Santander migre 80% de son infrastructure informatique dans le cloud

Santander a profité de son programme de modernisation de 20 milliards d’euros pour migrer 80% de son infrastructure informatique bancaire principale dans le cloud. Le géant financier a usé des logiciels internes que des développeurs résidents ont créés.

Une grande évolution pour Santander

Comparé aux résultats d’avril 2021, le géant du financement a fait de réels progrès durant l’année. Pour cela, 60% de son infrastructure a été livrée hors site.

Pour information, Santander est présent en Europe, en Amérique du Sud, en Asie et en Amérique du Nord. Rappellons, par ailleurs, que l’année dernière, celui-ci a réalisé 3,17 milliards de dollars sur son bénéfice attribuable de 8,4 milliards de dollars.

Le PDG de Santander Jose Antonio Alvarez a déclaré que le nombre de clients du numérique était de 50 millions au cours du premier trimestre. Dès lors, il a augmenté de 10% par rapport à l’année précédente. En outre, les transactions en ligne ont augmenté de 50%.

Santander utilise un logiciel interne pour migrer vers le cloud

L’établissement financier compte sur le logiciel Gravity pour changer son système bancaire. Il traite ses transactions financières, incluant les transferts d’argent, les dépôts ou les prêts. Dirk Marzluf, directeur de l’exploitation et de la technologie chez Banco Santander a déclaré que Gravity est une grande aide dans la transformation de Santander en une entreprise native numérique.

Le groupe Santander cherche à améliorer l’expérience client et créer des plateformes mondiales. Pour cela, il a consacré un budget de 20,8 milliards de dollars. L’objectif de l’entreprise de devenir la meilleure plate-forme de services financiers ouverts se rapproche, évoque Marzluf. Celui-ci ajoute même que « cette initiative est une prochaine étape importante dans la transition de la banque vers une pile technologique commune qui est utilisée dans toute l’empreinte du groupe ».

Une longue migration vers le cloud

En utilisant AWS et Microsoft Azure, Santander dispose des déploiements de cloud public et privé. D’autres banques, quant à elles, choisissent l’ortie numérique. Il s’agit de Deutsche Bank, Lloyds Banking Group et de SEB en Suède. On notera aussi que Barclays Bank s’est allié à HPE pour utiliser sa plateforme GreenLake et de son cloud hybride.

La migration vers le cloud devrait simplifier le déploiement des nouvelles fonctionnalités. En effet, Santander a déclaré que le cloud pourrait lui permettre de réduire les coûts et de mettre plus souvent à jour les applications. Il a affirmé que celui-ci a bien réduit la consommation en énergie de son infrastructure informatique à 70%.

En regardant le calendrier initial, on déduit que le projet devrait se terminer en 2024. La mise en œuvre de l’apprentissage automatique et de la robotique, les processus de réingénierie y sont inclus.

Néanmoins, le directeur de recherche chez TechMarketView, Jon C Davies, a donné son avis sur le sujet. Le voyage de Santander vers le cloud est encore long et surtout difficile à limiter. Le haut responsable souligne l’existence de nombreux paramètres pouvant entraver cette migration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest