hackers russes

Les hackers russes révèlent les pires secrets militaires du Royaume-Uni

Des informations délicates, qui peuvent engendrer de graves conséquences pour le Royaume-Uni ont été sous la main des hackers russes.

Récemment, des hackers russes ont réussi à pénétrer dans les données sensibles du Royaume-Uni. Ces informations ont été publiées directement sur le Dark Web et pourraient être à la vue de tous. Une situation complexe, qui pourrait fragiliser la position du Royaume-Uni sur le plan international. La majorité des fuites concernent des données militaires, mais aussi des renseignements sur la défense britannique.

Qui sont les présumés responsables ?

Beaucoup parlent des hackers russes en ce moment. Cependant, les spécialistes britanniques auraient enquêté sur la véritable identité de ces pirates informatiques. Les LockBit commencent à résonner aux oreilles du grand public. Ce cybergang est composé de plusieurs profils russes très recherchés actuellement. Le FBI est sur le coup, mais aussi des entités policières concernées.

À noter que les LockBit figurent parmi les plus expérimentés, et les plus dangereux dans le secteur du piratage informatique. Une véritable menace pour l'équilibre du monde occidental. En effet, ils seraient les responsables de l'attaque sur Zaun. Ce fournisseur de clôtures destinées aux prisons britanniques est désormais connu du grand public. Une situation délicate, qui donnera des informations considérables sur la sécurité de ces sites. En effet, les intéressés pourraient préparer une stratégie d'évasion unique pour les contourner.

Et le tableau de chasse des hackers russes des LockBit ne s'arrête pas à Zaun. Ces pirates informatiques ont aussi attaqué une partie de l'Irlande du Nord. Ici, plusieurs identités et renseignements concernant des agents secrets ont été divulguées.

À noter que ce même gang a profité d'une faille de sécurité pour pénétrer dans les données du Scotland Yard il y a quelques jours.

Des données militaires et de défenses sensibles à la portée du grand public

Certes, tout le monde ne pourra pas accéder au Dark Web. Cependant, les connaisseurs peuvent lire ces informations publiées par les hackers russes.

Le HMNB Clyde a été la première victime. Des milliers de pages sur ce sous-marin nucléaire ont été piratées par les hackers. C'est une véritable menace sur la défense maritime du Royaume-Uni. Le système d'armement a été touché. En effet, des données sur le laboratoire d'armes chimiques de Porton Down ont été divulguées sur le Net. La communication du Royaume-Uni est aussi à découvert par la publication des enregistrements du GCHQ. Des informations sur le complexe de communication de Bude ont été divulguées. Et ces données remontent jusqu'en 2012, année des Jeux olympiques de Londres.

La sécurité nationale a été victime de ce piratage. Les équipements de sécurité de la RAF Waddington sont désormais à la portée du grand public.

Les réactions des parties prenantes

Kevan Jons était parmi les premiers à donner son opinion sur ces attaques. Ce député travailliste a déclaré «… Le gouvernement doit expliquer pourquoi les systèmes informatiques de ces entreprises étaient si vulnérables… »

Ensuite, Tobias Ellwood (député conservateur et président de la commission de la Défense) : « Comment pouvons-nous mieux nous défendre contre l'ingérence soutenue par la Russie, sans aucun doute liée à notre position de soutien à l'Ukraine ? ». Une requête qui est en rapport direct avec le grand conflit du moment et les attaques des hackers russes.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *