Vidéo : Ce robot s’entraîne à la boxe, faut-il commencer à s’inquiéter ?

Après s’être essayé au parkour le mois dernier, ce robot pratique désormais la boxe. Les internautes ont pu le voir s’illustrer dans une récente vidéo.

Les passionnés de robotique connaissent certainement Nadia. Ses concepteurs le présentent comme la nouvelle génération de machine humanoïde. Nadia acquiert de nouvelles capacités au fil des mois. Dans une récente vidéo, on peut voir le robot s’entraîner à la boxe, mais il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

Précisons que les concepteurs en question sont le Florida Institute for Human and Machine Cognition (IHMC) et Boardwalk Robotics. Par ailleurs, le projet Nadia a pour objectif de développer une machine à mobilité exceptionnelle.

À terme, le robot qui boxe sera doté d’un rapport poids/puissance élevé et pourra également exécuter une large palette de mouvements. Ses développeurs vont le programmer pour avoir des comportements autonomes et semi-autonomes, lui permettant d’opérer efficacement dans des environnements urbains.

Un robot qui boxe sans être autonome

La vidéo YouTube montre Nadia – avec un revêtement en fibre de carbone – en pleine séance d’entraînement digne d’une scène des films Rocky. Le robot est vu en train de frapper des coussins d’entraînement tenus par un homme. Par ailleurs, la vidéo utilise l’emblématique musique de Mortal Kombat comme musique d’ambiance.

Il faut préciser que Nadia n’est pas autonome. En effet, un deuxième ingénieur contrôle le robot grâce à un équipement de réalité virtuelle. Cet intervenant porte un casque VR et des capteurs aux mains, ainsi qu’au tronc. La machine reproduit tous les mouvements de haut du corps que l’ingénieur effectue.

La liaison entre l’équipement VR et la machine n’est pas directe. Le casque et les capteurs portés par le second ingénieur sont reliés à un ordinateur grâce à des câbles. Un autre ensemble filaire établit la connexion entre l’ordinateur et le robot.

Nadia, la machine humanoïde qui bouge le mieux

Le projet Nadia, qui s’étend sur trois ans, entend aboutir sur une machine capable d’opérer dans des environnements intérieurs. Monter des escaliers ou des échelles et éviter des obstacles comme un meuble nécessitent un robot avec une amplitude de mouvement équivalente à celle d’un humain.

Cette capacité peut s’avérer particulièrement utile dans des situations où la machine doit remplacer l’humain. IHMC et Boardwalk Robotics pensent notamment utiliser Nadia pour les pompiers sur les interventions difficiles.

En plus de sa capacité à boxer, Nadia bénéficie de l’une des plus grandes amplitudes de mouvement, grâce à ses 29 articulations, parmi toutes les machines humanoïdes.

Le robot boxeur fonctionne en partie grâce à un système hydraulique. Ce mécanisme repose sur des actionneurs intelligents intégrés du fabricant américain Moog. Ces actionneurs ont été initialement développés pour le robot quadrupède HyQ.

À noter que leur conception s’est faite en collaboration avec le Laboratoire des systèmes à jambes dynamiques de l’Institut italien de technologie de Gênes.

D’autre part, les actionneurs de Moog intègrent des servovalves, des communicateurs et des capteurs embarqués. Ils présentent un rapport poids/puissance supérieur à celui des muscles humains. Cela permet d’avoir des jambes robotiques à la fois très puissantes, rapides et souples.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *