IA des ténèbres : la face cachée des chatbots

IA des ténèbres : la face cachée des chatbots

Alors que les IA conversationnelles comme sont de plus en plus populaires, certains cybercriminels exploitent cette technologie pour créer des chatbots dédiés au piratage et aux arnaques en ligne.

Le ver dans le fruit : WormGPT et FraudGPT

Parmi ces outils malfaisants, on retrouve WormGPT et FraudGPT. Véritables couteaux suisses du piratage, ils facilitent la conception de logiciels malveillants et aident à détecter les failles de sécurité des systèmes. Pire encore, ils prodiguent des conseils pour arnaquer les internautes et compromettre les appareils électroniques.

Mais l'ingéniosité des cybercriminels ne s'arrête pas là. Love- est un outil spécialisé dans les arnaques amoureuses en ligne. Grâce à lui, de faux profils de rencontre prennent vie, capables d'entretenir des conversations séduisantes sur des applications comme Tinder ou Bumble. Un leurre parfait pour attirer les cœurs solitaires dans un piège virtuel.

Vigilance de rigueur face aux illusions numériques

Face à cette menace grandissante, la prudence est de mise. Se méfier des messages, vidéos ou photos d'apparence crédible s'impose, car ces contenus pourraient émaner d'une IA malveillante. Partager des données sensibles avec ces systèmes est également déconseillé, au risque d'une manipulation par des cybercriminels avertis.

Les professeurs Oli Buckley de l'université d'East Anglia et Jason R.C. Nurse de l'université du Kent mettent en garde : alors que la technologie évolue à un rythme effréné, il est primordial d'adopter des précautions raisonnables pour se prémunir contre les menaces actuelles et futures. Une véritable course contre la montre s'amorce, où la clé réside dans la vigilance et la sensibilisation des utilisateurs pour contrer cette redoutable IA des Ténèbres.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *