bored ape yacht club

Bored Ape Yacht Club : tout savoir sur la collection NFT des milliardaires

Les avatars NFT du Bored Ape Yacht Club rencontrent un succès fou sur internet, et s’échangent à prix d’or. Mais en fait, qu’est-ce que c’est et pourquoi ça vaut si cher ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce nouveau phénomène qui enflamme le web.

Depuis maintenant plusieurs mois, le web est envahi par des avatars de singe dans le style du groupe Gorillaz. Si vous vous demandez ce dont il s’agit, vous êtes à la bonne adresse. À travers ce dossier, découvrez tout ce que vous devez savoir sur le Bored Ape Yacht Club.

Qu’est-ce qu’un avatar NFT ?

Avant d’aborder le sujet du Bored Ape plus en détail, il est préférable de revenir sur le concept des NFT ou Non-fungible Tokens (jetons non-fongibles).

Les NFT sont des jetons cryptographiques basés sur la blockchain : un enregistrement public de transactions ne pouvant pas être altéré. En règle générale, les Blockchains sont décentralisées. Cela signifie que personne ne les détient ou ne les contrôle.

Un  » token  » ou jeton sur une blockchain est une suite de chiffres unique, pouvant être assignée à un  » portefeuille « . Ce portefeuille est détenu est contrôlé par une personne.

Les NFT sont des jetons dits non-fongibles, car chacun est totalement unique. C’est ce qui les distingue par exemple d’un billet de dollar, pouvant être échangé contre n’importe quel autre billet de dollar sans aucun impact sur sa valeur. L’or et l’argent sont fongibles.

Précisons que les NFT peuvent être échangés, ou vendus contre des devises comme l’Euro et le dollar américain, ou des cryptomonnaies comme le Bitcoin et l’Ethereum. De manière générale, les NFT sont d’ailleurs  » minted  » sur la blockchain Ethereum.

Les avatars NFT sont des images associées à des NFT spécifiques. Des plateformes comme la marketplace OpenSea se chargent de maintenir une liste de ces images, et des tokens associés.

En 2021, la mode des avatars a véritablement explosé. Certaines images se sont vendues pour plusieurs millions de dollars, et les réseaux sociaux ont été inondés par ces personnages illustrés. Au total, les transactions ont atteint plusieurs milliards de dollars de valeur.

Les images génératives

Les avatars Bored Ape sont un type d’images NFT dénommées  » images génératives « . L’un des exemples les plus anciens et connus sont les avatars Cryptopunks des pionniers du NFT Larvalabs, en 2017.

Pour faire simple, Larvalabs génère un ensemble d’images d’avatar en utilisant une méthode de génération aléatoire combinant différents éléments de dessins de personnages. Cette méthode n’est pas sans rappeler les outils de création de personnages dans les jeux vidéo. De cette manière, chaque image est totalement unique.

Les créateurs d’un ensemble d’avatars NFT achètent la première série, et le trading débute. Les propriétaires des NFT peuvent les mettre en vente et laisser les acheteurs potentiels enchérir.

Les avatars Bored Ape Yacht Club

Développé par Yuga Labs, le Bored Ape Yacht Club est une collection de 10 000 images de profil  » minted  » en tant que NFTs sur la blockchain Ethereum. Son propriétaire reçoit un jeton non fongible lui permettant de prouver qu’il détient l’unique version authentique de l’image.

L’illustration en question représente un visage de singe nonchalant, doté de traits et d’accessoires générés aléatoirement. Chaque image est unique.

Si les NFT Bored Ape Yacht Club font beaucoup de bruit, c’est parceque’ils se vendent pour des sommes considérables. Les ventes de ces avatars ont déjà généré plus d’un milliard de dollars.

Le Bored Ape le plus cher s’est vendu pour 3,4 millions de dollars, mais le prix se situe généralement entre quelques centaines et quelques milliers de dollars. En septembre 2021, le développeur du jeu  » The Sandbox  » basé sur l’Ethereum a acheté un NFT Bored Ape pour 740 ETH qui valaient à l’époque 2,9 millions de dollars.

Qui sont les créateurs du Bored Ape Yacht Club ?

En février 2022, les mystérieux créateurs du Bored Apes Yacht Club ont enfin révélé leurs identités. Jusqu’à présent, seule l’entité Yuga Labs était connue depuis la création du club en avril 2021. L’entreprise elle-même fut fondée en février 2021, et compte 11 employés.

Le Bored Ape Yacht Club a été créé par Greg Solano et Wylie Aronow, deux trentenaires basés en Floride. Tous deux sont amis d’enfance, et leurs identités ont été révélées à partir des enregistrements publics de Yuga Labs. La CEO de l’entreprise, Nicole Muniz, a également confirmé que Solano et Aronows sont les fondateurs du club.

Selon les rumeurs, tous deux sont aussi actifs sur les réseaux sociaux sous pseudonymes. Le surnom de Solano serait Gargamel, tandis que celui d’Aronow serait Gorgon Goner. Tous deux ont lancé le Bored Ape Yacht Club pour faire leur entrée dans le domaine des crypto via les NFT. Ils se sont ensuite inscrits sur Twitter avec leurs avatars de Bored Apes.

Toutefois, les NFTs en eux-mêmes ont été dessinés par une artiste graphique de 27 ans surnommée Seneca. Elle est la principale artiste des NFT de Bored Ape.

Deux autres co-fondateur ont participé à la création du club, mais leur identité reste secrète à l’heure actuelle. Leurs pseudonymes sur les réseaux sociaux sont No Sass et Emperor Tomato Ketchup.

Pourquoi les Bored Apes coûtent si cher ?

La valeur des avatars NFT Bored Apes est purement spéculative. Elle est totalement subjective, à la manière du prix d’un costume porté par Johnny Hallyday, d’une guitare de Jimmy Hendrix ou de la première édition d’une carte Pokémon.

Toutefois, les prix n’ont pas atteint de tels sommets par pur hasard. Les célébrités et autres influenceurs du web ont joué un rôle clé dans l’essor de cette nouvelle mode. Les athlètes, musiciens et autres influenceurs choisissent ces NFT en guise d’avatars sur Twitter.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Justin Bieber (@justinbieber)

L’actrice Gwyneth Paltrow a publié un tweet sur le BoredApeYC, tandis que Jimmy Fallon a interviewé Paris Hilton sur ce sujet. De même, des rappeurs comme Snoop Dogg et Eminem se sont lancés. Ce dernier a dépensé 462 000 $ pour acquérir un avatar. Il n’en fallait pas plus pour que le grand public s’intéresse au phénomène, et lui confère aussitôt une certaine valeur.

Cependant, rejoindre le Bored Ape Yacht Club procure aussi certains avantages. Comme son nom l’indique, il s’agit en fait d’une société privée. Posséder l’un de ces NFT permet de devenir membre du club.

Les membres peuvent accéder à un serveur Discord privé, et être invités à des fêtes exclusives où ils pourront croiser des célébrités. Sur les réseaux sociaux, posséder un Bored Ape est devenu un symbole de prestige.

Mutant Apes et Bored Ape Kennel Club

Posséder un Bored Ape permet d’accéder à d’autres NFT, pouvant être revendus pour des sommes massives. Ainsi, Yuga Labs a offert un NFT de chien du Bored Ape Kennel Club à tous les possesseurs de Bored Ape.

Par la suite, la firme a également lancé les NFT  » sérum mutant «  permettant de générer le Mutant Ape Yacht Club. Chaque possesseur de Bored Ape s’est vu remettre un sérum permettant de générer gratuitement un NFT de Mutant Ape.

En parallèle, en août 2021, Yuga Labs a aussi lancé 10 000 nouveaux Mutant Apes disponibles en vente libre pour un prix de 3 EHT. En moins d’une heure, tout le stock était écoulé pour 96 millions de dollars.

Le phénomène des avatars NFT

Outre les Bored Apes, d’autres avatars NFT comme les Crypto Punks et les Lazy Lions créent le buzz et s’arrachent à prix d’or. On peut aussi citer les collections de NFT Profile Pices (PFP) de World of Women ou Cool Cats.

Ce phénomène est notamment lié au désir de posséder quelque chose d’unique à l’ère de la production de masse. Même s’il ne s’agit finalement que d’une ligne de code sur une blockchain, c’est une manière de se démarquer de la masse.

Rejoindre un club exclusif aux côtés de stars connues dans le monde entier est aussi une perspective attrayante. Cette mode s’inscrit donc dans la continuité de l’essor des influenceurs sur les réseaux sociaux.

De toute évidence, le design attrayant et coloré des avatars joue aussi un rôle dans le succès de cette nouvelle mode. Tout comme un emballage réussi peut booster les ventes d’un produit, ces avatars donnent envie d’acheter les NFT associés.

Enfin, la mode des NFT n’est finalement qu’une nouvelle ruée vers l’or. Comme pour les cryptomonnaies, les premiers investisseurs ont une chance de faire fortune si le phénomène prend de l’ampleur. Ils pourront vendre leurs avatars aux nouveaux arrivants, pour des prix décuplés par rapport à l’investissement initial…

Le Bored Ape Yacht Club attire les stars et les marques

En quelques mois, le Bored Ape Yacht Club est devenu la collection de photos de profil NFT la plus populaire. Le prix plancher de cette collection a dépassé celui des CryptoPunks pour la première fois en décembre 2021.

Les célébrités ont suivi la mode, et de nombreuses vedettes ont choisi d’utiliser un NFT de Bored Ape comme avatar sur les réseaux. On peut citer des sportifs comme les stars de NBA Stephen Curry, Josh Hart, Tyrese Haliburton, ou les joueurs de NFL Dez Bryant et Von Miller. Parmi les musiciens, Eminem, Steve Aoki ou Timbaland ont également investi.

Les grandes marques ont également suivi la tendance. La marque de thé glacé Arizona Iced Tea a acheté un NFT Bored Ape Yacht Club et l’utilise dans son matériel marketing. Cet usage a toutefois été critiqué par Yuga Labs.

En décembre 2021, Adidas a acheté un Bored Ape dans le cadre d’un investissement dans le métavers. La firme a également lancé une bande dessinée mettant en scène le personnage.

Par ailleurs, en octobre 2021, Yuga Labs a signé un partenariat avec le producteur de musique Guy Oseary pour étendre la marque vers d’autres formats de divertissement. Un mois plus tard, Universal Music Group a formé le groupe virtuel Kingship, inspiré par Gorillaz et composé de Bored Apes.

Un autre moment clé dans l’essor des photos de profil NFT est l’introduction d’un système de vérification par Twitter en janvier 2022. Les abonnés au service Twitter Blue peuvent faire vérifier leurs images NFT pour obtenir un cadre hexagonal et ajouter un lien vers le NFT sur OpenSea.

Une belle manière de démontrer qu’il ne suffit pas d’un clic droit pour copier une image NFT. Toutefois, une large partie de la communauté Twitter a critiqué cette initiative.

Bored Ape Yacht Club et cybersécurité

Face aux prix faramineux des images de Bored Apes, il n’est pas surprenant que les cybercriminels se penchent sur ce phénomène. De nombreuses attaques de phishing ont été menées pour tenter de dérober ces NFT.

En décembre 2021, un utilisateur de Twitter a déclaré avoir perdu tous ses singes suite à une attaque d’hameçonnage. Puis, en janvier 2022, une faille de sécurité sur la marketplace OpenSea a permis à un utilisateur de se procurer des Bored Apes et d’autres NFT pour plusieurs dizaines de milliers de dollars de moins que le prix plancher.

Comment acheter un Bored Ape ?

Les NFT du Bored Ape Yacht Club sont disponibles par le biais de marchés secondaires, dont le plus connu est OpenSea. Pour acheter un NFT Bored Ape Yacht Club, Bored Ape Kennel Club ou Mutant Ape Yacht Club, il vous suffit de vous rendre sur la page dédiée à l’un de ces projets sur OpenSea pour visualiser la collection complète.

Certains sont proposés pour un prix fixe, d’autres vendus aux enchères. Il est nécessaire de posséder un portefeuille Ethereum tel que MetaMask pour acheter des NFT sur le site. Bien évidemment, vous devez aussi détenir suffisamment d’ETH sur le portefeuille pour couvrir le prix d’achat et les frais de transaction.

Bored Apes Yacht Club veut lever 5 milliards de $ auprès d’Anreessen Horowitz

Selon un article du Financial Times de février 2022, Yuga Labs cherche à lever entre 4 milliards et 5 milliards de dollars auprès de la firme d’investissement Andreessen Horowitz.

Les négociations sont en termes, et les termes de l’accord pourraient changer. Toutefois, si Andreessen Horowitz accepte de financer le projet, il s’agirait du premier investissement institutionnel dans le projet du Bored Ape Yacht Club.

Rappelons que cet investisseur a notamment financé des entreprises technologiques comme Facebook et Airbnb. C’est aussi un important actionnaire de la plateforme d’échange de cryptomonnaies Coinbase et de la plateforme OpenSea dédiée aux NFT.

Yuga Labs rachète CryptoPunks et Meebits à Larva Labs

Le 14 mars 2022, Yuga Labs a annoncé le rachat de CryptoPunks et Meebits à Larva Labs. La startup contrôle donc désormais trois des collections NFT les plus populaires et les plus chères du marché. La collection Bored Apes représente 1 milliard de dollars en volume d’échange, et la collection CryptoPunks cumule plus de 2,2 milliards de dollars.

Les co-fondateurs de Larva Labs, Matt Hall et John Watkinson, estiment que Yuga Labs est le mieux placé pour continuer à faire évoluer les projets CryptoPunks et Meebits. Tous deux sont convaincus que cette entreprise restera l’un des principaux acteurs du web décentralisé.

Pour rappel, CryptoPunks fut l’un des premiers projets NFT. Il existe plus de 10 000 itérations de cette collection sur la blockchain Ethereum. Le prix plancher démarrer actuellement à 69,95 ETH soit approximativement 181 000 dollars.

De son côté, la collection Meebits a cumulé 227 millions de dollars de volume de trading sur OpenSea. Le prix plancher est à 4,7 ETH, soit environ 12 000 dollars.

Universal Music lance un groupe de musique virtuel basé sur BAYC

kingship

Le célèbre label Universal Music a acquis plusieurs NFT du Bored Ape Yacht Club, dans le but de créer un groupe de musique virtuel pour le métavers : Kingship.

Depuis le mois de novembre 2021, Universal investit massivement dans ce projet. Tous les membres du groupe sont des NFT. On ignore la somme totale déboursée par la firme, mais deux des Bored Apes coûtaient déjà 125 000 dollars chacun en novembre dernier.

Fin mars 2022, le label a annoncé avoir payé plus de 360 000 dollars en ethereum pour acheter un Bored Ape dénommé Manager Noet All. Ce dernier sera le leader du groupe. Cette acquisition par un label de l’envergure d’Universal démontre l’influence croissante du Bored Apes Yacht Club…

ApeCoin : la cryptomonnaie du Bored Ape Yacht Club

Après le succès de sa collection NFT, le Bored Ape Yacht Club vient de lancer sa propre cryptomonnaie : le ApeCoin (APE). Ce token est disponible à l’achat sur les plateformes comme CoinBase depuis le 18 mars 2022, et les détenteurs de NFT BAYC en ont aussi reçu gratuitement.

Cette cryptomonnaie servira de token pour le Bored Ape Yacht Club et tous les projets dérivés. Elle est supervisée par le ApeCoin DAO, dont les membres sont élus par les détenteurs de ApeCoin.

Le conseil  » The Board  » se chargera quant à lui de passer en revue les propositions du DAO et de les appliquer. Le premier Board servira 6 mois, puis les membres du DAO voteront chaque année pour de nouveaux membres.

Il s’agit d’un projet open-source de l’économie 3.0, basé sur la blockchain. Il sera notamment possible de l’utiliser dans le futur métavers de Yuga Labs : Otherside.

Ce token servira à la fois à voter pour l’avenir du BAYC, à accéder à du contenu et des événements exclusifs, et pourra bien sûr être utilisé comme monnaie d’échange.

Le ApeCoin est un token ERC-20, ce qui signifie qu’il est basé sur la blockchain Ethereum. La quantité de jetons en circulation est limitée à 1 milliard, et tous ont été minted en une seule fois.

Les tokens ont été répartis de cette façon : 62% ont été distribués aux détenteurs de NFT et à la trésorerie du DAO, 16% ont été versés à Yuga Labs et à des associations caritatives, 14% aux contributeurs de lancement, et 8% aux fondateurs du Bored Ape Yacht Club.

Si vous souhaitez investir dans le ApeCoin, il vous suffit de vous rendre sur un exchange comme Binance, Coinbase, KuCoin, Huobi, Kraken, Bybit ou FTX. Le prix du jeton oscille actuellement autour de 10€…

Le métavers Otherside

Le 20 mars 2022, Yuga Labs a publié un teaser vidéo pour son futur métavers : Otherside. Ce trailer présente un Bored Ape qui pêche une potion toxique et la boit d’une traite. Aussitôt, une créature volante l’attrape et le transporte dans les airs. On aperçoit aussi un CrypoPunk, un Mutant Ape, un avatar de World of Women et un Cool Cat.

Selon un document en fuite, Yuga Labs envisage de créer  » un métavers qui rendra tous les autres métavers obsolètes « . Cet univers virtuel sera centré sur le jeu vidéo, et regroupera les créatures des différentes collections NFT détenues par la startup.

Ce document en fuite révèle aussi une trame narrative. Toute forme de vie intelligente sur Terre a été transportée dans un monde étrange créé par une ancienne race de créatures célestes. Il serait possible d’acheter un terrain dans ce nouveau monde dans le courant du mois d’avril 2022.

Toutefois, selon l’un des fondateurs, le projet aurait fortement changé depuis la rédaction de ce document en fuite. Yuga Labs a bien l’intention de surprendre tout le monde, une fois encore.

En parallèle, le studio Animoca à qui l’on doit The Sandbox a révélé travailler sur un projet secret avec le Bored Ape Yacht Club. Il s’agit très probablement du métavers Otherside…

Madonna rejoint le Bored Ape Yacht Club

madonna bored ape

L’une des superstars américaines les plus renommées vient de rejoindre le Bored Ape Yacht Club : le 25 mars 2022, Madonna a révélé sur Instagram avoir acquis un NFT de Bored Ape d’une valeur d’un demi-million de dollars.

La chanteuse a déclaré avoir rejoint le métavers en achetant le Bored Ape #4988, doté d’une fourrure rose et d’un drôle de chapeau…

Dans la même publication, Madonna remercie l’entreprise MoonPay. Cette dernière se charge d’acheter des NFT pour le compte de célébrités, et a acquis celui de Madonna pour 180 ETH soit l’équivalent de 564 000 dollars.

Coinbase annonce une trilogie de films basée sur le BAYC

Où s’arrêtera le phénomène Bored Ape Yacht Club ? Le 14 avril 2022, la plateforme d’exchange de cryptomonnaie Coinbase a annoncé une trilogie de films basée sur le BAYC et intitulée  » The Degen Trilogy « .

Cette annonce s’accompagne d’un appel aux membres du Bored Ape Yacht Club à proposer leurs NFT en guise de personnages et leurs idées d’histoires. Ils peuvent faire leur proposition sur un microsite web dédié au film à cette adresse. Les détenteurs des singes choisis recevront l’équivalent de 10 000 dollars sur leur compte Coinbase en ApeCoin ou BitCoin.

Ce site est ouvert à quiconque détient un compte sur Coinbase, et des mises à jour seront apportées tout au long du développement du premier film qui devrait durer un an. Une présentation de l’histoire, des clins d’oeil et des airdrops de ApeCoin sont prévus. Les utilisateurs pourront aussi voter pour leur scénario préféré afin de créer un film d’aventure unique en son genre.

Ce projet s’inscrit dans la nouvelle stratégie de Coinbase, visant à utiliser le divertissement pour attirer l’attention sur sa plateforme d’échange de crypto. Cette série de films a d’ailleurs pour but de promouvoir la nouvelle marketplace NFT.

Le concept de film  » crowdsourcé «  semble particulièrement adapté pour le Bored Ape Yacht Club, puisque ce projet NFT s’est distingué des autres en donnant les droits de propriété intellectuelle complets aux détenteurs sur les personnages liés à leurs tokens. C’est également ce qui a permis la naissance du groupe Kingship.

Par la suite, Coinbase compte lancer de tels projets similaires pour d’autres collections NFT. La firme souhaite s’inscrire comme un acteur majeur du mouvement Web3. Le premier film de la Degen Trilogy devrait sortir au mois de juin.

Le ApeCoin gagne 58% de valeur en deux jours

Le 20 avril 2022, le ApeCoin a connu une croissance explosive. En deux jours, sa valeur a augmenté de 58% en passant de 10,90 dollars à 17,20 dollars au plus haut.

Cette augmentation semble liée aux spéculations sur les projets de Yuga Labs pour le métavers. Le bruit court en effet qu’il sera possible d’acheter des terrains dans Otherside pour un prix débutant à 600 ApeCoins. Les utilisateurs veulent donc acquérir des tokens pour pouvoir avoir leur propriété virtuelle au prix le plus bas.

ApeCoin devient le token metaverse le plus cher du marché

La valeur du ApeCoin s’est envolée le 27 avril 2022, avec une hausse de 7% pour atteindre 19,10 dollars. En sept jours, la valeur du token a augmenté de 22%.

Cette hausse soudaine est liée à l’annonce de Yuga Labs confirmant le lancement du métavers Otherside pour le 30 avril 2022. Les fans de NFT attendent ce projet au tournant, et le ApeCoin servira de devise officielle dans ce monde virtuel.

C’est la raison pour laquelle le trading de APE s’est beaucoup intensifié. En approchant le cap des 20 dollars, ApeCoin est devenu le principal token métavers, dépassant le MANA de Decentraland, le SAND de The Sandbox et le AXS d’Axie Infinity.

Ce token basé sur l’Ethereum a aussi surpassé la majorité des crypto du top 100 de CoinMarketCap. Le ApeCoin s’est hissé à la 28ème place du classement des cryptomonnaies par market cap, à 5,5 milliards de dollars.

Un hacker vole 10 NFT du BAYC via Instagram

Le 25 avril 2022, un hacker est parvenu à dérober plus de 91 NFT pour une valeur de 2,8 millions de dollars. Une attaque de phishing a été lancée contre les membres du Bored Ape Yacht Club, en piratant le compte Instagram officiel du club.

Afin d’avertir les utilisateurs, le Bored Ape Yacht Club s’est exprimé sur Twitter en appelant à ne rien frapper, à ne cliquer sur aucun lien, et ne pas lier de portefeuille à quoi que ce soit.

Après avoir piraté le compte Instagram du BAYC, les hackers l’ont utilisé pour publier un faux message au sujet d’un airdrop LAND nécessitant de connecter son portefeuille. Il s’agit d’une référence à la feuille de route officielle du club, incluant un jeu métavers avec des terrains virtuels.

Malheureusement, dès que les utilisateurs ont connecté leur portefeuille et ont approuvé une transaction, le site web a dérobé leurs NFT. Selon les données de la blockchain, le portefeuille du hacker détient 91 NFT d’une valeur totale de 2,8 millions de dollars en se basant sur les prix planchers des collections impactées.

Parmi les NFT volés, on compte quatre Bored Apes, six Mutant Apes et trois Bored Ape Kennel Club. Le hacker s’est aussi emparé d’un CloneX et d’éléments d’autres collections comme EightBit, Alien Fren et Toxic Skull Club.

Le co-fondateur du BAYC, Garga, promet de contacter les utilisateurs affectés et de poster un rapport complet sur l’incident dès que possible. Il précise également que l’authentification à double facteur était activée sur le compte Instagram, ce qui rend ce hack particulièrement étrange…

Le futur du Bored Ape Yacht Club

La concurrence s’intensifie sur le marché des images NFT, et le Bored Apes Yacht Club devra trouver le moyen de rester au-dessus de la compétition. En décembre 2021, Yuga Labs a annoncé un partenariat avec Animoca Brands pour lancer un jeu permettant de gagner de la cryptomonnaie.

L’entreprise devra trouver d’autres pistes pour se renouveler et s’étendre, afin de rester à la mode. Dans le cas contraire, elle risque de se faire voler la vedette par une nouvelle collection…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest