Pat Patrouille

Planquez les enfants ! Ces biscuits Pat Patrouille mènent à un site porno

Lidl, une chaîne de supermarchés ayant plus de 12 000 magasins dans le monde, a fait un rappel massif de collations pour enfants de la marque Pat Patrouille. Cette décision survient après la découverte de contenu explicite sur le site Web mentionné sur l’emballage des produits.

La gestion de crise autour des collations Pat Patrouille

Lidl a agi promptement en rappelant deux de ses produits pour enfants : Pat Patrouille Yummy Bakes et Pat Patrouille Mini Biscotti. Initialement recommandées pour les enfants de deux ans et plus, ces collations ont posé un problème majeur. L’emballage de ces produits renvoyait à un site web compromis affichant un contenu inapproprié.

Premièrement, Lidl a exhorté les clients britanniques à rapporter ces produits pour un remboursement complet. Deuxièmement, l’entreprise a recommandé de s’abstenir de consulter l’URL mentionnée sur l’emballage. « Retournez ce produit au magasin le plus proche pour un remboursement complet, » a déclaré Lidl dans son avis.

Mais alors, comment cela s’est-il produit ? Lidl n’a pas fourni de détails sur la manière dont le site web a été compromis. Néanmoins, une enquête de TechCrunch suggère que le domaine du site web sur l’emballage était devenu obsolète. En d’autres termes, le domaine n’était plus géré par son propriétaire précédent et avait été repris pour afficher du contenu inapproprié.

Détails techniques et conséquences de l’incident

Il s’avère que le site web affiche des images explicitement inappropriées lorsqu’on l’ouvre sur un petit écran comme un smartphone. C’est une pratique courante pour les domaines expirés ou abandonnés d’afficher des publicités comme source de revenus. Lidl a confirmé que « tout le stock » des produits Pat Patrouille était affecté, ce qui rend l’incident particulièrement problématique.

De plus, des recherches révèlent que le domaine enregistré en Chine ajoute une couche de complexité à l’affaire. Une version archivée du site web révèle que Appy Food & Drinks, le fabricant des collations Pat Patrouille, le détenait auparavant. La dissolution de cette entreprise en juin 2022 a probablement contribué à la compromission du site.

L’affaire soulève également des questions sur la responsabilité des entreprises à vérifier tous les aspects des produits qu’elles vendent, y compris les informations sur l’emballage. Cela revêt une importance particulière lorsque les produits ciblent des consommateurs vulnérables comme les enfants.

Le rappel massif de ces produits par Lidl montre à quel point l’entreprise prend au sérieux la sécurité de ses consommateurs, et surtout des enfants. Ce cas expose les défis des entreprises dans un monde connecté. Une petite négligence peut avoir d’importantes conséquences.

Au final, cet incident souligne la nécessité pour les entreprises de faire preuve de vigilance constante, surtout dans le contexte d’une chaîne d’approvisionnement mondialisée. Il rappelle aussi que dans le monde numérique, même les aspects anodins, comme un lien d’emballage, importent. Ces éléments peuvent engendrer de graves répercussions.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *