Infinidium Power veut transformer la chaleur des data centers en électricité

La toute récente entreprise canadienne soutient une idée novatrice. La chaleur retrouvée dans la chambre de refroidissement de ses serveurs serait transformée en énergie électrique.

Un moyen d’économiser 50 % des dépenses grâce au refroidissement par air

L’infrastructure de refroidissement et d’alimentation électrique de son data center permet de réduire les dépenses liées à l’exploitation et à l’investissement. Le processus est simple. Dans la chambre de refroidissement, la chaleur est absorbée ensuite dirigée vers les hauteurs. Elle alimentera une turbine qui se mettra à tourner pour produire de l’électricité. Grâce aux Vortex Vacuum Chamber et un nanogrid à courant continu basse tension, l’économie d’énergie est optimisée. Il n’y a pas de conversion entre courant alternatif et courant continu. (CA-CC)

Le procédé s’appuie sur les propriétés physiques de l’air. Dans le Vortex Vacuum Chamber, l’air froid est aspiré à l’intérieur d’une pièce en forme de cloche. L’air chaud, sortant des serveurs remonte alors automatiquement. Cela permet de produire de l’énergie.

Paul Grist, CEO d’Infinidium Power le décrit comme une vieille cheminée. Il faut allier la forme de la chambre et la physique des mouvements de l’air. On laisse l’air chaud sortir et la place qu’il laisse est occupée par l’air frais. Il insiste sur la simplicité de l’infrastructure : pas besoin des systèmes de chauffage complexes, de ventilation ou de générateurs de secours ni d’équipements accessoires.

Un système de refroidissement voulu simple et efficace

Ils ont conçu personnellement leurs serveurs de manière à ne pas utiliser de ventilateurs mais en se basant sur des dissipateurs techniques. Tournant sur des puces Xeon E5 et des GPU Nvidia Série 20, prochainement changés en Série 30. L’idée, selon Paul Grist, est de laisser les serveurs tourner à température ambiante avec le flux d’air dont ils ont besoin. Evidemment cette technique n’est pas transposable à toutes situations. Le processus nécessite de faire des tests de densité équivalente à celle des data centers actuels.

Faciles à installer, les systèmes de refroidissement d’Infinidium sont simples. Il suffit de faire des trous de 4,8 à 2,4 centimètres au plafond pour éventer la pièce. Tant dans la technique que dans les procédures administratives, Infinidium Power se veut simple mais efficace.

Notons toutefois ce genre d’installation ne doivent être installées que pour de nouvelles exploitations. Ceux qui veulent essayer ne peuvent donc pas remplacer leurs infrastructures existantes par ce nouveau système. Après analyse, le CEO de l’entreprise affirme qu’ils peuvent économiser jusqu’à 75 % de leurs investissements par ce nouveau système. Et cela représente 50 % des coûts d’exploitation des data centers.

D’autre part, la start-up canadienne prévoit de collaborer avec différents fournisseurs. Trouver des alliés sur le marché des data centers, des opérateurs et des infrastructures dans le même genre.

Sources & crédits Source : lemondeinformatique - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest