Hacker depuis 30 ans, il révèle les pires horreurs qu'il a vu sur le Dark Web

Hacker depuis 30 ans, il révèle les pires horreurs qu’il a vu sur le Dark Web

Un hacker avec 30 ans d’expérience qui a quitté le côté obscur d’Internet, partage aujourd’hui les pires horreurs qu’il a pu voir sur le Dark Web. Sous couvert d’anonymat, il a donné un aperçu de la face sombre du Web dans un interview.

Ransomware, trafic en tout genre, destruction du monde : les pires horreurs du Dark Web

Un hacker avec 30 ans de piratage à son actif, a accordé un interview aux journalistes du site Web Vice. Cet entretien a été réalisé en 2021, mais la vidéo vient de refaire surface. Sous couvert d’anonymat, ce hacker offre un aperçu des pires horreurs qu’il a pu voir sur le Dark Web.

Il parle des « classiques » attaques par ransomwares qui existent, dit-il, depuis plus d’une décennie. Parmi les attaques les plus ignobles, il évoque les cyberattaques visant les hôpitaux. Il souligne également le coût des rançons qui est passé de quelques milliers de dollars à plusieurs millions aujourd’hui. 

Le hacker a tenu à mettre le monde en garde contre les attaques de ransomware dirigées contre les infrastructures critiques, notamment les installations électriques et de communication. Certains acteurs malveillants visent le blackout total.Tout cela se négocie et se prépare sur le Dark Web.

Pire encore, beaucoup complotent la destruction du monde. Il parle aussi des trafics en tout genre. Au-delà des trafics d’armes et de drogues, il considère la traite d’êtres humains dans toutes ses formes comme l’une des pires horreurs du Dark Web. 

Le piratage, une activité de plus en plus accessible

Avant, le piratage était l’apanage des grands informaticiens, comme Kevin Mitnick (mort le 16 juillet 2023 à Las Vegas), que beaucoup considèrent comme l’un des plus grands hackers du monde. Il est notamment connu pour avoir piraté entre autres IBM, Nokia ou Motorola avant d’être incarcéré en 1995. 

Aujourd’hui, le Dark Web regorge d’une panoplie de boîtes à outils prêt-à-l’emploi et autres services disponibles à l’abonnement pour hacker facilement. Avec ces offres, quiconque, même les novices en informatique, peuvent prétendre au hacking. 

Hacker depuis 30 ans, il révèle les pires horreurs qu'il a vu sur le Dark Web

Plus la technologie progresse, plus elle tend à faciliter le piratage en plus de rendre les attaques plus sophistiquées. Mine de rien, ces outils peuvent facilement permettre à monsieur et madame tout le monde (et même les plus jeunes) de mettre le chaos sur Internet. C’est une des pires horreurs disponibles sur le Dark Web.

Aujourd’hui, ce pirate qui faisait autrefois partie des équipes des Black Hat (hacker malveillant) s’est désormais reconverti en hacker White Hat (pirate éthique), précise-t-il dans l’interview. Il utilisait désormais ses compétences pour le bien, pour traquer les cybercriminels entre autres, pour dénicher les vulnérabilités des systèmes pour les corriger, et non pour les exploiter, etc.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

4 commentaires

4 Commentaires

  1. Les fautes dans l’article.. Il à piraté IBM etc.. En 1665 mdr..

  2. Je savais que Mitnick était fort mais je pense pas qu’il ait commencé sa carrière à la renaissance mdr. Relisez vos articles bande de naze….

  3. « Il est notamment connu pour avoir piraté entre autres IBM, Nokia ou Motorola en 1665.  »

    Waow….Je ne savais pas que le hacking existait depuis si longtemps….

  4. Kevin Mitnick aurait effectivement piraté IBM (entre autres) d’après sa bio … Puis incarcéré en 1995. Au temps pour moi. Info corrigée, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *