Messenger passe enfin au chiffrement : Une alternative à Signal et Telegram ?

Messenger fait enfin du chiffrement une option par défaut. La prochaine étape pour Meta est d’appliquer ce changement sur Instagram.

Des années après l’annonce de Mark Zuckerberg, Messenger passe enfin au chiffrement par défaut. Meta a commencé le déploiement du paramètre. Toutefois, cette amélioration ne concerne que les conversations et les appels individuels.

L’aboutissement d’un très long chantier

Le chiffrement en soi n’est pas une nouveauté sur Messenger. L’application de messagerie de Facebook propose cette option depuis 2016. Mais les utilisateurs doivent l’activer pour en profiter. Ce qui est sur le point de changer.

Loredana Crisan, vice-présidente de Messenger, se félicite de la standardisation du chiffrement. En effet, que cette option devient un paramètre par défaut ne s’est pas fait en un claquement de doigts.

« Nos ingénieurs, cryptographes, designers et nos gestionnaires de produits ont travaillé sans relâche pour reconstruire les fonctionnalités de Messenger à partir de zéro », explique la vice-présidente dans un communiqué. En effet, l’objectif était de proposer le chiffrement par défaut sans pour autant sacrifier des fonctionnalités de l’application.

Ce que deviendra Messenger avec le chiffrement par défaut

La normalisation du chiffrement signifie que Meta ne pourra plus accéder au contenu de la plupart des discussions individuelles. La compagnie ne sera plus en mesure de partager les données aux autorités.

Rappelons ce qui s’était passé l’an dernier aux États-Unis. Une mineure de 17 ans du Nebraska et sa mère avaient été accusées d’avoir recouru à un avortement illégal. La police américaine était alors allée jusqu’à récupérer l’historique de leurs échanges sur Messenger pour trouver des éléments à charge.

Messenger avec le chiffrement par défaut se pose désormais comme une alternative sérieuse à des applications comme Signal ou Telegram. Ce qui, certainement, n’est pas du goût des opposants au cryptage. Pour eux, les personnes qui utilisent les messageries chiffrées pour de mauvaises raisons, n’avaient pas besoin d’une nouvelle plateforme.

À quand le chiffrement pour Instagram ?

Mark Zuckerberg a fait du chiffrement l’une des priorités de sa compagnie. L’homme d’affaires considère que les messageries privées et cryptées constituent le futur de la communication.

« Les gens veulent être certains que ce qu’ils se disent reste confidentiel (…) C’est l’avenir auquel j’espère que nous contribuerons à établir », avait écrit le grand patron de Meta en 2021, dans une publication sur Facebook.

Pour en revenir à Messenger, le chiffrement ne va compromettre aucune fonctionnalité de l’application. Les utilisateurs auront toujours la possibilité de personnaliser les conversations avec des thèmes. Cela est aussi vrai pour les réactions personnalisées. À noter que le déploiement du chiffrement par défaut se fera progressivement.

Pour l’heure, le chiffrement de bout en bout reste optionnel pour les conversations de groupe sur Messenger. Cela est également le cas des messages sur Instagram. Rappelons qu’en août dernier, Meta avait annoncé l’arrivée du cryptage par défaut pour son application de partage de photos.

Avec le temps que les développeurs ont pris pour changer Messenger, il ne faut pas s’attendre à ce que le chiffrement par défaut arrive de sitôt sur Instagram.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *