Promouvoir l’interconnexion : une clé de l’évolution des data centers

La série de rapports spéciaux sur l’interconnexion virtuelle sera prochainement achevée. Dernier volet : pourquoi les data centers doivent optimiser la question de l’interconnexion pour évoluer ?

Une évolution recherchée pour approvisionner les structures informatiques périphériques

L’évolution de l’interconnexion demeure une question importante pour les data centers. Il s’agit d’assurer automatiquement l’approvisionnement des structures périphériques pour atténuer la charge du personnel informatique au sein des data centers.

La gestion des risques et des imprévus sur les réseaux doit être renforcée en cette ère d’expansion numérique. L’idéal serait de ne plus dépendre des humains pour la prise de décision au sein des infrastructures. Mais d’instaurer des structures automatiques pour fluidifier la gestion des données.

Une structure automatisée serait très profitable. Elle ciblerait une gestion instantanée des problèmes inattendus qui pourraient subvenir en pleine connexion.

La plupart des fournisseurs de cloud computing concourent afin de sortir les technologies avancées pour ce genre de fonctionnalité. Mais jusqu’à maintenant, ils doivent encore dépendre des services d’interconnexion que les opérateurs de télécommunication ainsi que les fournisseurs locaux offrent.

La capacité des data centers locaux permet de relier les régions métropolitaines entre elles et les zones locales aux autres zones régionales. Et cela grâce aux fibres et hubs d’interconnexion qui n’interfèrent pas avec les opérateurs.

Quelles devraient être les fonctionnalités recherchées par les fournisseurs cloud hyperscale ?

Les grandes entreprises et les fournisseurs cloud hyperscale pourraient réfléchir aux points suivants pour élargir l’interconnexion. D’abord, une portée géographique plus étendue et une accessibilité ouverte aux autres réseaux serait bénéfique pour une extension maximale de la connectivité.

La deuxième fonctionnalité : la capacité de prendre en charge différentes masses de data centers ; des plus petits aux plus vastes.

Une troisième fonctionnalité : une connectivité qui assure lors des grands évènements et selon les besoins des clients à l’instant.

Et enfin, une interconnexion améliorée permettra aux clients de bénéficier des réseaux de partenaires à toutes fins utiles pour le trafic informatique.

Les bénéfices d’une interconnexion puissante

Un travail pour rendre l’interconnexion puissante réduirait tout d’abord la charge des échanges entre data centers et services cloud. Ensuite, selon la demande et les besoins, les clients pourront choisir leurs prestataires de services préférés.

Le plus grand atout réside dans la suppression des va-et-vient entre cloud centraux et services périphériques pour s’approprier des données. D’autre part, la possibilité d’utiliser une bande passante évolutive à la demande séduira autant que la facilitation des connexions avec les autres réseaux.

L’interconnexion virtualisée offrira aux nombreux amateurs les fonctionnalités d’un data center sur une plateforme simplifiée.

Ceux qui opteront pour la décentralisation devront travailler pour se détacher des infrastructures anciennes. L’action devra être basée sur les données. Les écosystèmes virtuels nécessitent aujourd’hui des infrastructures sur plus fluide en gestion et approvisionnement de données. Cela ne pourra être atteint qu’en misant sur l’évolution de l’interconnexion. D’autant plus que les entreprises et les demandes changent, les infrastructures doivent aussi répondre aux demandes générées par ces changements inévitables récurrents.

Sources & crédits Source : datacenterdynamics - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest