Panne d’équipement au Japon : 39 millions de lignes mobiles affectées

La dernière panne chez KDDI Corporation a bien été désastreuse cette fois-ci. En effet, la société de télécommunications du Japon a subi une longue « panne d’équipement » durant tout un week-end. Malheureusement, cela a affecté 39 millions de lignes mobiles. Mais pas que ça, les temps d’arrêts ont également désagrégé les guichets automatiques et les livraisons.

Une panne d’équipement qui a entraîné une importante panne de télécommunications au Japon

Le Japon n’arrête pas de faire parler de lui. Après avoir atteint le record du monde en vitesse de données, une grande société de télécommunications du Japon a été victime d’une panne d’équipement tout un week-end. En effet, l’arrêt des services a débuté dès samedi à 1h 35, heure locale. Cependant, ce dernier ne s’est terminé que le lundi matin. Et suite à ce désagrément, KDDI a déclaré que la « panne d’équipement » en était la cause.

Lors d’une conférence de presse, le président de KDDI Makoto Takahashi a dit avoir profondément regretté les évènements. « Nous regrettons profondément ce qui s’est passé, en tant qu’entreprise de télécommunications qui devrait fournir un service stable et soutenir l’infrastructure sociale », a-t-il déclaré. Il a ensuite ajouté que tous les membres sont en train de faire de leur mieux pour les efforts de récupérations.

Des effets plus ou moins néfastes

La longue panne chez KDDI a non seulement affecté les lignes mobiles, mais aussi d’autres services. En effet, d’après les statistiques, près de 39 millions de personnes ont été dépourvues de services de téléphonie au Japon à cause de cette panne. Mais à part cela, les services de l’entreprise qui dépendaient du réseau ont aussi été affectés. Il s’agit notamment des livraisons de colis, des guichets automatiques, des services météorologiques et Rakuten Mobile. Et en gros, les temps d’arrêts ont atteints près de 260 000 entreprises clientes.

D’ailleurs, la société a proclamé que « Les échanges VOLTE connaissent des embouteillages ». Néanmoins, le président de l’organisation a déclaré qu’il prenait toujours des mesures pour contrôler le débit. Et ce, dans le but de toujours réduire la congestion du trafic.

En outre, le centre client KDDI ainsi que d’autres demandes de renseignements sont actuellement très encombrés, selon encore la société. Et tout cela est la conséquence de l’affreuse panne chez la société. A part tout cela, la panne a aussi affecté les actions de la société, provoquant une chute d’environ 4 %.

Selon les histoires, le rival de KDDI NTT Docomo a également déjà subi une panne majeure similaire. Conséquemment, le gouvernement lui a demandé d’améliorer ses opérations. D’ailleurs, le ministre chargé des communications du Japon, Yasushi Kaneko a exprimé son avis lors d’une conférence de presse. Selon lui, c’était « très regrettable » et que KDDI devrait prendre des mesures drastiques pour éviter une nouvelle fois ce genre de situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest