Le groupe Lactalis envisage de déplacer ses data centers vers un cloud privé

Lactalis est une multinationale connue pour la production de lait dans le monde. Alors que celle-ci vient de se remettre d’une tentative d’intrusion, elle décide de migrer ses 80 data centers vers le cloud privé. Ce projet, baptisé Lactic, sera entamé d’ici décembre 2021. Prévu sur 3 ans, la finalité du projet sera visible d’ici 2024.

Lactalis dévoile un de ses projets pour les trois années à venir

Le siège du géant laitier Lactalis se situe en Mayenne et plus précisément, à Laval. Le 24 juin dernier, celui-ci annonce publiquement son nouveau projet qu’il a intitulé Lactic. Lactalis est, en effet, sur le point d’entamer une métamorphose quant à l’intégralité de son système en back-office. Il entrevoit ainsi, de faire migrer une masse de données qui, aujourd’hui, est stockée dans 80 data centers vers le cloud privé. Par ailleurs, les travaux seraient prévus entre 2021 et 2023.

Laurent Singer, directeur des systèmes informatiques de Lactalis a déclaré : « Nous entamerons le projet par la zone Amériques avec le premier datacenter qui amorcera son implantation fin 2021. In fine, nous passerons de 80 data centers à 5 paires ». Soulignons qu’ici, les 80 centres de traitement de données se réfèrent à 40 systèmes d’exploitation, soit près de 12 500 CPU. Deux Pétaoctets de données se retrouvent ainsi réparties dans 4 200 serveurs.

Focus sur la stratégie et les ambitions du géant laitier

De cette manière, le géant projette de fermer les 70 data centers qui sont, à ce jour, administrés par un tiers. Pour ce qui est des data centers restants, Lactalis entrevoit d’en instaurer deux par continent. Ce sont ces derniers qui serviront de stockage pour le cloud privé. Quant aux infrastructures traitant des filières logistiques et de production, celles-ci demeureront en interne.

Le choix de passer directement à un cloud privé au lieu de transiter vers une approche hybride est une décision réfléchie de Lactalis. L’entreprise compte, en effet, près de 115 patrimoines qu’elle a acquis durant les 15 dernières années. Faire cohabiter ces derniers avec le cloud public est difficile. En parallèle, la multinationale ambitionne de déployer des compétences au sein des fonctions de la DSI.

On notera qu’aujourd’hui, Lactalis Informatique dessert plus de 35 000 utilisateurs répartis dans 80 pays. Cette réussite s’explique par l’abondance d’experts en infrastructures numériques qui sont employés en interne. Issus de 30 différentes régions du globe, un plan de formation serait même prévu pour ces derniers.

Pin It on Pinterest