Accueil > Evènements - Agenda > Microsoft Experiences 18 : les technologies mises au service des métiers
microsoft experiences 18 stand avanade

Microsoft Experiences 18 : les technologies mises au service des métiers

Du 6 au 7 novembre, le Microsoft Experiences 18 permettait de mieux comprendre l’écosystème professionnel entourant la firme de Redmond. Cette année, il s’agissait de combiner les différentes technologies au service des métiers.

Le Microsoft Experiences 18 visait à mettre en valeur l’écosystème réuni autour de la firme de Redmond. Si l’année dernière, les entreprises du Big Data et les acteurs de la réalité augmentée avaient particulièrement brillé, cette année il ne s’agissait pas de mettre en valeur une technologie par rapport à une autre, mais de se concentrer sur les usages à développer dans les entreprises.

Microsoft Experiences 18 : une édition dédiée à la transformation du travail

microsoft experiences 18 pepper

En ce sens, Microsoft a multiplié les annonces. La firme de Redmond est devenue le premier acteur majeur du Cloud public à bénéficier de la certification hébergeur de données de santé en France. De même, les accords avec les grands groupes se poursuivent : la SNCF a déclaré qu’elle adoptait la plateforme Microsoft Azure pour l’ensemble de ses projets Big Data.

Enfin, l’entreprise a présenté son partenariat avec la startup rennaise Klaxoon pour intégrer ses outils facilitant les réunions au sein de l’application collaborative Microsoft Teams.

Par ailleurs, les dimensions ERP et CRM placées sous la bannière Dynamics 365 évoluent fortement. La plateforme profite de connecteurs évolués avec Teams et l’ensemble des outils contenus dans Office 365.

À ce sujet, Pauline Maillard, directrice commerciale France de Microsoft Business Apps déclare : « nous avons mis fin à la conception d’applications métiers en silo. Plus de 5 000 développeurs travaillent tous ensemble à l’évolution des solutions de Microsoft. »

La conception des applications change, parce que les métiers évoluent à l’aune de la relation client. Ce sont les conséquences de l’exploitation des données. « Aujourd’hui, un client n’est plus seulement quelqu’un avec qui l’on discute au téléphone, il s’agit souvent d’un anonyme dont on utilise les données pour l’accompagner dans son expérience », affirme Pauline Maillard. « Avec la multiplication des canaux de communication, le CRM n’est plus l’outil adapté à la gestion des clients. Il faut pouvoir faire transiter les données entre les différents services, d’où la combinaison d’une multiplicité d’outils ».

Les startups et les partenaires intégrateurs, des acteurs essentiels

Le partenariat avec Klaxoon démontre que Microsoft a besoin de l’approche des startups et de partenaires.

En ce sens, Avanade, la joint-venture entre Accenture et Microsoft, aligne l’offre technologique de l’éditeur avec la proposition de valeur offerte par le champs « open innovation ». Lors du Microsoft Experiences 18, elle présentait ses travaux, ainsi que ceux des startups avec lesquelles elle collabore.

Microsoft Experiences 18 : faciliter le travail collaboratif

microsoft experiences 18 adok

L’un des enjeux importants de la transformation numérique n’est autre que de faciliter le travail des collaborateurs. Ils ont notamment besoin d’être plus efficaces, de gagner en gain de productivité sans complexifier leur expérience collaborateur.

Présent sur le stand de l’intégrateur, ADOK propose une solution pour accroître l’efficacité des collaborateurs lors des réunions. Ce produit est capable de transformer n’importe quelle surface plane en espace de collaboration tactile. Il s’agit d’un ordinateur couplé à un projecteur, un haut-parleur et un microphone. Les utilisateurs peuvent alors utiliser n’importe quelle application Microsoft type Teams ou PowerPoint pour animer une réunion. L’appareil fonctionne sous Windows 10, mais peut aussi accueillir les distributions Linux.

Nous développons également un Hub applicatif qui permet d’accéder facilement à toutes les applications que l’on utilise habituellement dans le cadre de réunions de manière à pouvoir démarrer plus rapidement. Nous proposons de finir l’échange avec un compte rendu synthétique regroupant les points importants évoqués dans ce laps de temps, notamment en profitable des briques d’intelligence artificielle embarquée par Microsoft”, déclare Renan Bourgeois co-fondateur et Directeur commercial & marketing chez Adok.

Dans le cadre de Microsoft Experiences 18, la startup démontrait la compatibilité de sa solution avec Office 365 et Microsoft Teams. “Notre technologie est mature. Nous proposons une expérience similaire à l’utilisation d’une tablette tout en offrant une interaction engageante. Les retours sont très bons. Nous avons vendu notre premier lot et nous commençons la vente du deuxième auprès des entreprises”, affirme Renan Bourgeois. Des grands groupes comme BNP, la SNCF, la Poste, la RATP ou encore ENGIE font partie des premiers clients d’Adok.

L’ère de l’automatisation selon UIPath et Avanade

microsoft experiences 18 avanade

Par ailleurs, Avanade aide ses clients à diminuer la pénibilité des tâches répétitives. Pourquoi ? Parce qu’elles freinent la conduite du changement dans la plupart des sociétés et permettent un retour sur investissement immédiat.

Dans cette optique, Avanade présentait avec UIPath, la licorne européenne du RPA, une solution visant à simplifier la vérification de solvabilité des clients. Pour cela, UIPath et Avanade ont conçu un logiciel exploitant les possibilités du RPA. Lors du salon, la démonstration portait sur l’automatisation de la recherche d’informations sur le Web. L’automate associait des informations de différents sites résumant l’activité des entreprises avec le RIB de l’entreprise.

Pour faciliter la tâche des services financiers, le logiciel bénéficie de la reconnaissance optique de caractère (OCR). Le document bancaire est directement retranscrit sur un tableau Excel. À la fin du processus, l’utilisateur peut consulter un rapport qui indiquera le statut financier du partenaire/client. Si celui-ci est solvable, sa fiche d’informations sera directement envoyée dans le CRM. Sinon, il sera directement informé du problème.

Ce n’est qu’un cas d’usage parmi tant d’autres. Avanade a par exemple mis au point un service d’automatisation des attestations d’assurance pour un grand assureur et mis en place la RPA dans un grand groupe bancaire pour modifier rapidement les coordonnées des RIB de ses clients.

Marie – Hélène Pigis, Program Marketing Specialist pour UIPath explique :

« Notre société est en très forte croissance. Nous nous implantons dans différents pays ce qui explique cette montée en puissance. Il faut dire que le RPA est une technologie qui peut être déployée rapidement avec un retour sur investissement quasi immédiat. Il ne s’agit pas seulement d’un gain de productivité, mais surtout d’un moyen de favoriser la montée en qualification des collaborateurs ».

Un meilleur partage de l’environnement de travail

microsoft experiences 18 jooxter

Les collaborateurs ne gagnent pas seulement en qualification, il gagne aussi en mobilité. L’intégrateur accueillait sur son stand Jooxter, une startup spécialisée dans la gestion de bureaux open space et d’espaces de réunions. Grâce à l’utilisation de l’IoT et l’analyse des données adossée à la suite Office 365 et au cloud Azure, Jooxter facilite la réservation des salles, la location des bulles et la gestion des bureaux.

La solution réunit 35 000 utilisateurs, 25 grands comptes sur 300 sites. Nous travaillons avec L’Oréal, ADEO ou encore Crédit Agricole”, affirme Fabien Girerd, CEO et co-fondateur de Jooxter. “Nous misons sur l’interopérabilité de notre solution en nous connectant à Office 365 et nous explorons les données par le biais de Power BI”.

L’industrie a aussi le droit à sa révolution numérique

Le tertiaire n’est pas le seul secteur impacté par la transformation numérique. Avanade a collaboré avec Accenture et Microsoft pour mettre au point une solution IoT de bout en bout (IoT, cloud, données, IA, reporting) pour l’exploitation de minerai.

Il s’agit de suivre les déplacements des engins de chantier, de prévenir leur usure, de relever les données de productions de différents puits et de prédire la productivité des sites. La sécurité des employés est l’une des priorités des exploitants. Pour cela, la vision par ordinateur facilite la détection d’une situation dangereuse.

Les outils de reporting permettent également un management par scorecard en temps réel. Il ne s’agit pas d’une démonstration mais bien d’un projet réel déployé pour Freeport-McMoran aux Etats-Unis. Deux autres sites du même acabit sont équipés des mêmes technologies reposant sur une infrastructure Cloud Azure. Tout cela était évidemment exposé lors du Microsoft Experiences 18.

La réalité mixte : une nouvelle manière d’interagir et de concevoir

 

L’industrie profite non seulement des technologies de collaboration et d’automatisation, mais également de la réalité mixte. Ce concept dont Avanade est un expert reconnu facilite la formation des cols bleus et surtout permet d’accélérer considérablement la plupart des tâches.

Lors du salon parisien, bon nombre de sociétés démontraient les usages associés aux HoloLens. Les casques d’Avanade servaient à visualiser le cas d’usage de la mine connectée. La joint-venture d’Accenture et Microsoft a également développé plusieurs applications de formations et de maintenance à distance par le biais de la réalité mixte.

« La révolution technologique, cette promesse des années 2000, arrive à maturité et rencontre des cas métiers concrets » déclare Eric Dosquet, Chief Innovation Officer d’Avanade. « La cloudification des SI, l’accessibilité et la pertinence des algorithmes de machine learning, l’émergence et l’efficacité des interfaces naturelles permettent d’engager toutes les strates d’une entreprise vers la transformation digitale, des fonctions supports aux cœurs de métier. L’enjeu s’est aujourd’hui déplacé vers la réinvention des organisations et des business models challengés par la maturité et l’accessibilité technologique. Le conseil en stratégie, le change management ou l’innovation fondent aujourd’hui l’autre versant de la demande transformation numérique ».

Une note stratégique récemment publiée décrit les enjeux du travailleur augmenté de ces nouvelles technologies. Les auteurs explorent les cas d’usage les plus courants dans les secteurs comme l’automobile, le retail ou le manufacturing et détaillent l’ensemble des moyens technologiques consacrés à l’avènement du travailleur augmenté.

Il s’agit de mettre en perspective la majorité des solutions aperçues lors du Microsoft Experiences 18 et des techniques comme la robotique, l’impression 3D ou encore la blockchain à l’aune du futur de la productivité.

Article proposé par Avanade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend