Accueil > Analytics > Data Analytics > Oracle et Giphy s’associent pour faire entrer les GIFs dans l’ère du Big Data
giphy oracle big data

Oracle et Giphy s’associent pour faire entrer les GIFs dans l’ère du Big Data

Oracle annonce un partenariat avec Giphy, afin de permettre aux marques de vérifier la visibilité de leurs GIFs publicitaires grâce au Big Data. Après les sites web et les applications mobiles, au tour des GIFs d’espionner les internautes…

Depuis son lancement en 2013, Giphy, le moteur de recherche de GIFs, a beaucoup contribué à la démocratisation des GIFs et des  » memes  » sur internet. Cette plateforme et notamment intégrée à différents réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Slack pour permettre aux utilisateurs de réagir à l’aide de courtes vidéos.

Cependant, pendant toutes ces années, Giphy était focalisé uniquement sur le grand public. Désormais cotée à 151 millions de dollars, avec 11 millions d’heures de GIFs visionnés chaque jour, l’entreprise cherche maintenant à séduire les grandes marques en transformant sa plateforme en outil marketing.

Oracle et Giphy veulent prouver l’efficacité des GIFs pour la publicité

Durant plus d’un an, Giphy a tenté de nouer des partenariats avec de grandes marques comme Amazon, Converse ou Gatorade. Elle a notamment lancé son agence de création Giphy Studios pour permettre aux marques de mieux intégrer leurs messages publicitaires dans les GIFs.

Cependant, les marques souhaitent aussi bénéficier des mêmes fonctionnalités de mesure qui leur sont offertes pour les publicités plus traditionnelles sur le web. Dans ce contexte, Giphy annonce un partenariat avec Oracle afin de permettre aux marques de mesurer la visibilité de leurs GIFs grâce à Oracle Moat.

Les marques pourront s’en remettre à Oracle pour ajouter un pixel de tracking sur leurs GIFs. Celui-ci permettra de vérifier quand le contenu est visionné en plein écran, à la manière des pubs numériques traditionnelles.

De cette manière, les responsables marketing pourront vérifier si les GIFs leur offrent davantage de visibilité que les pubs classiques grâce au tracking de données. En revanche, Giphy promet que sa plateforme restera identique pour les utilisateurs et qu’ils ne verront pas la différence en termes de contenu. Espérons-le, car les GIFs sont devenus d’une certaine façon l’un des derniers supports de la liberté d’expression sur le web…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend