meilleures collections nft

Azuki, Moonbird, Mutant Ape : quelles sont les meilleures collections NFT ?

Le marché des NFT est en plein essor… mais quand quel projet investir ? Découvrez le top des collections NFT les plus populaires et les plus chères !

Initialement perçu comme un effet de mode, le marché des NFT s’est envolé en quelques mois. Peu à peu, les jetons non-fongibles se démocratisent et conquièrent le grand public.

De nombreuses célébrités utilisent des NFT en guise de photo de profil, et de grandes marques comme Nike et Adidas signent des contrats avec des créateurs de NFT pour entrer dans le métavers.

L’une des collections de NFT les plus connues est le Bored Ape Yacht Club. Toutefois, il existe de nombreuses collections NFT très intéressantes et dont la valeur pourrait exploser…

CryptoPunks

Cryptopunks

Souvent citée comme la première collection NFT, CryptoPunks fut créée en juin 2017. Il s’agit d’une collection de 10 000 Punks en 8 bits. Acheter un cryptopunk est une forme de consécration pour les passionnés, de par l’importance symbolique de ce projet.

Lors du lancement initial par Larva Labs, les CryptoPunks étaient proposées en « free mint ». Les acheteurs n’avaient à payer que les frais de transaction, et non le NFT lui-même.

L’eau a coulé sous les ponts, et le CryptoPunk le moins cher coûte actuellement plus de 150 000 dollars. Le plus cher a été vendu pour 8 000 ether, soit 23 millions de dollars.

Les CryptoPunks ont aussi posé les bases de l’univers des NFT : des collections de 10 000 pièces, et des traits et des attributs générés aléatoirement dont la rareté varie. En 2022, Yuga Labs a racheté CryptoPunks.

Bored Ape Yacht Club

bored apes

Si les CryptoPunks sont les NFT les plus anciens, le Bored Ape Yacht Club est le projet le plus connu. Pour cause, de nombreuses célébrités ont acheté leur propre token pour l’utiliser comme avatar sur les réseaux sociaux. On peut citer pour exemple Steph Curry, Eminem, Jimmy Fallon ou Madonna.

Il s’agit aussi du projet le plus ambitieux. En mars 2022, le créateur Yuga Labs a lancé une cryptomonnaie Ape Coin et racheté les collections CryptoPunks et Meebits. La firme développe aussi un métavers dénommé Otherside.

En outre, une trilogie de films est en développement et des partenariats ont été noués avec des entreprises comme Adidas. Une collection de figurines est aussi en préparation.

Le Bored Ape le moins cher est actuellement tarifé à 116 ether, soit l’équivalent de 341 000 dollars. Le NFT le plus cher a été vendu pour 769 ether, soit 2,3 millions de dollars. Le prix est élevé, car détenir un Bored Ape Yacht Club confère un statut symbolique.

Mutant Ape Yacht Club

mutant apes

La plupart des projets NFT ont des feuilles de route. La première phase du projet de Yuga Labs pour le Bored Ape Yacht Club fut un airdrop en août 2021. Chaque propriétaire de Bored Ape a reçu une dose de « sérum mutant » décliné en trois variétés : M1, M2 et M3.

Chacun pouvait choisir de garder son sérum, ou de l’utiliser sur son Bored Ape. Ceci permettant de créer un NFT entièrement nouveau, faisant partie d’une nouvelle collection : le Mutant Yacht Club.

Outre les 10 000 Mutants créés par les propriétaires de Bored Apes, 10 000 autres ont été vendus aux enchères. Les Mutants étaient proposés à partir de 3 ether, soit l’équivalent de 9000 dollars. Leur prix baissait toutes les 10 minutes. Toutefois, les tokens ont tous été vendus quasiment immédiatement malgré le prix très élevé.

Le but de ce projet était d’étendre la collection BAYC et la rendre plus accessible aux nouveaux venus. En effet, en août 2021, les Bored Apes étaient déjà très chers et s’échangeaient à plus de 20 ether (60 000 dollars).

Plus nombreux, les MAYC sont moins rares et donc moins chers. Ils sont toutefois devenus l’une des collections les plus prisées.

En parallèle, les détenteurs de Bored Ape ayant choisi de garder leur fiole de sérum sont eux aussi assis sur une petite fortune. Les sérums M1 et M2 se vendent à plus de 100 000 dollars. Et il n’y a que 8 fioles de sérum M3, dont le prix est encore plus élevé. Le dernier mis en vente a trouvé preneur pour 1542 ether soit 5,9 millions de dollars. Il ne reste que deux sérums M3 à utiliser sur des NFT Bored Ape…

Otherside

otherside

Otherside est le métavers créé par Yuga Labs et le Bored Ape Yacht Club. Ce monde virtuel est présenté comme un jeu vidéo massivement multijoueur en ligne, dans lequel les joueurs devront s’unir pour faire face à de nombreux défis.

Ce jeu permettra d’utiliser n’importe quel personnage NFT en guise d’avatar, grâce à un outil d’importation. Par ailleurs, l’économie de ce métavers sera basée sur les NFT et la cryptomonnaie ApeCoin.

Le titre n’est pas encore disponible, mais une vente publique de 55 000 terrains virtuels en NFT a été organisée le 30 avril 2022. Les terrains n’ayant pas trouvé d’acheteur ont été airdropés aux membres du Bored Ape Yacht Club et du Mutant Ape Yacht Club. Dans les prochains mois, 100 000 terrains additionnels seront distribués aux personnes contribuant au projet Otherside.

Le prix de lancement était fixé à 305 ApeCoin (5800 dollars), et le prix plancher atteint 3,45 ether (10 100 dollars) au mois de mai 2022. Si le prix plancher peut sembler relativement bas, il est important de souligner que cette collection fait 10 fois la taille d’un projet NFT typique.

Par ailleurs, les terrains dotés d’attributs rares peuvent atteindre des prix mirobolants. Le terrain le plus cher s’est vendu pour 333 ether, soit près d’un million de dollars.

Au total, Yuga Labs a levé 320 millions de dollars grâce à cette vente publique. En comptant les ventes secondaires sur OpenSea, près d’un milliard de dollars ont été dépensés en moins d’une semaine dans les terrains Otherside.

CyberKongz

cyberkongz

Les CyberKongs sont des singes pixelisés, considérés comme la première collection NFT offrant une « utilité » au-delà de l’aspect artistique.

À l’origine, le projet était constitué de 1000 Kongs « genesis » générant 10 tokens de cryptomonnaie $BANANA par jour. Quiconque détenait deux Kongz et 600 $BANANA pouvait combiner les deux NFT pour créer un BabyKong.

Les BabyKongs ne génèrent pas de tokens $BANANA, mais ils se vendent pour environ 15 000 dollars. En moins d’une semaine, les CyberKongz ont tous été vendus. Cette popularité s’explique par la possibilité de générer un revenu passif pour les détenteurs.

Les tokens $BANANA se sont vendus à 20 dollars au plus haut, et leur prix oscille encore autour de 5 dollars. Sachant qu’un Genesis Kongs produit 10 tokens par jour, un détenteur peut gagner plus de 18 000 dollars par an. Les personnes ayant investi 30 dollars dans un Genesis Kong en 2021 ont donc réalisé un excellent investissement…

Azuki

azukis

Parmi les créateurs de NFT, beaucoup ont tenté de s’inspirer de l’esthétique manga. Plusieurs projets de cette mouvance ont rencontré un certain succès lors du lancement, dont The Sevens, on1 Force et Divine Anarchy.

Toutefois, l’enthousiasme autour de ces collections n’a pas duré sur le long terme. Au contraire, la collection Azuki a su s’imposer en seulement quelques mois.

Conçue par un ancien designer artistique du jeu Overwatch, Arnold Tsang, Azuki a été lancée en janvier 2022. Chaque NFT était vendu pour 1 ether, soit environ 3000 dollars.

À présent, le prix plancher dépasse les 20 ether soit plus de 60 000 dollars. Le token le plus cher s’est vendu pour 420 ether, soit environ 1,3 million de dollars.

Au total, les ventes de NFT Azuki sur OpenSea représentent à elles seules 570 millions de dollars. Il s’agit de la sixième collection NFT la plus populaire à ce jour.

Une collection secondaire intitulée Beanz a été lancée. Il s’agit de NFT à l’effigie de haricots, actuellement vendus pour 17 000 dollars l’unité.

World of Women

World of Women

Les projets NFT peuvent aussi être porteurs de revendications sociales. C’est le cas de World of Women : un projet ouvertement féministe, visant à mettre en avant les femmes dans le petit monde des NFT.

Il s’agit d’une collection NFT entièrement créée par des femmes, conçue pour encourager la diversité au sein de la communauté. Le lancement a eu lieu en juillet 2021, pour un prix de départ de 0,08 ether par unité soit environ 260 dollars.

Hormis le Bored Ape Yacht Club, cette collection est probablement la plus connue du grand public. Parmi les détenteurs de NFT WoW, on compte des célébrités comme Dez Bryant, Eva Longoria ou Reece Witherspoon.

Cette dernière a même produit une série TV et un film via sa société Hello Sunshine, afin d’étendre la marque World of Women. Le prix plancher est actuellement de 6 ether, soit environ 17 000 dollars par token. La pièce la plus chère de la collection s’est vendue pour 260 ether, soit environ 634 000 dollars.

Le succès de World of Women a inspiré d’autres collections NFT féministes. On peut citer pour exemple les projets Boss Beauties et Sad Girls Bar.

Doodles

doodles

Lancée en octobre 2021, la collection Doodles a vite rencontré le succès. Et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les créateurs de cette collection ont déjà de l’expérience dans le domaine des NFT puisqu’ils ont travaillé sur la collection CryptoKitties en 2017.

En outre, l’équipe gère la DoodleBank : une trésorerie de plusieurs millions de dollars permettant aux détenteurs de voter sur la façon dont les fonds sont investis. Plusieurs célébrités comme Justin Bieber ont choisi de rejoindre l’aventure.

L’esthétique joyeuse et colorée des Doodles a aussi contribué à les rendre incontournables parmi les passionnés. Le prix de lancement était de 0,123 ether par token, soit environ 380 dollars. À présent, il atteint 20,7 ether ou l’équivalent de 61 000 dollars. La pièce la plus chère s’est vendue pour 296,69 ether, soit plus de 1,1 million de dollars.

Après le succès de Doodles, les créateurs ont lancé une deuxième collection intitulée Space Doodles. Contrairement à d’autres collections secondaires comme le Mutant Ape Yacht Club, Space Doodles est dite « non-dilutive ». Cela signifie qu’elle utilise une technologie Blockchain appelée « wrapping » et permettant de changer l’apparence d’un NFT sans avoir besoin d’en créer un nouveau.

Les détenteurs peuvent placer leur Doodle dans un vaisseau spatial, mais le NFT d’origine est alors « docké » dans un coffre. Il reste possible de le sortir du vaisseau spatial pour lui rendre sa forme d’origine et le replacer dans son portefeuille.

Le but est d’expérimenter la façon dont le changement d’apparence d’un NFT existant peut impacter la rareté générale via la création d’une collection secondaire. Cette approche pourrait devenir une nouvelle tendance sur le marché des NFT…

VeeFriends

veefriends

Lancée en mai 2021, VeeFriends est la première collection NFT de Gary Vaynerchuk. Mieux connu sous le nom de Gary V. Vaynerchuk, ce personnage gère l’entreprise VaynerX et a co-fondé Resy. Très impliqué dans l’univers du NFT, il compte parmi les principaux influenceurs de l’industrie.

La collection VeeFriends a été lancée pour un prix de départ de 2,5 ether par unité, soit l’équivalent de 7500 dollars. Le prix plancher actuel est de 9 ether, soit environ 26 000 dollars. La pièce la plus chère s’est vendue pour 130 ether, soit l’équivalent de 492 000 dollars.

Cette collection s’appuie d’ailleurs sur la popularité de Vaynerchuk. Chaque token est dessiné par ses soins, et offre trois ans d’accès à la VeeCon : une conférence annuelle dédiée au Web3.

Plusieurs de ces NFT apportent aussi des avantages comme des cadeaux de la part de Vaynerchuk et son équipe, ou la possibilité de le rencontrer.

En avril 2022, la collection VeeFriends Season 2 a été lancée. Elle comporte 50 000 NFT, contre seulement 10 000 dans le projet d’origine.

Clone X

clone x

Avec 2,5 millions de followers sur Instagram, il va sans dire que l’artiste japonais Takashi Murakami a de l’influence. Sans surprise, sa collection NFT CloneX se vend très bien.

Lancée en novembre 2021, cette collection est la plus populaire dans le style manga derrière Azuki. Il s’agit aussi de la collection de NFT en 3D la plus populaire à ce jour.

Le prix de lancement était fixé à 2 ether, soit environ 6100 dollars. Actuellement, le prix plancher atteint 18 ether soit l’équivalent de 53 000 dollars. La pièce maîtresse s’est vendue pour 450 ether, soit 1,25 million de dollars.

La collection CloneX regroupe 20 000 tokens, et prend pour thème la mode et la diversité. Les personnages ont une large variété de couleurs de peau, coupes de cheveux, et autres traits esthétiques.

Il s’agit d’un projet développé par RTFKT : une entreprise spécialisée dans la conception de sneakers virtuelles. Or, cette entreprise a été rachetée par Nike en décembre 2021 dans le but de se faire une place dans le métavers.

Les détenteurs de NFT CloneX ont déjà profité de cette prestigieuse acquisition, puisqu’ils ont reçu des boîtes mystère en airdrop au début 2022. Ces boîtes contenaient des sneakers Nike virtuelles, dont certaines se sont vendues pour des sommes à cinq chiffres. Le projet CloneX est donc bien parti pour s’inscrire dans la durée…

Cool Cats

cool cats

On parle souvent des NFT comme d’un moyen plus simple pour les artistes de se faire un nom et de gagner leur vie. La collection Cool Cats et son créateur Clon en est le parfait exemple.

Pendant plus de 10 ans, Clon dessinait son personnage « Blue Cat » sous le pseudonyme The Catoonist. Malheureusement, il n’a jamais rencontré le succès.

Au contraire, sa collection de NFT Cool Cats s’est très vite envolée après son lancement en juillet 2021. Alors que le prix de départ était de 0,06 ether par token, soit environ 189 dollars, il est désormais de 4,7 ether soit environ 14 000 dollars. Le token le plus cher s’est écoulé pour 320 ether soit environ 1,1 million de dollars.

Au total, plus de 312 millions de dollars ont été dépensés dans cette collection inspirée par Blue Cat. Un cinquième des bénéfices est reversé à des initiatives lancées par la communauté. Une collection secondaire intitulée Cool Pets a été lancée.

Moonbirds

moonbirds

Lancé en avril 2022, Moonbirds est le petit nouveau de cette liste des meilleurs projets NFT. Malgré un prix de départ élevé à 10 000 dollars, cette collection a rapidement rencontré le succès.

Pour cause, Moonbirds est produit par le Proof Collective : un trio très influent incluant Kevin Rose, le fondateur de Digg. Les acheteurs n’investissent donc pas uniquement dans une image de hibou pixelisé à utiliser comme photo de profil, mais deviennent aussi membres d’une communauté.

Ils obtiennent notamment l’accès au Discord de Proof Collective, fréquenté par certains des acteurs les plus influents du marché des crypto et des NFT. Seuls les détenteurs de l’un des 1000 NFT du collectif peuvent accéder à ce canal Discord. Or, le prix d’un NFT Proof Collective dépasse actuellement les 300 000 dollars.

Certains détenteurs de Moonbirds peuvent se voir autoriser l’accès au Discord, et cette collection se présente donc comme la porte d’entrée la moins chère à cet espace virtuel extrêmement sélectif.

Actuellement, le prix plancher atteint 29,5 ether soit l’équivalent de 86 000 dollars. La pièce la plus chère s’est vendue pour 350 ether soit l’équivalent de 1,02 million de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest