INRIA : comment prédire une recrudescence du covid-19 avec l’IA ?

Prédire à court terme l’évolution du Covid-19 et des hospitalisations générées par la pandémie est désormais possible grâce à un algorithme d’intelligence artificielle. La solution, développée par des chercheurs de l’INRIA est déjà opérationnelle dans quelques SAMU.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Prédire et anticiper

Face à cette pandémie du coronavirus, difficile de savoir ce que réserve l’avenir. Une autre vague ? Des besoins de confinement ? La solution développée par les chercheurs de l’INRIA permettra d’apporter un premier niveau de réponse à ces questions. Lors d’un forum en ligne de France Digitale qui s’est déroulé le 16 novembre dernier, l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (INRIA) a présenté les résultats de ces recherches. 

Les recherches menées par des mathématiciens de l’INRIA et des médecins de l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris) ainsi que des polytechniciens ont permis de développer un outil  capable d’analyser le Covid-19 et de prédire une recrudescence de la pandémie. Grâce à cette solution, il serait possible de géolocaliser des clusters, de mettre en place des confinements locaux ou encore de définir des mesures sanitaires sur mesure selon les situations réelles d’une zone. 

Analyser les appels du SAMU

Les recherches et les études menées conjointement par l’AP-HP et l’INRIA sont réalisées à partir des appels reçus par le SAMU. Les recherches portent notamment sur les appels reçus lors de la première vague d’épidémie (mars – avril 2020) dans la région parisienne. Les chercheurs ont élaboré les algorithmes à partir de deux types de données :  ” les appels au Samu de personnes ayant des symptômes, mais ne nécessitant pas l’envoi d’une ambulance “, et ” les appels qui ont donné lieu à l’envoi d’une ambulance “.

À partir de ces paramètres considérés comme les premiers signaux de l’évolution de la pandémie, les chercheurs ont pu mettre en place, grâce à l’IA, une solution qui permet d’anticiper les cas graves et d’agir en conséquence. En effet, les complications surviennent en général une semaine après les premiers symptômes. Cet algorithme propulsé par l’intelligence artificielle est déjà opérationnel. La solution a aussi permis de mesurer l’efficacité du confinement en avance. Les SAMU de Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne utilisent déjà l’outil.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑