Des investisseurs américains misent gros sur la cybersécurité

Cybersécurité : pourquoi ces investisseurs américains misent tout ?

SentinelOne fait partie de ces investisseurs américains qui misent sur la cybersécurité. Ce fournisseur de sécurité pour les terminaux IA a récemment annoncé un fonds d’investissement pour soutenir les startups en cybersécurité d’entreprise. 

Résister à la cyberpandémie

Parallèlement à la pandémie de Covid-19, le monde est aussi confronté à une cyberpandémie. Cela s’explique par un plus grand accès au cyberespace, augmentant par la même occasion la surface d’attaque. 

La cybersécurité est plus que jamais une préoccupation majeure pour les propriétaires d’entreprise et les dirigeants technologiques. Et pourtant dans ce contexte, beaucoup de startups en cybersécurité ont du mal à résister à la tempête économique

Par ailleurs, les chiffres font état d’une baisse en termes de financements, de fusions et d’acquisitions sur le marché de la cybersécurité. Le fournisseur américain de cybersécurité SentinelOne entrevoit une opportunité dans ce marché en progression, mais hésitant.

Investisseurs américains : parier sur la cybersécurité des entreprises

Tomer Weingarten, cofondateur et PDG de SentinelOne veut diversifier son portefeuille. Au lieu d’effectuer une fusion ou opérer une acquisition d’entreprise, il se tourne vers le financement par capital-risque.

SentinelOne vient justement d’annoncer le lancement de S Ventures, un fonds de 100 millions de dollars pour investir dans la génération de startups de cybersécurité d’entreprise. Les dirigeants de SentinelOne soutiennent que S Ventures investira à toutes les étapes du cycle de vie des startups

Ces investissements lui permettent entre autres de diversifier son marché Singularity XDR. Il s’agit d’une solution basée sur l’IA et le machine learning qui unifie des fonctions distinctes en une seule plateforme. Prévention, détection… Il n’y a aucun changement de contexte ni plusieurs tableaux de bord. Cela minimise les retards.

SentinelOne : diversifier son portefeuille

Des investisseurs américains misent gros sur la cybersécurité

S Ventures a déjà investi dans un certain nombre de startups, dont la startup californienne Armorblox. Il s’agit d’une plateforme de sécurité des emails. Noetic Cyber fait aussi partie du lot. Cette startup de cybersécurité basée à Londres évolue sur le marché de la gestion et le contrôle des actifs cyber.

S Ventures a aussi investi dans Torq, une startup basée à Portland, dans l’Oregon. Celle-ci propose une plateforme sans code utilisée pour connecter l’infrastructure de sécurité aux outils de communication. Ceci, tout en automatisant les flux de travail sur tous les systèmes.

La startup israélienne Laminar vient aussi compléter le portefeuille de SentinelOne via ce fonds d’investissement. Laminar est une plateforme de sécurité des données dans le cloud. La solution surveille et protège les données du cloud public, et pas seulement l’infrastructure. 

À propos de ces investissements, Tomer Weingarten déclare : « Nous essayons de nous concentrer sur les idées, les technologies et les personnes qui peuvent générer des résultats dans l’entreprise, étant donné que nous avons un point de vue très unique sur l’infrastructure d’entreprise ».   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest