Online business fintech concept. Online banking and commecial.

Klarna, la Fintech la mieux valorisée d’Europe

La startup suédoise spécialisée dans les solutions de paiement poursuit sa croissance exponentielle. Klarna vient de lever 650 millions de dollars, ce qui la valorise désormais à plus de 10 milliards de dollars et la place au premier rang des Fintech privées européennes.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Acheter maintenant, payer plus tard

Klarna a été fondée en 2005 à Stockholm, dans le but de simplifier les paiements. La Fintech permet aux consommateurs de faire des achats auprès d’un certain nombre de partenaires comme Adidas, H&M ou encore The North Face, sans avoir à les payer directement. Autrement dit, Klarna assume le risque potentiel de crédit et de fraude à la place du vendeur en ligne. Une fois le bien expédié, le consommateur a 21 jours pour régler s’il souhaite le conserver ou pour le retourner. L’achat peut être réglé en ligne, par carte bancaire ou via l’application Bancontact mise à disposition par la startup.

Le fournisseur de solutions de paiement a su étoffer ses services pour devenir une véritable galerie marchande virtuelle. En effet, Klarna envoie régulièrement des alertes sur des promotions aux utilisateurs. De leur côté, les commerçants peuvent grâce à ce service conquérir de nouveaux clients et les fidéliser.

La popularité de Klarna monte en flèche

La Fintech suédoise opère principalement au Royaume-Uni, en Allemagne et aux États-Unis où elle rencontre de plus en plus de succès. Son nombre de clients sur ces territoires a été multiplié par six au cours de la première moitié de l’année. Cette croissance s’explique notamment par la période de confinement qui a boosté le commerce en ligne.

Selon une étude publiée par le cabinet McKinsey, les sociétés proposant ce type de service ont connu une croissance « de 40 à 50 % » ces dernières années. Ainsi, la Fintech australienne Afterpay, les géants PayPal et Amazon, les banques en ligne proposant des offres de compte pro ont également tiré profit de cette tendance.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Une levée de fonds de 650 millions de dollars

Le 15 septembre dernier, l’entreprise a annoncé avoir levé 650 millions de dollars lors d’un tour de table auprès de Silver Lake, le fonds souverain de Singapour GIC, BlackRock et HMI Capitalx. Sa valorisation atteint dorénavant 10,65 milliards de dollars. C’est plus que certaines banques européennes comme ABN Amro (9 milliards de dollars) ou encore Natixis (8,11 milliards de dollars). Cette levée de fonds devrait servir de tremplin à Klarna pour une entrée en Bourse à moyen terme.

Présente dans 17 pays, la Fintech compte aujourd’hui 3 500 employés et son modèle repose sur la gestion de plus de 200 000 boutiques et sites marchands. Malgré les lourdes pertes enregistrées au 1er semestre (59,8 millions de dollars de pertes cumulées), Klarna compte poursuivre son développement à l’international. Son dirigeant, Sebastian Siemiatkowski, qui s’est récemment confié au Financial Times, prévoit de faire des États-Unis son premier marché et vise une IPO d’ici un à deux ans. Reste à savoir si Klarna saura maintenir sa position sur le marché compte tenu de l’intensité de la concurrence qui règne entre les Fintech.