Accueil > Analytics > Data Analytics > MapR : un nouveau CEO venu d’Oracle
Matt Mills, nouveau CEO de MapR

MapR : un nouveau CEO venu d’Oracle

Le CEO de MapR, John Schroeder, vient de céder sa place à Matt Mills. Ce dernier prend les commandes de la firme, avec de nouvelles ambitions pour son développement et sa gestion.

Ancien membre exécutif d’Oracle, Matt Mills vient d’être nommé CEO de MapR. Il y a un an, l’homme quittait Oracle pour devenir président et COO de MapR Technologies. Depuis ce jeudi 8 septembre 2016, il occupe dorénavant le poste de CEO.

Il prend la place du cofondateur John Schroeder, qui occupera dorénavant un siège du conseil administratif. Celui-ci se concentrera sur la stratégie de produit et les relations consommateurs.

Une évolution naturelle

mills-schroeder-compressed

Selon MapR, cette nomination est une évolution naturelle pour Mills, après le développement d’Oracle en Amérique du Nord. Il faisait également partie du comité exécutif d’Oracle, et participait donc à la stratégie globale de l’entreprise. Son expérience dans la gestion d’opérations de grande envergure est un véritable atout pour MapR, selon John Schroeder. Ce dernier considère son successeur comme la garantie d’un avenir prometteur dans les cinq années à venir pour MapR.

Au début du mois d’août, la firme a levé plus de 50 millions de dollars dans le cadre d’une levée de fonds de série E menée par Future Fund. Cette somme s’ajoute à un total de 194 millions de dollars levés. On ignore à l’heure actuelle la valorisation de l’entreprise, composée de 500 personnes.

MapR, un acteur majeur du marché des Big Data

MapR se spécialise dans la création de logiciels de stockage et d’analyse du Big Data. Parmi ses principaux rivaux, on compte Hortonworks, rendu public depuis décembre 2014, et Cloudera, qui a levé plus de 1,2 milliard de dollars auprès d’entreprises comme Intel.

Par le passé, les exécutifs de MapR se sont montrés plutôt candides au sujet de leurs ambitions pour une offre publique initiale. L’automne dernier, la firme envisageait le début de l’année 2016. Aujourd’hui toutefois, ni Schroeder ni Mills ne souhaitent s’exprimer à ce sujet.

L’un des objectifs de Mills, selon ses propres dires, est de créer une entreprise IPO-ready. Par conséquent, MapR devrait être plus discipliné dans la dépense et la gestion de budget pour un chiffre d’affaires positif au premier semestre 2017. On peut également s’attendre à des transactions plus importantes. Pour l’heure, on ignore le nombre de clients actuels de MapR. Le dernier nombre révélé était de 700, et incluait des clients de prestige comme American Express et Cisco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend