yeux écrans, lumière bleue

La lumière bleue des écrans provoque l’autodestruction de la rétine

C’est un secret de polichinelle que l’exposition aux écrans (smartphones, tablettes, ordinateurs, télévisions) est nocive pour la santé. L’un des organes les plus touchés est l’œil. 

Pour cause, beaucoup d’études démontrent que les écrans émettent une lumière bleue qui affecte la rétine et entraîne des troubles visuels importants. Il convient donc de comprendre comment la destruction de la rétine est provoquée par la lumière bleue afin de mieux s’en protéger.

Comprendre la lumière bleue des écrans

La lumière bleue n’est pas celle que nous voyons au quotidien, mais elle en fait partie. Lorsque nous utilisons des écrans, c’est la lumière blanche que l’on voit et il est légitime de s’interroger sur la provenance de la fameuse lumière bleue.

Achetez des leads sur la marketplace I.T

Les opticiens Atol expliquent que la lumière se compose d’un ensemble de rayons qui possèdent diverses longueurs d’onde. Chaque longueur d’onde est représentée par une couleur qui peut être visible ou non. La lumière bleue fait donc partie de la catégorie des lumières visibles avec la longueur d’onde la plus élevée. Elle peut s’étendre en général de 380 à 580 nanomètres.

Toutefois, cette lumière bleue est subdivisée en deux catégories. D’un côté, la lumière bleue-turquoise qui n’est pas nocive à l’organisme et de l’autre côté la couleur bleue-violet qui, elle, agit sur la vision. Dans le spectre de la lumière blanche que nous voyons, cette lumière bleue a une longueur d’onde de 415 à 455 nanomètres.

Comprendre le fonctionnement de la rétine

Lorsqu’on se réfère au dictionnaire médical de Doctissimo, on note que la rétine est une fine couche interne située au fond de l’œil. Elle se compose de cellules nerveuses sous forme de bâtonnet et de cône qui ont pour rôle de recevoir les éclairages lumineux qu’elles envoient au cerveau. L’énergie lumineuse captée par les cellules de la rétine se transforme en messages électriques portés par le nerf optique jusqu’au cerveau. Les médecins qualifient souvent la rétine de la partie la plus sensible de la vue.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de cet organe, le magazine Futura Santé le compare à un appareil photo. En effet, la rétine est pour l’œil ce qu’est la pellicule pour un appareil photo. L’association « Parlons Sciences » va renchérir en précisant que la rétine photographie en fait les images que nous regardons tout comme la pellicule lors de la prise d’une photo. Cette image captée est ensuite transmise au cerveau qui la traite et permet à l’œil de diffuser ce que nous voyons.

Comment agit la lumière bleue sur la rétine ?

Selon une étude relayée par le Baromètre ASNAV en 2016, les jeunes de 18 à 25 ans passeraient 7 heures et demie par jour devant des écrans et environ 84 % des Français utiliseraient leur téléphone simultanément en regardant un programme à la télé. Cette forte utilisation des écrans a soulevé l’inquiétude des médecins et amené les chercheurs à démontrer la nocivité de la lumière sur la vision des utilisateurs.

Ce sont des chercheurs de l’université de Toledo aux États-Unis qui vont affirmer selon une étude parue dans le journal Nature que la lumière bleue issue des écrans était à la base de l’auto-destruction de la rétine. En effet, dans la rétine se trouve une molécule spécifique appelée rétinal. Lorsque nous sommes face à un écran, la rétine capte la lumière bleue qui s’en dégage. Une fois en contact avec le rétinal, cette lumière entraîne la formation d’autres molécules qui sont toxiques.

Cette hypothèse sera confirmée par le doctorant Ajith Karunarathne qui explique que la lumière bleue, quand elle est émise sur le rétinal tue les cellules photoréceptrices de l’œil. Le drame est que ces cellules ne possèdent pas de propriétés régénératrices. Donc, une fois détruites, elles le sont définitivement. Plusieurs experts scientifiques vont par la suite confirmer qu’il n’y a que la lumière bleue qui est capable de produire cet effet, car elle possède plus d’énergie que les autres couleurs contenues dans la lumière en général.

Par ailleurs, les ophtalmologues désignent la réaction de la lumière bleue sur la rétine comme source de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA). Elle peut également provoquer une perte de vue irréversible.

Que faire pour préserver la rétine ?

Pour maintenir sa rétine en bonne santé, il faut :

  • porter des verres protecteurs contre la lumière bleue ;
  • régler la luminosité des écrans ;
  • faire des pauses en cas de longues expositions aux écrans ;
  • éviter d’utiliser les écrans dans le noir et juste avant le sommeil.

Si beaucoup de personnes continuent de banaliser cet état de choses, la réalité est que la lumière bleue provoque bel et bien l’auto-destruction de la rétine et il est primordial de s’en protéger au quotidien.