Le PDG de Digital Realty nie les affirmations de Chanos

Bill Stein, le PDG de Digital Realty a défendu sa société contre les affirmations de Jim Chanos, le vendeur à découvert. Face à CNBC, il a déclaré que « la demande n’a jamais été aussi forte ».

Jim Chanos lance sa flèche à Digital Realty

Jim Chanos, le vendeur à découvert déclarait que la valeur ne revenait  désormais pas aux « anciens data centers de briques et de mortier ». Mais que, celle-ci se dirigeait plutôt aux fournisseurs de cloud. Ce dernier avait notamment ouvert une position courte massive contre les FPI de data centers. Il a déclaré que le vrai souci des FPI est l’obsolescence technique. Il a notamment affirmé : « Leurs trois plus gros clients deviennent leurs plus grands concurrents. Et quand vos plus grands concurrents sont trois des concurrents les plus vicieux au monde, alors vous avez un problème. » Le cloud est leur ennemi, pas leur affaire, a-t-il dit.

Selon Chanos, malgré l’utilisation des FPI par les hyperscalers, les marges qu’ils offriront diminueront. Et ce, à moins qu’ils deviennent plus puissants.  Les FPI sont maintenant surévaluées, selon lui. Ils sont dans une période de baisse des revenus et de croissance des bénéfices.

Bill Stein défend son entreprise et riposte aux affirmations de Chanos

Les rumeurs qui circulaient dernièrement ont touché le PDG de Digital Realty, Bill Stein. D’ailleurs, suite à ces affreux commentaires, les actions des FPI, y compris Digital Realty ont chuté.

« Je pense que Jim n’est peut-être pas conscient que la demande n’a jamais été aussi forte dans notre espace », déclare Bill Stein à CNBC. Selon lui, les réservations ont augmenté de 30 % par rapport au trimestre précédent.

Il a ajouté que Chanos fait certainement référence aux fournisseurs de services cloud comme à leurs concurrents. Cependant, le PDG déclare qu’il les considère comme leurs partenaires, et vice-versa. « Nous permettons leur croissance dans le monde entier. », invoque-t-il.

Concernant les marges et taux de location, Stein a déclaré que l’entreprise les augmente actuellement. Et selon lui, il continuera à le faire. Bill Stein a clairement expliqué que leurs escalators sont maintenant indexés sur l’IPC (indice des prix à la consommation). De ce fait, l’entreprise est bien protégée contre l’inflation.

Une croissance dans le monde

En outre, le développement de Digital Realty au niveau mondial a également été évoqué par Stein. A part celui de Séoul, il a souligné son obtention de nouveaux marchés en Europe et Afrique. Le PDG a aussi affirmé sa présence sur les marchés existants comme la Virginie du Nord. Dans cette dernière par exemple, l’entreprise développe un immense campus Western Lands. Un site qui, pourrait ajouter environ 1,5 GW de nouvelle capacité.

« Et nous avons là une demande de la part de plusieurs des plus grands fournisseurs de services cloud au monde, qui dans le passé, un en particulier, avaient tendance à construire le leur, mais maintenant ils parlent de nous louer plusieurs centres de données là-bas. », a déclaré Stein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest