Banque en ligne

Néo-banque ou banque en ligne : quelles différences ?

La néo-banque et la banque en ligne se trouvent en pleine concurrence. Elles font partie des fintechs en proposant des solutions similaires à ces dernières. Il existe cependant des particularités entre ces deux structures.

À l’ère du numérique, les banques traditionnelles ont redoublé leurs efforts pour faire face aux nouvelles pratiques émergentes. Cette évolution se traduit notamment par l’arrivée des néo-banques et des banques en ligne. Ces deux structures ont réussi à se faire une place dans le paysage du secteur bancaire. Cet article explique la différence entre les banques en ligne et les néo-banques.

En outre, découvrez le top 4 des néo-banques (découvrez-en plus dans notre comparatif dédié) :

  1. Orange Bank
  2. N26
  3. Revolut
  4. Nickel 

Ainsi que le top 4 des banques en ligne :

  1. Boursorama
  2. Hello Bank
  3. Monabanq
  4. B for Bank

Banque en ligne : définition

Une banque en ligne bénéficie de l’appui systématique d’une banque traditionnelle. En effet, même en l’absence d’une agence physique, elle exploite une infrastructure existante pour assurer un service de qualité et dématérialisé. Grâce à cette spécificité, elle offre à sa clientèle à la fois la stabilité financière d’une banque traditionnelle et les conditions tarifaires optimales. 

Ci-dessous les 4 meilleures banques en ligne qui existe sur la toile

1. Boursorama

Boursorama fait partie des banques en ligne les plus anciennes du marché. Elle se présente comme étant la plus économique parmi les banques. Cela lui vaut un incontestable succès. En effet, elle compte depuis sa création près de 2 millions et reste le leader du marché. Elle concentre donc ses activités sur des tarifs très compétitifs liés à une multitude de services, à l’image des services proposés dans une institution bancaire. 

2. Hello bank

Hello bank est une branche de BNP Paribas. Elle fait partie des acteurs incontournables de la banque en ligne. Elle compte déjà plus de 450 000 clients à son actif. Elle explique notamment cette réussite par sa capacité à se positionner entre les services bancaires en ligne et physiques. En effet, cette banque permet à ses clients d’accéder directement au portefeuille du réseau BNP Paribas.

3. Monabanq

Monabanq figure sans doute parmi les banques en ligne innovantes du moment. Cependant, elle ne bénéficie pas de la même notoriété médiatique que ses confrères. La banque a opté, sur le plan stratégique, pour une disponibilité de ses services. En plus, elle accorde de l’importance à sa qualité de ses prestations en comparaison avec celles des banques en ligne dont les prix sont légèrement plus élevés.

4. B for Bank

Bforbank se présente comme une banque en ligne haut de gamme. Elle met à disposition de ses clients des services premium pour leur permettre de bien gérer leur argent. Présente depuis 10 ans sur le secteur de la banque en ligne, celle-ci s’est ouverte progressivement à un large public en rendant ses conditions générales plus souples. Elle a élargi son offre avec Visa Classic.

Néo-banque : définition

Une néo-banque est une institution financière disposant d’une licence bancaire qui est basée à 100 % sur le téléphone portable. Elle fournit ses services de base gratuitement. Pour mieux la distinguer de la banque en ligne, retrouvez ci-dessous les 4 grandes néo-banques qui se partagent le marché français. 

1. Orange Bank

Orange Bank a été créée pour compléter l’offre existante d’Orange. Gratuite et sans condition, elle se caractérise par ses services et sa facilité d’accès. Cette néo-banque propose à ses clients une gamme variée de produits et services, comprenant toutes les formules bancaires traditionnelles.

Ouvrir un compte courant Orange Bank se traduit également par la possibilité de bénéficier de financement exclusif et de services d’épargne. Quant à la carte Premium, elle permet de profiter de prestations inédites notamment en ce qui concerne les cryptomonnaies, l’assurance voyage, les prélèvements automatiques et les paiements gratuits. Acheter ce produit constitue ainsi un réel avantage pour tous ceux qui veulent bénéficier d’un abonnement mobile sans se limiter aux formules gratuites.

2. N26

N26 a été officiellement lancée en France en janvier 2017. Actuellement, elle est implantée dans 26 pays, notamment en Europe et également aux États-Unis. Cette institution met à disposition des internautes une offre composée d’un compte bancaire gratuit intitulé « N26 Standard ». Ce dernier inclut une Mastercard virtuelle ou physique sur commande, sans conditions de revenus. En outre, elle fournit un ensemble de prestations associées aux paiements. En particulier le transfert d’argent et de devises entre particuliers, le paiement par carte en temps réel.

3. Revolut

Revolut fait partie des institutions bancaires accessibles au plus grand nombre. Elle offre deux cartes MasterCard et une virtuelle pour chaque compte. Comme indiqué dans ses conditions générales, aucune cotisation annuelle n’est appliquée. Il faut débourser 6 euros pour bénéficier des services offerts et les prélèvements sont gratuits dans la limite de 200 euros.

Au-dessus de ce seuil, 2 % de commission sont prélevés. À noter que Revolut n’offre pas de chéquier ni d’autorisation de découvert.

4. Nickel 

Nickel a été conçu comme étant un néo-banque accessible à tous les publics et à tous les budgets. La souscription à ce compte peut se faire depuis plus de 4500 bureaux de tabac à travers la France. De plus, ce compte cible toutes les catégories allant du simple étudiant aux grands voyageurs sans oublier les experts comptables de sociétés. Pour les mineurs, il leur est même possible de souscrire à un abonnement chez Nickel sous réserve de bénéficier de l’autorisation de leurs parents.

Et comme la cotisation annuelle chez Nickel coûte 20 euros, il s’agit d’un produit adapté à tout type de budget

Néo-banques ou banques en ligne : mode de fonctionnement

Bien que leur dénomination puisse être un facteur de confusion, leur fonctionnement est différent. La première chose à retenir concerne le fait que les banques en ligne constituent une banque « réelle » se rattachant à une banque traditionnelle.

Pour la qualité de leurs prestations, les dispositifs mis en place ainsi que toute leur technicité, elles reprennent les principes des banques classiques dont elles dépendent. En ce qui concerne les néo-banques, en revanche, il s’agit d’un simple organisme de paiement. 

Ces start-ups utilisent les nouvelles technologies bouleversant ainsi le secteur bancaire. Elles offrent à leurs utilisateurs la possibilité de contrôler facilement et rapidement leurs finances. Pour résumer, la néo-banque constitue un ensemble des technologies fournissant un maximum de qualité dans tous les domaines. Découvrez en détail les caractéristiques majeures de ces deux types de banque 2.0 ?

Néo-banques ou banques en ligne : statut

Leur statut constitue la principale caractéristique qui différencie les néo-banques des banques en ligne. En effet, les banques en ligne ont un statut de pure player. Elles sont toutes titulaires de licences bancaires européennes ou françaises les autorisant à offrir leurs prestations en France.

De plus, ce statut permet de profiter des mêmes conditions de garantie que celles proposées par les instituts traditionnels. Par conséquent, la souscription à un compte Monabanq bénéficie de la même protection que celle accordée par BNP Paribas. En revanche, il faut savoir que la somme assurée par Boursorama Banque est de 100 000 euros en cas de faillite.

En outre, la majorité des néo-banques ne disposent pas d’une licence bancaire. Elles ne constituent que de simples institutions de paiement, mais subissent des contrôles stricts. Par conséquent, les clients ne profitent d’aucune couverture comme pour une banque en ligne. Toutefois, les néo-banques souhaitant offrir leurs prestations en France sont soumises à l’agrément de l’ACPR ou Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

Néo-banques ou banques en ligne : services bancaires

La divergence des produits et services proposés à la clientèle constitue une autre différence incontournable entre les néo-banques et les banques en ligne.

Étant donné que les banques en ligne se profilent sous les traits de véritables banques, la plupart de leurs offres restent similaires à celles des structures traditionnelles. Par exemple un compte courant que ce soit individuel ou joint, un chéquier, une carte bancaire, une épargne, une bourse, un crédit et une assurance-vie.

Par ailleurs, le client a la possibilité de fermer son compte courant pour se tourner vers une banque en ligne. Toutefois, cette possibilité ne peut pas être offerte avec un néo-bancaire puisqu’il ne peut servir de compte principal. 

Ses services sont d’ailleurs limités :

  • Pas de compte joint
  • Cartes à autorisation systématique uniquement
  • Pas de chéquier
  • Pas de découvert autorisé
  • Pas d’offre de crédit ou d’épargne
  • Pas de prime de bienvenue. Cette dernière varie entre 80 euros à 160 euros dans les banques en ligne

Aussi innovantes soient-elles, le dépôt d’espèces ou de chèques est rarement possible au sein des néo-banques, tandis que la banque en ligne assure ce service. En bref, ces deux entités ne couvrent pas toutes les mêmes attentes. Si la banque en ligne permet de bénéficier d’une large gamme qui s’adapte parfaitement aux exigences de la clientèle, la néo-banque se résume au compte bancaire. Elle ne fournit que peu de prestations.

Néo-banques ou banques en ligne : ouverture de compte 

En ce qui concerne les banques en ligne, les ouvertures des comptes se réalisent généralement depuis un ordinateur personnel. En revanche, auprès des néo-banques tout se fait sur un smartphone pareil pour le service client. Dans son ensemble, les néo-banques facilitent l’opération en demandant également beaucoup moins de documents et de pièces justificatives que les banques en ligne.

Dans tous les cas, la rapidité d’utilisation, la simplicité des procédures, l’efficacité et la flexibilité sont les facteurs clés pour ces banques d’un nouveau genre. C’est un choix à part et une nouvelle vision, celle de toujours s’adapter aux besoins et aux désirs des clients… d’une nouvelle vision, pour toujours s’adapter aux besoins et aux envies des clients…

Néo-banques ou banques en ligne : support d’utilisation

Comme indiqué précédemment, la banque en ligne a pour but de faciliter toutes les démarches bancaires. Un ordinateur connecté à Internet suffit pour créer un compte.

Au fil des années, elles ont exploité les atouts des nouvelles technologies. Ainsi, elles ont mis en place une application destinée à faciliter les actions courantes. En particulier la classification des dépenses, la modification des plafonds, etc. Finalement, elles deviennent disponibles aussi bien sur mobile que sur PC, ce qui réjouit tous les profils d’utilisateurs.

Les néo-banques, quant à elles, ont tendance à orienter leur offre vers les applications mobiles. Pour certaines, il est impossible d’y accéder via un PC, comme dans le cas de Revolut, une institution bancaire mobile.

De ce fait, les utilisateurs sont tenus de se munir de la dernière génération de smartphone afin d’avoir accès à toutes les fonctionnalités proposées. Ce qui diffère également de la néo-banque et la banque en ligne concerne la clientèle ciblée. En effet, la première vise une clientèle jeune et connectée, tandis que la seconde s’adresse à un public plus large.

Néo-banque ou banque en ligne : un cas exceptionnel

Au-delà de leurs différences, il existe quelques similitudes entre la banque en ligne et la néo-banque. Par exemple, elles proposent toutes deux un RIB. N26 dispose d’une licence européenne pour exercer une activité bancaire. Elle offre à ses clients le même service que les banques traditionnelles. Cependant, elle ne met pas à disposition un chéquier ou des facilités de découverte. Quant à Orange Bank, elle jouit d’une licence bancaire, mais n’offre pas tous les services d’une vraie banque. 

Des outils de gestion similaires

Tant pour la banque en ligne que pour la néo-banque, la personnalisation maximale de l’expérience client est offerte par des outils de gestion et de suivi innovants et intuitifs, accessibles par smartphone. Outre la consultation des comptes, la réalisation de virements ou la mise en place de prélèvements automatiques, la plupart des banques proposent des alertes en temps réel sur les mouvements de compte, les virements instantanés et les changements de code de carte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest