Panne du cloud Fastly : des milliers de site web en panne à l’échelle mondiale

Mardi dernier, une poignée de sites internet a été temporairement inaccessible aux quatre coins du globe. Parmi les plateformes touchées s’affichent le New York Times ainsi que la CNN. Une panne du service cloud Fastly serait, selon les sources, à l’origine de ce désagrément. Une fois de plus, cela démontre l’importance d’un nombre restreint d’entreprises dans les activités d’Internet.

Les répercussions d’un incident technique chez Fastly sur de nombreux sites

Cet incident n’aurait pas eu un impact sur les interfaces virtuelles de The Financial Times, The Guardian, Amazon, Twitch et Reddit. Et pourtant, l’entreprise américaine située à San Francisco a bien admis la survenue d’un dysfonctionnement vers 6 heures du matin. Suite à cela, des mesures rectificatives ont vite été mises en place. Résultat, une heure après le problème, les sites ont pu de nouveau être opérationnels sur le web.

Alors qu’on a supposé une cyberattaque, Fastly a justifié lors d’un communiqué que l’interruption était plutôt la conséquence d’un problème technique. Cela a cependant déteint sur les marchés à terme américains. Une forte baisse a effectivement été observée peu de temps après la panne. Puis, soulignons que l’événement a surgi exactement un mois après l’invasion de hackers qui ont outragé les oléoducs aux Etats-Unis.

Fastly, l’entreprise américaine, fournit des services de cloud computing à plusieurs sites internet. Afin d’opérer rapidement et satisfaire les exigences des internautes, les serveurs de la société dissimulent des images et des vidéos. Pour une personne résidant en Europe, l’économie de temps réalisé en allant sur un site américain serait estimée entre 200 et 500 millisecondes.

La dépendance vis-à-vis des grandes entreprises technologiques mise en cause

Suite à l’événement, des mesures de trafic ont été réalisées à partir du logiciel Kentik. Cette analyse a permis de dégager que le problème a été résolu une heure après l’interruption. On en déduit également qu’à cette heure, la majorité des Américains étaient encore endormis.

Bien que la situation ait été résolue, cela reste grave selon Doug Madory, un expert en infrastructure Internet de Kentik. En effet, « Fastly est l’un des plus grands CDN du monde et la panne était mondiale » affirme-t-il. En effet, des internautes souhaitant avoir accès aux sites de la CNN ou du New York Times ont reçu des messages du genre « Fastly error : unknown domain : cnn.com » ou « Error503 Service Unavailable ».

Ce qui inquiète le plus, c’est que la plupart du temps, ces coupures ont une origine interne plutôt qu’externe. Bien sûr, puisque ce problème n’a pas été de grande ampleur, cela n’a pas empêché le cours de l’action de chez Fastly de croître de 11 % mardi. Pourtant, cela a vraisemblablement mis en exergue la déficience de l’architecture d’Internet ainsi que sa dépendance envers les géants de la technologie.

Pin It on Pinterest