robot data center

Que vaut réellement le robot de data center de NTT au Japon ?

Qualifiant de « réussi » son essai de robot de data center, NTT Data le déploiera notamment dans ses 15 installations au Japon. L’entreprise va commercialiser cette offre. 

NTT conçoit un robot pour les data center au Japon

Auparavant, NTT Data s’est servi d’un robot personnalisé de la société jaonaise Ugo sous la direction de Ken Matsui. L’appareil contenait une caméra 4K, un capteur « d’odeur » pour détecter l’humidité, la température et les « substances dans l’air ». Il avait également un microphone et une caméra thermique. Ceci dit, cette initiative a permis de couvrir diverses mesures de compteurs, la vérification de lampes ainsi que la détection d’anomalies d’apparence et d’odeurs désagréables.

Aujourd’hui, NTT Data a développé un robot torse sur roues avec des bras et des griffes de bases. Destiné spécialement aux data center, le produit dispose également de divers capteurs pour les tâches de surveillance et d’inspection à distance. Selon la société, elle a organisé les opérations de test au sein de son data center Shinagawa à Tokyo pendant trois mois de cette année. Désormais, NTT Data répandra petit à petit cette initiative dans ses 15 data center nationaux. « Nous procéderons à l’introduction de robots dans nos data center à l’échelle nationale à partir d’avril 2023 », a déclaré la société dans un message.

robot data center

Quels sont ses avantages ?

Dès lors, les robots de patrouille automatique de NTT Data ont bien facilité les travaux. Equipés de caméras et de capteurs, ils arrivaient à remplacer 1 à 2 heures de travail d’inspection par jour. Effectivement, selon l’entreprise, il est possible d’obtenir des effets comme la réduction des heures de travail et la réforme du style de travail par le travail à distance. D’autre part, on peut aussi détenir la visualisation du savoir-faire expert par la numérisation, poursuit la société. « Nous visons à réduire le temps de travail d’inspection jusqu’à 80 % en automatisant le travail d’enregistrement et de rapport qui doit actuellement être effectué par la personne responsable à l’aide de l’IA. »

Après le test, NTT projette de commercialiser l’offre en tant que service à distance ou d’automatisation pour les travaux d’inspection des équipements en 2023. Pour la fourniture commerciale, Ugo utilisera sa nouvelle mini machine ugo. Celle-ci a été développée en partenariat avec NTT Data en conséquence des essais du data center.

Toujours en ce qui concerne ce type d’initiatives, une autre partie de NTT Data a également testé des robots de data center cette année. Apparemment, le groupe travaillait sur un robot de data center dont le but est en fait de contribuer à détecter les problèmes de qualité des produits et de nettoyage. Les vidéos montraient un torse de robot sur roues avec deux bras et des mains en forme de griffe à trois doigts. Les autres détails n’étaient pas visibles. Probablement, la machine sortait de la série SEED-R7 de Seed Solutions. Il s’agit d’une filiale de la société japonaise d’ingénierie et de robotique THK.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest