iphone 14 satellite cybersecurite

iPhone 14 : tout savoir sur la connexion satellite et la cybersécurité

L’iPhone 14 d’Apple offre une nouvelle fonctionnalité de SOS via Satellite, permettant d’envoyer des messages d’urgence même lorsqu’aucune connexion WiFi ou cellulaire n’est disponible. D’autres smartphones proposent cette innovation, à l’instar du Huawei Mate 50. Toutefois, cette nouveauté pourrait induire de nouveaux risques de cybersécurité… découvrez tout ce que vous devez savoir !

Le 7 septembre 2022, Apple a dévoilé l’iPhone 14. Avec ce nouveau smartphone, la Pomme introduit une nouvelle fonctionnalité de SOS d’urgence par satellite permettant d’envoyer des messages d’urgence même quand les connexions WiFi et mobiles sont indisponibles.

Quelques heures avant la présentation, la firme californienne s’est fait couper l’herbe sous le pied par son rival Huawei. Le géant chinois a dévoilé son smartphone Mate 50 proposant lui aussi le texting par satellite via le réseau chinois BeiDou disponible dans le monde entier.

En parallèle, l’entreprise Starlink d’Elon Musk et l’opérateur américain T-Mobile viennent aussi d’annoncer la prise en charge des messages par satellite sur plusieurs smartphones Android. Cette nouveauté devrait également être introduite officiellement avec l’OS Android 14.

Il semble clair que cette nouvelle fonctionnalité est l’innovation principale de l’industrie du smartphone pour 2022. Toutefois, si la connexion satellite peut s’avérer salvatrice dans une situation critique, elle introduit aussi de nouveaux risques pour la cybersécurité et la protection des données…

Qu’est-ce que la connectivité satellite ? Comment ça marche ?

La connectivité satellite de l’iPhone 14 est disponible dès que le smartphone se trouve hors de portée d’un réseau cellulaire ou WiFi. Elle permet d’envoyer un message d’urgence.

Selon Apple, cette fonctionnalité est conçue pour un usage au sein d’espaces ouverts avec une ligne de vue dégagée vers le ciel. Les performances peuvent être impactées par la proximité d’arbres ou de bâtiments.

La fonctionnalité SOS via Satellite ne permet pas de passer d’appels téléphoniques, mais d’envoyer de courts messages textuels. L’iPhone se chargera de poser des questions essentielles pour comprendre la situation et enverra les informations au personnel d’urgence dès que la connexion est établie.

L’usage de cette fonctionnalité requiert la connexion à un satellite situé dans le ciel. L’iPhone vous indiquera dans quelle direction le pointer pour vous connecter au satellite le plus proche.

Afin d’accélérer la connexion autant que possible, Apple a créé un algorithme de compression permettant de diviser la taille des messages par trois. Si la vue vers le ciel est dégagée, l’envoi du SMS prend environ 15 secondes. Le processus peut prendre plusieurs minutes en cas d’obstruction.

Si vous êtes dans une zone où les services d’urgence peuvent recevoir des messages textuels, le message sera envoyé directement. Dans le cas contraire, il sera transmis à un centre de relais où les spécialistes formés par Apple seront en mesure de passer un appel à votre place.

À quoi ça sert ?

La fonctionnalité de SOS via Satellite permettra d’appeler les secours si l’utilisateur se perd ou se trouve dans une situation dangereuse. Elle permettra notamment de partager sa position géographique via la fonctionnalité « Find My » (Localiser mon iPhone) même sans connexion cellulaire ou WiFi. Ceci offre une sécurité additionnelle pour les personnes allant camper ou randonner dans des endroits reculés.

L’iPhone 14 est également doté d’un nouvel accéléromètre pouvant détecter les mesures de force G jusqu’à 256 G, et d’un nouveau gyroscope à grande portée. Ces deux composants inédits permettent la nouvelle fonctionnalité de Détection d’Accident (Crash Detection), pouvant être couplée au SOS via Satellite pour permettre de retrouver l’utilisateur même en cas d’accident dans un lieu excentré.

iphone 14 crash detection

Un partenariat avec Globalstar

Selon les documents soumis par Apple à la SEC (Securities and Exchange Commission) des États-Unis, Apple a noué un partenariat avec Globalstar autour de cette fonctionnalité de connectivité satellite.

L’entreprise Globalstar fera office d’opérateur satellite pour Apple, et a accepté d’allouer 85% de sa capacité de réseau actuelle et future à la prise en charge des iPhone.

Selon le contrat, Globalstar se chargera de fournir et de maintenir toutes les ressources, y compris la main-d’œuvre, le logiciel et les systèmes satellites. La firme se chargera aussi de maintenir les standards de couverture et de qualité.

De son côté, Huawei n’est pas autorisé à utiliser le système GPS à cause du bannissement de la marque aux États-Unis. La connectivité satellite du Mate 50 reposera donc le réseau chinois BeiDou. Pour la même raison, ce smartphone est d’ailleurs dépourvu de connexion 5G et ne sera pas vendu aux États-Unis…

Prix et date de sortie

Apple n’a pas encore révélé combien coûtera la connectivité satellite. Toutefois, tous les utilisateurs d’iPhone 14 bénéficieront d’une connectivité satellite gratuitement pendant deux ans.

Cette nouvelle fonctionnalité sera disponible dès le mois de novembre 2022 aux États-Unis et au Canada sur tous les modèles d’iPhone 14. Les étrangers visitant les États-Unis et le Canada pourront aussi l’utiliser, sauf s’ils ont acheté leur iPhone en Chine, à Hong Kong ou à Macao. L’option Emergency SOS via Satellite n’est pas proposée dans ces pays.

Par ailleurs, notons que la connectivité satellite peut ne pas fonctionner dans les lieux situés au-dessus d’une latitude de 62°. Ceci concerne notamment certaines parties du Canada et de l’Alaska. Pour l’heure, aucune date de lancement n’est annoncée pour la France et l’Europe.

iphone 14 sos satellite

Quels risques pour la cybersécurité et la confidentialité ?

Selon Christiaan Beek, scientifique en chef et ingénieur principal chez Trellix, la nouvelle fonctionnalité de SOS par satellite rend les smartphones vulnérables aux cyberattaques.

D’après lui, « Bien que les capacités de communication par satellite des appareils de téléphonie mobiles comportent de nombreux avantages, notamment en ce qui a trait aux services d’urgence, les satellites et les technologies de communication émergentes en orbite terrestre basse (OTB) sont des cibles faciles à atteindre pour les hackers ».

L’expert rappelle d’ailleurs que « Nous l’avons vu plus tôt cette année lorsque des cybercriminels ciblant l’Ukraine ont attaqué des satellites pour mettre hors service différents canaux de communication et perturber les services dans l’ensemble du pays ». De même, les routeurs Starlink fournis à l’Ukraine par Elon Musk avaient été pris pour cible.

D’après lui, cette innovation va rendre les satellites plus attirants pour les cybercriminels : « À mesure que les satellites deviennent plus connectés, à l’image de n’importe quel appareil connecté à Internet, ils deviennent plus susceptibles d’être ciblés par des cybercriminels. L’ajout de millions d’appareils mobiles grand public à ces réseaux accroît encore ce risque ».

Pour éviter ce problème, Christiaan Beek appelle l’industrie à agir avant qu’il ne soit trop tard : « Afin que nous puissions tous bénéficier des avantages qu’offre la connectivité satellite, il est fondamental que l’industrie reconnaisse qu’une action est nécessaire pour protéger efficacement ces services et les données de tous les utilisateurs. Si je résume, il faut retenir que la connectivité par satellite peut facilement être perturbée par les actions d’acteurs malveillants »…

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle fonctionnalité de connectivité satellite pour l’iPhone 14 et les futurs smartphones Android ? Partagez votre avis en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest