L’impact de la rédaction assistée IA sur le SEO

Il n’est désormais plus à démontrer que la rédaction de contenu optimisé SEO est essentielle pour améliorer la visibilité de votre site web sur les moteurs de recherche, principalement sur Google.

En utilisant les techniques de rédaction adaptées, vous pouvez non seulement augmenter votre classement dans les résultats de recherche, mais aussi convertir les visiteurs en prospects et clients.

Souvent décriée lors de la sortie de ChatGPT, la rédaction assistée par Intelligence Artificielle a sur rapidement prouver son utilité et son efficacité. Elle d’ailleurs de plus en plus utilisée part les rédacteurs web professionnels qui y voient un outil permettant d’améliorer leur taux de productivité.

La Révolution du SEO par l’Intelligence Artificielle est en marche

La révolution du SEO (Search Engine Optimization) par l’intelligence artificielle (IA) marque une ère nouvelle et prometteuse dans le monde du marketing digital. Cette transformation, impulsée par des avancées technologiques rapides, redéfinit la façon dont les sites web optimisent leur visibilité et leur pertinence en ligne.

Avec l’apprentissage automatique, un aspect clé de l’IA, les moteurs de recherche comme Google analysent les comportements des utilisateurs en temps réel. Cette capacité permet aux algorithmes de s’adapter aux préférences changeantes, offrant ainsi des résultats de recherche plus personnalisés et pertinents. Ce dynamisme assure que les sites qui répondent précisément aux besoins et questions des utilisateurs gagnent en visibilité et en classement.

Apprentissage automatique : clé de l’optimisation SEO

Cet apprentissage automatique transforme considérablement le référencement naturel (SEO) et influence directement les résultats de recherche. Plusieurs outils dédiés à la rédaction web, comme Mark Copy ou encore Dokey, exploitent cette force afin de rédiger des textes toujours plus performants. Mark Copy a même développé récemment une IA « personnalisable » afin que l’outil de rédaction s’adapte à son rédacteur.

En y personnalisant sa ligne éditoriale, son style ou encore en définissant ses « personnas », L’intelligence artificielle génère plusieurs formats de textes adaptés aux différents types de publications:

  • La description d’un produit ;
  • La rédaction d’un article de blog ;
  • La génération d’une publication Linkedin ou Instagram ;
  • La préparation d’une newsletter ;

Analyse sémantique avancée

L’IA introduit une compréhension contextuelle grâce à l’analyse sémantique. Contrairement aux approches précédentes centrées sur les mots-clés, cette technologie permet de saisir les nuances, les synonymes et les variations, enrichissant ainsi la précision des résultats de recherche. Comme l’expliquait à juste titre Nicolas Terraz dans son interview accordée à LeBigdata.fr, le contenu optimisé avec des mots-clés pertinents devient plus accessible, élargissant la portée et la visibilité des sites.

C’est également grâce à cette technique que certains référenceurs professionnels génèrent des « Cocons Sémantiques ».

Ce concept, introduit par Laurent Bourrelly, repose sur l’organisation du contenu d’un site de manière thématique et hiérarchisée pour renforcer sa pertinence et son autorité aux yeux des moteurs de recherche comme Google. Voici les éléments clés de cette approche :

Structuration thématique du contenu

L’idée est de regrouper le contenu autour d’un thème central ou d’un sujet principal. Chaque cocon sémantique est consacré à une thématique spécifique. À l’intérieur d’un cocon, une page principale (souvent appelée page « pilier » ou « silos ») traite en profondeur du sujet principal et plusieurs sous-pages (ou pages satellites) abordent des aspects spécifiques ou des questions connexes de ce même thème.

Maillage interne stratégique

Le critère principal de la réussite d’un cocon sémantique est son maillage interne, c’est-à-dire la manière dont les pages sont liées entre elles. Les sous-pages d’un même cocon sont interconnectées par des liens qui renvoient les unes aux autres de manière logique et pertinente. Ce maillage interne doit aussi inclure des liens retournant vers la page pilier, renforçant ainsi sa position et sa visibilité.

Pertinence et qualité du contenu

Le contenu de chaque page au sein d’un cocon doit être de haute qualité, informatif et pertinent par rapport au thème principal. L’objectif est de répondre de manière exhaustive aux questions des utilisateurs, d’enrichir leur compréhension du sujet et de les inciter à naviguer d’une page à l’autre au sein du même cocon.

Optimisation des mots-clés

Chaque cocon sémantique se concentre sur un ensemble spécifique de mots-clés liés à son thème. La page pilier cible les mots-clés principaux, tandis que les sous-pages se concentrent sur des mots-clés secondaires ou de longue traîne. Cette approche permet de couvrir un large éventail de requêtes de recherche liées au sujet.

Amélioration de l’Expérience Utilisateur (UX)

En plus d’optimiser pour les moteurs de recherche, les cocons sémantiques améliorent l’expérience utilisateur. En organisant le contenu de manière logique et intuitive, les utilisateurs trouvent plus facilement les informations qu’ils recherchent, ce qui peut augmenter le temps passé sur le site et réduire le taux de rebond.

ChatGPT dans le Marketing Digital

Bien que ChatGPT soit principalement reconnu comme outil d’intelligence artificielle de type « conversationnelle », il offre déjà une aide précieuse pour la rédaction de textes, pour ceux qui savent l’exploiter correctement. Cette IA, basée sur le modèle GPT-3.5 dans sa version gratuite et ChatGPT-4 dans sa version payante, est capable de comprendre les requêtes de ses utilisateurs et de générer du contenu en réponse. Cependant, il est important de reconnaître que, malgré ses capacités impressionnantes, le contenu généré par ChatGPT nécessite souvent une relecture approfondie et des vérifications avant d’être utilisé ou publié. Voici quelques raisons qui expliquent cette nécessité :

Cohérence et structure

ChatGPT génère du texte en réponse à des questions ou des instructions, mais il peut parfois manquer de cohérence et de structure dans ses réponses. Les transitions entre les idées peuvent sembler abruptes, et il peut y avoir des incohérences logiques. Ainsi, sur la requête « sauce Sambre et Meuse (spécialité locale liégeoise), ChatGPT n’ayant aucune donnée sur cette recette a tout simplement mélangé des ingrédients de deux sauces distinctes, dont des tomates, de l’ail, de l’huile, du poivre, etc. Le résultat n’était évidemment pas la recette espérée.

Connaissances limitées

ChatGPT fonctionne en se basant sur les données d’entraînement dont il dispose, mais il n’a pas une connaissance actualisée et exhaustive de tous les sujets. Il peut fournir des informations obsolètes ou incorrectes, en particulier sur des sujets en constante évolution. Les données de chatGPT-3,5 remontent à des documents et textes collectés sur Internet jusqu’à une date de coupure en septembre 2021. ChatGPT-4 indiquait avoir des données mises à jour jusqu’à janvier 2022, mais continuait à s’enrichir au fur et à mesure de son utilisation.

Reproduction de Biais

Comme ChatGPT apprend à partir de données textuelles existantes, il peut involontairement reproduire des biais présents dans ces données. Il est donc essentiel d’examiner attentivement le contenu généré pour détecter toute forme de partialité. La reproduction de biais est la tendance d’un système ou d’un modèle, comme un modèle d’intelligence artificielle (IA), à reproduire des préjugés, des stéréotypes ou des inégalités présents dans les données sur lesquelles il a été formé.

Adaptation au public cible

Les textes générés par ChatGPT peuvent être très génériques. Pour les utiliser efficacement, il est nécessaire de les adapter au public cible, au style de rédaction souhaité et aux objectifs de communication spécifiques. Il faut parfois formuler plusieurs « Prompts » (description des besoins) à ChatGPT pour en retirer un texte plus ou moins adapté. La solution Mark Copy, avec sa génération de personna, peut résoudre ce problème.

Erreurs grammaticales et de syntaxe

ChatGPT n’est pas véritablement un outil de rédaction dans lequel des modules de corrections grammaticales, syntaxiques ou encore d’orthographe sont natifs et peut donc parfois générer des phrases comprenant des erreurs. Une relecture attentive, éventuellement par un professionnel, peut s’avérer nécessaire pour corriger ces erreurs.

Vérification des faits

Lorsque le contenu généré contient des informations factuelles, il est essentiel de les vérifier auprès de sources fiables avant de les considérer comme correctes. Ainsi, lors d’une recherche sur une célébrité ayant été l’égérie d’une grande marque de parfum, ChatGPT a généré un palmarès impressionnant. Mais après vérification, à peine 30% des allégations étaient avérées ou vérifiables.

Conclusions:

Les outils d’aide à la rédaction peuvent avoir un impact important sur le référencement naturel d’un site web, mais il est important de choisir celui qui vous convient le mieux. Tout comme un charpentier et un ébéniste travaillant le bois, les deux métiers utilisent des outils parfois différents.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *