Microsoft windows

Microsoft lance un Windows gratuit financé par la pub, tout savoir

Un nouveau modèle commercial de Microsoft pour l’expérience Windows : des PC à bas prix, financés par la publicité et une version par abonnement.

Microsoft Windows : une nouvelle version financée par la pub

Le groupe de Redmond a formé une équipe Windows Incubation qu’il cherche à étoffer. C’est notamment ce que Microsoft a fait paraître dans une de ses récentes offres d’emplois. Dès lors, celle-ci se chargera d’explorer une nouvelle direction pour le système d’exploitation Windows dans un monde plutôt axé sur le cloud. Voici notamment ce qui était écrit « Notre travail sera à l’origine de la prochaine vague d’innovation en matière de cloud computing pour Windows, de la définition d’un nouveau modèle d’application hybride capable de passer du local au cloud computing, à l’intésgration directe avec Windows 365 ». Cela dit, il s’agit là des PC à bas coûts qui seront financés par la publicité via un modèle d’abonnement.

« Une intégration directe avec Windows 365 »

L’année dernière, Microsoft introduisait Windows 365 en tant que service cloud et une solution de type Desktop as a Service. Ce PC Cloud de Microsoft est notamment destiné à Windows 10 ou Windows 11. Et ce, grâce à la solution de virtualisation Azure Virtual Desktop.

pcloud black friday 2022

Dès lors, il s’agit d’un abonnement mensuel d’une trentaine à une soixantaine d’euros par utilisateur. En fait, le tarif dépend premièrement de la configuration. Cela concerne les 2 processeurs virtuels, les 4, 8 ou 16 Go de RA et 128 Go de stockage. Deuxièmement, il varie aussi selon la prise en charge de Microsoft Visual Studio, Power BI et Dynamics 365.

Néanmoins, Microsoft envisage de décliner ultérieurement ce genre de proposition Windows pour les particuliers par exemple. Selon l’entreprise, le financement par la publicité compensera le faible coût des appareils moyennant des clients léger. Ou, par ailleurs, Microsoft engagera ses clients dans un abonnement mensuel.

Comme ça Microsoft peut aussi augmenter ses revenus

Jusqu’ici, rien ne confirme qu’il y aura vraiment des PC moins chers qui permettront aux utilisateurs de Microsoft de profiter tel quel de Windows 11. Cela confirme de ce fait que l’offre d’emploi de Microsoft reste jusqu’à ce jour évasive. Néanmoins, l’entreprise poursuit son travail de prospection.

Effectivement, Microsoft a déjà expérimenté le placement de publicités dans Windows et pour certaines applications. Malheureusement, l’accueil n’était pas favorable à en écouter les retours d’utilisateurs. Malgré la situation par contre, l’entreprise peut continuer d’accroître ses revenus. En fait, s’après le patron Satya Nadella, même si la livraison de PC a baissé, Microsoft témoigne toujours d’une augmentation d’utilisation de Windows. C’est notamment ce qui a été prouvé dans ses derniers résultats trimestriels. En effet, selon Nadella, il y a aujourd’hui près de 20 % d’appareils Windows actifs par mois de plus qu’avant la pandémie de Covid-19. Cela dit, les utilisateurs de Windows 10 et Windows 11 passent 8,5 % de temps en plus sur leurs PC qu’il y a deux ans et demi en moyenne, affirme le DG. « Associer des revenus publicitaires à ce temps en plus pourrait alors être tentant pour Microsoft », note-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest