madonna collection nft

Madonna vend son vagin en NFT et met le feu à la Blockchain

Madonna vient de lancer un projet NFT en collaboration avec Beeple. Cette collection met en scène une version 3D de la chanteuse en train d’accoucher d’un arbre, d’un papillon et d’un mille-pattes… avec notamment un gros plan sur son vagin réalisé à partir de scans.

L’eau a coulé sous les ponts depuis l’époque de « Like a Virgin » de Madonna. Si le clip et le texte de cette chanson semblaient sulfureux en 1984, ce type de provocation ne fait plus rougir grand-monde en 2022.

Afin d’entretenir son image de femme rebelle et libérée, l’icône pop doit se mettre à jour. Et ceci passe notamment par l’adoption des nouvelles technologies comme les NFT.

Après avoir récemment acquis un avatar du prestigieux Bored Ape Yacht Club, la chanteuse américaine de 63 ans vient de créer sa propre collection NFT en collaboration avec le collectif d’artistes Beeple.

Mother of Creation : le fruit d’une collaboration entre Madonna et Beeple

Ce projet intitulé « Mother of Creation » regroupe trois tokens non-fongibles : « Mother of Technology », « Mother of Nature », et « Mother of Evolution ». Elle met en scène une reproduction 3D de Madonna, en train d’accoucher d’un mille-pattes robot, d’un papillon et d’un tronc d’abre (outch).

Chacun de ces trois NFT est une vidéo 3D commentée par la chanteuse. Certaines scènes comportent de gros plans sur la vulve de Madonna. Cette reproduction 3D a été créée en utilisant des scans de la chanteuse. Au total, il a fallu plus d’un an aux artistes pour finaliser ce projet.

Une vente aux enchères a lieu sur la plateforme SuperRare à cette adresse, et s’achèvera dans la journée du 13 mai 2022. À l’heure où nous écrivons ces lignes, les enchères les plus hautes pour Mother of Technology et Mother of Evolution atteignent un peu plus de 12 000 dollars. Ces deux enchères ont été placées par le collectionneur mantanft, manifestement fan de Madonna .

L’enchère la plus haute pour Mother of Nature dépasse les 28 000 dollars en ETH. Elle a été placée par Superpotsecret.

À la fin de la vente, l’argent collecté grâce à ce drop sera reversé à trois organisations caritatives dédiées aux femmes et aux enfants : The Voice of Children Foundation, The City of Joy, et Black Mama’s Bail Out.

Art ou pornographie ?

Suite à ce lancement pour le moins inattendu, la communauté crypto a réagi de manière mitigée. Certains fans ont trouvé le projet très inspirant, d’autres se sont montrés plus critiques.

Pour les moins enthousiastes, ce projet est tout simplement vulgaire, pornographique et reflète la volonté de Madonna de continuer à attirer l’attention malgré son âge avancé. Certains y voient toutefois davantage une représentation de la beauté de la nature et de la maternité.

Face aux nombreuses critiques, Madonna s’est défendue dans une interview avec le créateur de Beeple : Mike Winklemann. Selon elle, cette collection NFT la met en scène « en train de faire ce que les femmes font depuis l’aube des temps : donner naissance ». Toutefois, « à un niveau plus existentiel, je donne naissance à l’art et à la créativité et nous serions tous perdus sans les deux ».

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Madonna (@madonna)

Difficile pour l’instant de prédire si cette collection NFT prendra de la valeur au fil du temps et rejoindra les collections NFT les plus chères. Depuis quelques jours, le marché des NFT semble en chute libre et Madonna n’a clairement pas choisi le meilleur moment pour lancer sa collection…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest