Pluie d’étoiles filantes Minorides y-Ursae : Comment profiter du spectacle ?

La pluie d’étoiles filantes Minorides y-Ursae illuminera le ciel la semaine prochaine. Il ne faudra pas manquer la soirée du 19 janvier.

La deuxième vague de météores, cette année, sera observable du 15 au 25 janvier, avec un pic d’intensité prévu pour le 19 janvier. Rappelons que la première vague était Quadrantides. Cette nouvelle pluie d’étoiles filantes sera cette fois-ci Minorides y-Ursae.

L’année commence fort pour les amateurs d’astronomie. Ils peuvent passer le mois de janvier à admirer les pluies de météores. La première vague a eu lieu du 1er au 5 janvier. La planète a croisé l’essaim des Quadrantides durant la période. Ce sont des météores originaires de la comète Konzik-Peltier à en croire les scientifiques.

À chacun de leurs passages, les Quadrantides offrent un spectacle nocturne époustouflant. Cette pluie d’étoiles filantes peut faire défiler jusqu’à 200 météores par heure. Ce qui est une aubaine pour les passionnés d’astronomie. Par ailleurs, le phénomène dure environ six heures. Cette année, son pic a eu lieu dans la nuit du mercredi 3 au jeudi 4 janvier.

Mais la saison des pluies de météores n’est pas terminée. Les Minorides y-Ursae arrivent. Une occasion de se rattraper pour ceux qui ont manqué les Quadrantides. Une opportunité de réitérer l’expérience pour les spectateurs de la première vague.

Pluie d’étoiles filantes plus facile à observer, mais faible fréquence horaire

La rencontre avec les Minorides y-Ursae se produit lorsque la Terre passe à travers des courants de débris laissés dans le sillage de comètes et d’astéroïdes. Au fil du temps, les particules de débris, semblables à du sable, se répartissent le long de l’orbite de l’objet parent autour du système solaire.

Ainsi, des étoiles filantes sont observées chaque fois qu’une de ces particules de débris entre en collision avec l’atmosphère terrestre. À noter que ces météores brûlent généralement à une altitude d’environ 70 à 100 km.

La pluie des Minorides y-Ursae ne possède pas une fréquence aussi élevée que celle des Quadrantides. Elle n’en est pas moins impressionnante à observer. En effet, le phénomène permet de voir jusqu’à trois étoiles filantes par heure. Par ailleurs, son pic d’activité aura lieu dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 janvier.

Comment profiter au mieux des Minorides y-Ursae ?

Malgré une fréquence horaire moins importante, les Minorides y-Ursae ont l’avantage d’être plus faciles à observer. Contrairement aux Quadrantides, la luminosité lunaire n’impacte pas beaucoup ces étoiles filantes.

Voici donc les conditions pour admirer au mieux cette prochaine pluie de météore :

  • Choisissez un endroit sombre – Il faut vous éloigner des lumières de la ville pour minimiser la pollution lumineuse.
  • Regardez le ciel à la bonne heure – La pluie d’étoiles filantes sera active toute la nuit, mais les meilleures observations auront lieu peu avant l’aube. À ce moment, le point radiant est le plus haut dans le ciel.
  • Regardez dans la bonne direction – Le point radiant va se trouver dans la constellation de la Petite Ourse. En revanche, pour voir le plus de météores, le meilleur endroit n’est pas directement au radiant. Il se situera à une partie sombre du ciel à environ 30-40° du point radiant.
  • Préparez-vous correctement – Il faut vous habiller en fonction de la météo et apporter une chaise ou une couverture pour vous asseoir.

En définitive, il ne faut surtout pas oublier que le nombre d’étoiles filantes que vous verrez dépendra de plusieurs facteurs, comme la luminosité du ciel et la météo. Bonne observation !

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *