Microsoft s’apprête à acquérir plus de 100 acres à Washington

Microsoft projette d’acheter un terrain de plus de 100 acres dans le Malaga. Ce dernier est une communauté située dans le comté de Chelan, dans l’Etat de Washington. La ville servira d’emplacement pour de nouveaux data centers.

Microsoft acquiert des terrains à Washington pour 9,2 millions de dollars

Le mardi 26 avril dernier, l’entreprise américaine ainsi que les commissaires de l’Autorité portulaire locale à Chelan ont signé un contrat. L’accord portait sur une relation achat-vente d’un terrain d’une surface moyenne de 102,5 acres.

Kim Kuntz, directeur exécutif au port a annoncé la nouvelle via la radio communautaire Kozi. Selon lui, Microsoft prévoit une extension de son infrastructure cloud à Washington. Le comté de Chelan a ainsi été l’emplacement sélectionné. Visiblement, cet investissement est primordial pour Microsoft.

L’accord prévoit, de ce fait, deux phases. La première étape se résume en la propriété Lojo qui se trouve au 5375 Malaga Alcoa Highway. Celle-ci s’étale sur 72,5 acres et coûtera 6,6 millions de dollars à Microsoft. Quant à la deuxième étape, il s’agira des terres Curtis et Torres dont les superficies respectives se chiffrent à 20 et 10 acres. Si la propriété Curtis est positionnée au 5351 Malaga Alcoa Highway, celle des Torres se situe au 5309 Malaga Alcoa Highway. La valeur de ces deux propriétés s’élève à 2,6 millions de dollars.

Les projets de Microsoft pour ces nouvelles acquisitions

Pour Microsoft, l’adhésion de l’Autorité portuaire est une étape primordiale dans son projet d’acquisition de propriétés au Malaga, Washington. Le porte-parole de la société n’hésite pas à ajouter à WenatcheeWorld : « Nous procéderons aux travaux restants pour finaliser l’achat, et nous prévoyons de conclure l’achat de la propriété cet été. »

Certes, aucun communiqué n’a été émis concernant les fins d’utilisations de ces terrains. Tout semble présager, toutefois, que des data centers y verront le jour. En effet, il existe quelques points à souligner à l’intérieur des accords. Microsoft se servirait de l’eau située dans le district dans le but de refroidir ses infrastructures numériques et industrielles.

Toujours d’après Kuntz, les discussions entre Microsoft et l’Autorité portuaire datent de plus d’un an maintenant. Notons que cet organisme local a pu acquérir les terres Curtis récemment, et ce, pour une valeur de 1,5 million de dollars. Quant à la propriété Torres, son rachat date du 29 décembre. Cette dernière a coûté 625 800 dollars au port.

On notera, par ailleurs, que les emplacements choisis se trouvent à proximité d’une usine qui n’est désormais plus opérationnelle. Cette usine porte le nom d’Alcoa Wenatchee Works. Pour information, son activité se basait sur l’aluminium, entre 1952 et 2015. Bien sûr, ce n’est que l’année dernière que son arrêt définitif et officiel a été prononcé.

Pour finir, il faut noter que Microsoft dispose aussi des data centers à Quincy, une ville voisine qui se trouve à 32 km de Malaga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest