Oracle ouvre des régions cloud suédoises et italiennes

Oracle développe ses régions cloud en Italie et en Suède

Stockholm et Milan. Voilà deux villes qui se trouvent désormais dans la ligne de mire d’Oracle. Car oui, l’entreprise envisage d’étendre sa région cloud.

Trois nouvelles régions sont prévues

Oracle se développe à un rythme soutenu. Pour preuve, il vient d’officialiser ses nouvelles régions cloud en Suède, Milan et en Italie.

Oracle choisit des pays où l’entreprise n’est pas encore installée. C’est donc une première fois aussi bien pour la société que pour ces trois emplacements nordiques. A titre de rappel, la stratégie d’Oracle est restée la même. Pour chaque pays qui l’intéresse, l’entreprise a dans son viseur, deux régions bien distinctes. Les critères de choix sont bien évidemment « redondance et résilience ». Toutefois, aucune information officielle ne circule sur les détails d’une seconde installation.

La société est déjà très présente en Europe continentale. Parmi les principaux sites de l’organisation, on trouvera la région française, hollandaise et suisse. Notons que d’autres régions subsistent. On citera par exemple Marseille, Zurich, Francfort ou Amsterdam. Outre ceux-là, Oracle vise une nouvelle région en France l’année prochaine. Il en sera de même pour l’Espagne qui accueillera sa première infrastructure d’ici 2022. Enfin, au Royaume-Uni, l’entreprise possède quatre régions représentatives. Deux d’entre elles sont axées sur les charges de travail du gouvernement local.

Oracle, une entreprise en pleine croissance

En total, Oracle vise plus de 44 régions cloud, qu’elle compte rendre opérationnel d’ici la fin 2022. Et ce n’est là qu’un minimum, si l’on observe l’ouverture des régions cloud en Israël, au Brésil, aux Emirats Arabes Unis ou à Singapour cette année même.

En comptant les deux régions qui viennent d’être mises en place, Oracle compte à ce jour 36 régions. Si ses estimations sont correctes, celui-ci s’attend à ce qu’il y ait 38 installations en tout, et ce, d’ici la fin de cette année 2021.

Sources & crédits Source : datacenterdynamics - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest