Les entreprises Huawei et Moro Hub ont implanté un datacenter solaire dans la ville de Dubaï

Dubaï se voit une nouvelle infrastructure numérique sur sa ferme solaire.

Dubaï DEWA entreprend, grâce à sa filiale Moro Hub, la construction d’un data center. Celui-ci n’est pas ordinaire puisqu’il carbure à l’énergie solaire.

Les caractéristiques du nouveau data center solaire

L’emplacement choisi pour cette installation sera le parc solaire de DEWA Mohammed bin Rashid Al Maktum. Il s’agit d’un site de 3 000 MW basé dans le Sud-Est de la grande ville. L’édifice jouira d’une certification Uptime Tier III et aura une capacité de 100 MW, du moins, selon une annonce publiée en mai dernier.

Moro Hub, filiale du groupe Dubai Electricity and Water Authority sera en charge de sa mise en marche. Notons que cette section fait partie de la branche numérique de DEWA. Elle garantit l’utilisation d’énergie verte, dont l’énergie solaire à hauteur de 100 %. Cela est tout à fait normal pour le grand data center solaire jamais construit aussi bien en Afrique qu’au Moyen-Orient.

Un premier pas vers la réduction de l’empreinte carbone

Cette nouvelle conception reste conforme « à la vision et aux direction du cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum ». Son Altesse est, rappelons-le, souverain, mais également premier ministre et vice président des Emirats Arabes Unis. Ce datacenter promet ainsi de devenir « une plaque tournante » en matière de développement durable, et ce, dans le secteur de l’énergie verte dans le monde.

Saeed Mohammed Al Tayer, PDG de DEWA profite de son discours pour évoquer l’objectif de produire de l’énergie seulement grâce à l’énergie propre d’ici 2050. Il souligne, par la même occasion, la manœuvre à la Dubaï qui cherche à atteindre une réduction d’eau et d’électricité de l’ordre de 30 % avant 2030.

Quelles seront les cibles de ce nouveau data center ?

Ce data center solaire trouvera comme clients les hyperscalers internationaux. Ces derniers pourront ainsi louer des capacités à Dubaï. Cette infrastructure sera d’une grande utilisera puisqu’elle soutiendra les organismes dans leurs « initiatives de développement durable » afin de diminuer leur empreinte carbone.

Selon Steven Yi, PDG de Huawei, les données ont leur importance dans le monde dans lequel l’on vit. Ils sont effectivement devenus un moteur d’expansion, mais également de diversification sur le plan économique et financier. Alors que la multiplication des data centers de part et d’autres de la planète est certaine, ce projet vert servira d’exemple. Il sera un mix des « technologies numériques et électroniques de puissance », dans le but de concevoir « une infrastructure TIC en carbone alimentée par des énergies renouvelables ».

Pour Moro Hub, il s’agit du second data center qui marche à l’énergie solaire. A titre de rappel, le premier modèle de data center s’étale sur 3 402 mètres carrés. Déployé en octobre de l’année dernière, ce datacenter certifié, de capacité 8,8 MW est situé dans la marina de Dubaï.

Sources & crédits Source : datacenterdynamics - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest