Rentrée des classes : Les écoles menacées par de graves cyberattaques

La grande rentrée des écoles est tendue cette année en raison de menaces de graves cyberattaques. Les établissements scolaires sont en alerte.

Contrairement aux entreprises, les établissements scolaires sont rarement les cibles des piratages informatiques. Ils restent cependant des cibles opportunistes en raison de la faiblesse de leurs défenses. Les autorités craignent ainsi que la rentrée des écoles cette année soit troublée par d’importantes cyberattaques.

Des écoles victimes de cyberattaques au Royaume-Uni

Les autorités ne disposent d’aucune indication d’un risque accru de cyberattaques pendant la semaine de la  rentrée des classes. Néanmoins, elles encouragent les établissements scolaires à se mettre en alerte. Les conséquences d’une cyberattaque en début d’année scolaire peuvent être catastrophiques.

Les cybermenaces pouvant impacter les écoles sont prises très au sérieux au Royaume-Uni. Cela en raison du fait que des établissements scolaires ont déjà été pris pour cible.

En septembre 2022, une cyberattaque a neutralisé le système informatique de 6 écoles du Hertfordshire. Pas plus tard que vendredi dernier, le lycée de Debenham, dans le Suffolk, a vu ses équipements informatiques mis hors ligne à la suite d’un piratage. Les techniciens ont alors dû travailler tout le week-end pour tout rétablir avant la rentrée.

La rentrée des écoles perturbée par les cyberattaques

Comment faire pour une rentrée des écoles sans cyberattaques ?

Les gens utilisent beaucoup leurs appareils mobiles pour s’amuser pendant les vacances estivales. Certains établissements scolaires autorisent les enseignants ou les élèves à ramener des équipements informatiques à la maison. Ces derniers peuvent alors être infectés et héberger des logiciels malveillants.

La reconnexion des appareils infestés de malwares au réseau de l’école peut créer des failles de sécurité. Le risque de cyberattaques devient d’autant plus important. Que les élèves connectent leurs smartphones au réseau de l’école augmente également le risque de piratages informatiques.

Les experts en cybersécurité soulignent ainsi la nécessité de mettre en place une hygiène numérique basique pour protéger les établissements scolaires ou universitaires. Cette hygiène peut consister à l’utilisation d’une authentification à deux facteurs pour accéder au compte scolaire. La mise à jour des applications ou logiciels s’impose également.

Quelles solutions pour les écoles en vue de renforcer leur cybersécurité ?

Même si elles ne constituent pas les cibles prioritaires des hackers, les écoles n’en sont pas des centrales de données. Du jour au lendemain, un pirate informatique peut décider de cibler un établissement scolaire – soit pour une arnaque, soit pour voler des renseignements à vendre sur le dark web.

Les établissements scolaires ne doivent donc pas négliger leur cybersécurité. Ils sont effectivement dans l’obligation d’en faire une priorité, que ce soit en termes de budget ou d’état d’esprit.

Les écoles peuvent investir dans du nouveau matériel informatique pour renforcer leur sécurité. Il faut ensuite sensibiliser les différents acteurs de la vie scolaire sur les cybermenaces. À noter que l’objectif de la sensibilisation est de leur faire abandonner les mauvaises pratiques en termes de sécurité en ligne.

Une récente étude britannique fait savoir qu’un jeune de 15 ans sur 7 peut répondre à un courriel de phishing. Chez les enfants n’étant pas familiarisé à l’outil informatique, ce chiffre augmente à un enfant sur 5.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *