Oracle lance une plus petite région dédiée OCI

Oracle vient de lancer OCI, les nouvelles versions de son infrastructure de région. L’entreprise a annoncé NRI et Vodafone en tant que clients. 

Une nouvelle région d’Oracle dédiée OCI

OCI ou Oracle Cloud Infrastructure est la nouvelle région déployée récemment par Oracle. Elle a été développée en tant que service géré et cloud à locataire unique. Et ce, dans le propre data center sur site du client. Elle ressemble aux offres de calcul sur site de Microsoft, d’AWS et de Google qui peuvent être gérées via des tableaux de bord cloud.

Selon Oracle, cette nouvelle région dédiée OCI requiert en moyenne 60 à 70 % d’espace et d’énergie de data centers au minimum. Un de ses grands atouts est que cela sera accompagné d’un prix d’entrée « nettement inférieur » d’environ 1 million de dollars par an pour un client type.  Clay Magouyrk, vice-président exécutif d’Oracle Cloud Infrastructure déclare que les clients demandaient un cloud sans compromis. Cela signifie un cloud avec la confidentialité, la sécurité, la résidence et la souveraineté des données. Cependant, il affirme qu’aucune des solutions existantes ne réponde en totalité à ces besoins. Il affirme alors l’efficacité de l’approche d’Oracle. « L’approche d’Oracle en matière de cloud distribué répond à toutes ces exigences des clients avec un portefeuille complet de différents modèles de déploiement, du cloud public au cloud complet sur site. », dit-il.

NRI et Vodafone sont les clients de l’entreprise

D’un autre côté, Nomura Research Institute (NRI) vient juste d’annoncer l’installation d’une deuxième région dédiée OCI. Le directeur général principal de NRI, Tomoshiro Takemoto annonce que l’entreprise a décidé d’élargir l’utilisation de la région dédiée OCI dans le data center d’Osaka. L’objectif est en fait d’exécuter les solutions SaaS pour le secteur financier.  L’entreprise bénéficie notamment de ressources performantes et flexibles de la part d’OCI. Ainsi, elle obtient le niveau élevé de gouvernance financière et de disponibilité nécessaires.

Vodafone a aussi annoncé son partenariat avec Oracle dans cette mise en place d’OCI. Son but est de moderniser l’infrastructure informatique européenne de l’opérateur et d’accélérer sa migration vers le cloud. L’accord stipule alors que Vodafone modernisera et migrera un grand nombre de ses systèmes vers la région dédiée OCI. Cette action touche ses principaux data centers prenant en charge ses opérations informatiques et de réseau européennes. De ce fait, l’opérateur de télécommunications pourra moderniser des milliers de base de données Oracle. Il pourra également gérer et mettre à l’échelle de nouvelles applications.

Dans le cadre de l’accord, le data center de Vodafone bénéficiera directement de l’intégrité du portefeuille services cloud d’Oracle. Cela inclut la même architecture, le même logiciel ainsi que les mêmes services. D’ailleurs, cela inclut aussi le même plan de contrôle que ceux utilisés dans le cloud public OCI. Scott Petty, directeur du numérique et de l’informatique chez Vodafone déclare l’avantage de cette alliance pour son entreprise. OCI permet de construire une plate-forme cloud robuste, sécurisée et extensible.  Mais aussi, elle offre l’agilité opérationnelle et l’évolutivité indispensables à la croissance de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest