile l’ordinateur quantique le plus puissant du monde

Honeywell vient de dévoiler l’ordinateur quantique le plus puissant du monde. Son volume quantique de 64 offre le double des performances du superordinateur d’IBM…

Jusqu’à présent, l’industrie de l’informatique quantique était dominée par IBM avec le superordinateur le plus puissant du monde dévoilé en janvier 2020. Cependant, en mars 2020, l’entreprise américaine Honeywell annonçait qu’elle détrônerait ” Big Blue “ au milieu de l’année avec un ordinateur quantique encore plus puissant.

Trois mois plus tard, la promesse est tenue. Honeywell vient de dévoiler sa machine, dont le volume quantique atteint 64. Cela représente le double de la puissance du superordinateur d’IBM.

Célébrez la fête nationale avec pCloud !

Cet ordinateur à 64-QV est capable de traiter les données à travers six cubits. En outre, sa fidélité atteint plus de 99,997%, lui permettant de générer des calculs et des simulations de très haute qualité.

Selon Tony Uttley, président de Honeywell Quantum Solutions, la puissance des ordinateurs quantiques de l’entreprise vient du fait que leurs qubits soient de la plus haute qualité et offrent le taux d’erreur le plus faible. Il s’agit d’une combinaison reposant sur ” des qubits identiques et entièrement connectés et un contrôle de précision “.

Pour le futur, Honeywell compte aussi s’associer à Microsoft dans le cadre de l’offre Azure Quantum. Les utilisateurs du Cloud de Microsoft pourront donc accéder aux ressources de cet ordinateur quantique surpuissant pour répondre à leurs besoins.

Ce n’est toutefois qu’un début pour la firme fondée en 1906 et basée à Charlotte, en Caroline du Nord. Auparavant spécialisée dans la production d’unités centrales massives, elle a revendu cette activité pour se consacrer au développement d’ordinateurs quantiques.

Pour y parvenir, l’entreprise a rassemblé plus d’une centaine de scientifiques, d’ingénieurs, et de développeurs logiciels. Elle a aussi noué des partenariats avec JPMorgan Chase, Cambridge Quantum Computing et Zapata Computing.

Honeywell compte multiplier la puissance des ordinateurs quantiques par 10 chaque année

Ainsi, en mars dernier, Honeywell avait aussi annoncé qu’elle serait en mesure de multiplier les performances des ordinateurs quantiques par 10 chaque année au fil des cinq ans à venir. Si ce défi est relevé, les ordinateurs pourraient donc être 100 000 fois plus rapides en 2025.

Au-delà de leur puissance brute, ces machines d’un genre nouveau présentent un potentiel révolutionnaire, car elles peuvent examiner de nombreux résultats potentiels en même temps. L’état superposé des qubits leur permet d’avoir une valeur de 1 et 0 simultanément, là ou un bit traditionnel ne peut avoir que l’une de ces deux valeurs.

Les particules superposées génèrent une matrice d’états pouvant être utilisée pour résoudre des problèmes extrêmement complexes que même les meilleurs superordinateurs traditionnels ne peuvent résoudre. Ils pourraient être utilisés dans les domaines de la cryptographie, de la prévision météo, de l’intelligence artificielle ou du développement de médicaments.

Cependant, rappelons que nous sommes encore loin de pouvoir exploiter tout le potentiel des ordinateurs quantiques à l’heure actuelle. Il faudra encore patienter quelques années avant que cette technologie révolutionnaire se démocratise.

Selon Tony Uttley, les ordinateurs quantiques actuels sont “ l’équivalent des ordinateurs d’il y a 60 ans qui nécessitaient une salle entière et avaient des câbles qui débordaient de partout “. Quoi qu’il en soit, le superordinateur d’Honeywell représente un grand pas en avant pour l’industrie naissante de l’informatique quantique…