Accueil > Analytics > Noël et Big Data : la magie du réveillon décryptée par les données
big data noel

Noël et Big Data : la magie du réveillon décryptée par les données

Les analystes de First Data révèlent plusieurs données intéressantes sur les achats de Noël. Découvrez les tendances d’achats, les cadeaux préférés et la proportion d’achats en ligne pour la période du réveillon !

Dans quelques heures, le père Noël descendra du ciel pour décharger sa hotte pleine de jouets dans les souliers des enfants sages. Le réveillon est un jour magique pour les bambins… mais aussi pour les commerçants ! Les analystes de First Data dévoilent quelques données surprenantes sur les chiffres impressionnants réalisés par les magasins pendant les fêtes.

Plus précisément, Karen Webster et Glenn Fodor ont analysé les tendances de shopping entre le 24 et le 26 décembre. Les données mises en lumière traduisent notamment le pourcentage d’achats réalisés pendant ces trois jours dans différentes catégories de produits spécifiques.

Tout d’abord, grâce aux données fournies par Fodor, on apprend que la moitié des dépenses effectuées durant cette période ont lieu le 24 décembre. Environ 10% sont effectuées le 25, et les 40% restants le 26. Cette année, la tendance devrait se confirmer et de nombreuses personnes achèteront leurs cadeaux à la dernière minute.

Le regain de tension au lendemain de Noël est lié au fait que de nombreuses personnes font la fête une deuxième fois avec leurs amis. D’autres profitent aussi des nombreuses offres de promotion proposées le 26 décembre 2018 par les commerçants désirant écouler les stocks.

Noël et Big Data : les pièces automobiles et les bijoux rencontrent un franc succès

noel big data

En outre, Fodor révèle que de nombreuses personnes offrent des pièces automobiles à Noël. Entre 10 à 15% des achats de pièces automobiles seraient effectués la veille de Noël, et 85% au lendemain. Selon les analystes, les cinq jours de congé liés à Noël seraient pour beaucoup l’occasion de réparer leur voiture. Une occupation qui peut aussi permettre de rester à distance des conflits familiaux… mais les données ne permettent pas de confirmer ce lien de cause à effet.

En ce qui concerne les achats de bijoux durant la période de Noël, si l’on se base sur les données de 2017, 66% des dépenses ont lieu la veille, 9% le jour même, et 26% le lendemain.

Les données de First Data révèlent par ailleurs que le e-commerce continue à faire de l’ombre aux boutiques physiques. Depuis le début de la période des achats de Noël 2018, le secteur du e-commerce a rencontré une croissance de 35% tandis que le pourcentage de croissance des boutiques physiques se limite à un seul chiffre. Malgré tout, la mort des boutiques physiques n’est clairement pas pour cette année.

Les consommateurs sont toujours attirés par les offres de promotions proposées par les boutiques. En effet, en 2018, les  » discounts  » de Noël peuvent facilement atteindre 70 à 75%.

Cette étude ne révèle pas la quantité de foie gras et autre chapon de Noël qui sera absorbée ce soir à l’échelle de l’humanité. Toutefois, il est fort probable que ces chiffres soient encore plus impressionnants… sur ce, bonnes fêtes à tous et profitez bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend