Le premier Data Center d’Apple en Chine est opérationnel

Après trois années d’attente et de construction, Apple officialise la mise en service de son premier Data Center en Chine. L’infrastructure numérique de stockage des données clients se situe dans le sud-ouest de la région Guizhou.

Un nouveau Data Center Apple en Chine

La nouvelle vient du média gouvernemental Xinhua. Mardi dernier, le Data Center d’Apple logé dans la province sud-ouest du Guizhou a effectivement commencé son activité. Il est important de noter que ce site sera exploité par GCBD ou Guizhou-Cloud Big Data. Cette entreprise, connue pour avoir pris le contrôle de l’iCloud en Chine continentale, utilisera le centre de traitement de données pour conserver les données iCloud des prospects chinois à l’échelle nationale.

Les retombées d’une nouvelle législation du gouvernement Xi Jinping

Cette initiative d’Apple est aussi une acceptation de la nouvelle loi énoncée par le gouvernement chinois en 2016. En effet, pour des raisons de cybersécurité, les acteurs du Cloud dont Apple devront stocker les informations relatives aux clients au sein des serveurs locaux.

C’est ainsi qu’en 2017, le producteur de logiciel a conclu un accord avec la province du Guizhou. Il est alors autorisé à construire son premier Data Center dans la région de Gui’an. Chiffré à 1 milliard de dollars, les nouvelles salles de données permettront de proposer des services iCloud sur toute la Chine.

Les attentes vis-à-vis de cette infrastructure numérique

D’ailleurs, un rapport indique que grâce à ce nouveau centre de traitement de données, l’expérience utilisateur des Chinois ne peut être que bonifiée. Ces améliorations concernent surtout la vitesse d’accès aux résultats. Néanmoins, ce sera également un gage de fiabilité sur les produits et services Apple dans le pays.

Quant à Guizhou, c’est devenu un emplacement par excellence pour l’industrie du big data. Bien alimentée en électricité, cette zone géographique profite d’un climat humide, avec un minimum de fluctuations. Malheureusement, Apple est loin d’être le seul intéressé. Tencent, Huawei et Alibaba y ont aussi installés leur data center. Pour finir, Apple, lui, songe au développement d’un centre supplémentaire plus au nord, dans la région de la Mongolie intérieure.