Orange s’allie avec Equinix Metal et élargit ses horizons

Orange envisage de mettre en œuvre son projet à Amsterdam, Seattle et Madrid d’ici la fin de l’année. C’est dans cette optique qu’elle a nouée un partenariat avec Equinix Metal.

Orange s’apprête à nouer un partenariat avec Equinix Metal

Orange a mis le point sur ses ambitions. L’entreprise projette, en effet, d’élargir ses régions cloud sur le plan international. La collaboration avec Equinix est donc un point de départ pour l’utilisation du « bare metal as a service » comme celle-ci le souligne. Cette résolution permettra à Orange de consolider son modèle cloud vis-à-vis de la société Equinix. Par ailleurs, c’est aussi une occasion pour que celui-ci puisse proposer des points de présence ou PoP cloud à toute sa clientèle professionnelle.

Il faut aussi ajouter que la société compte procéder à la connexion de trois points de présence plus tard en 2022. Ce sont des services qui seront lancés dans trois villes, plus exactement Amsterdam, Madrid et pour finir, Seattle. Grâce à cette décision, Orange pourra enfin offrir toute une panoplie de services. On citera par exemple « des services 5G, SD-WAN, CDN, d’itinérance et de voix ». A cela viendra s’additionner une latence qui est estimée à moins de 10 millisecondes.

Selon Orange, déployer cette nouvelle offre ne devrait pas être compliquée. C’est là qu’intervient justement le service « bare metal » signé Equinix qui est positionné près de tous les réseaux Equinix du moment.

Qu’est-ce que cette collaboration amènera de bon aux entreprises ?

Jean-Luc Vuillemin, vice-président exécutif chez Orange renforce cette théorie. Selon lui, l’entreprise est capable de fournir une solution qui rallie élasticité et flexibilité aux demandeurs. Pour ce faire, il suffit d’adopter le modèle d’infrastructure « en tant que service » puis recentrer les financements sur les capacités SDN et VNF de la société. Grâce à cela, le combo Orange et Equinix pourra aussi booster le lancement de ses 100 Telco Cloud PoP tout en adoptant sa capacité de réponse à la demande actuelle.

Pour information, Orange détient aujourd’hui 40 PoP en termes de réseaux définis par logiciel ou SDN. Ces derniers sont répartis à travers le monde. Ce chiffre devrait excéder les 100 PoP dans deux ans, c’est-à-dire en 2024. L’initiative est même saluée par de hauts responsables à savoir Courtney Munroe. Ce vice-président de la recherche sur les télécommunications d’IDC juge ainsi la collaboration Orange – Equinix comme étant une stratégie judicieuse.

« Ce partenariat entre Orange et Equinix est une décision intelligente », déclare-t-il. Il s’agirait même d’un levier important qui permettra à Orange d’améliorer sa plateforme actuelle ou encore sa capacité à fournir « des capacités numériques fiables et agiles à ses clients ». En même temps, Equinix Metal l’aidera à accélérer son temps de réponse en ce qui est la demande de ses clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest