Smartphone Android : danger lié aux puces Samsung
puce Samsung

Smartphones Android : Google alerte sur ce grave danger lié aux puces Samsung

Les propriétaires de Smartphones Android devraient être conscients du risque potentiel associé aux puces Samsung, selon une alerte récente de Google. Les vulnérabilités de ces puces pourraient compromettre la sécurité des données personnelles des utilisateurs.

Google a émis une alerte de sécurité importante pour les propriétaires de Smartphones Android qui utilisent des puces Samsung. Les puces de mémoire de Samsung sont susceptibles de compromettre la sécurité des données des utilisateurs. Les chercheurs de Google ont découvert des failles dans les puces qui pourraient permettre aux pirates informatiques d’accéder à des informations sensibles telles que les mots de passe, les informations bancaires et les données personnelles.

Vulnérabilité dans les puces Samsung : un danger potentiel pour les utilisateurs

Google signale des failles de sécurité dans certaines puces de Samsung utilisées dans de nombreux appareils Android, portables et véhicules. Les experts de la société craignent que ces vulnérabilités ne soient bientôt exploitées. Les risques de sécurité découverts par l’équipe de Google permettent à un pirate de prendre à distance le contrôle d’un téléphone.

Afin de se prémunir contre les dangers potentiels, les utilisateurs peuvent simplement désactiver les appels Wi-Fi et VoLTE dans les réglages de leur appareil. Cela permet d’éviter tout risque d’exploitation jusqu’à la mise à jour du logiciel par les fabricants.

Sans alerter l’utilisateur, un pirate peut accéder aux données entrantes et sortantes d’un appareil. Google a averti que des attaquants expérimentés pourraient facilement créer une attaque opérationnelle avec peu d’efforts. Par conséquent, le public utilisateur s’expose facilement au danger. 

En outre, il est rare qu’une société de recherche en sécurité tire la sonnette d’alarme sur des défaillances graves avant leur correction. La mise en danger du public est justement causée par la rareté des avertissements émis par les sociétés de recherche en sécurité sur des vulnérabilités graves, avant leur correction. 

Puces Samsung : risque de contrôle à distance et perte de donnée

Des chercheurs de Google ont détecté 18 vulnérabilités de type « zero-day » dans les modems Exynos de Samsung récemment. Tim Willis, responsable du projet zéro chez Google, a déclaré que 4 failles majeures permettent une prise de contrôle à distance. Comme Samsung l’a admis, il pourrait avoir une incidence sur plusieurs fabricants de téléphones Android. Cependant, la société n’a pas fourni de détails spécifiques sur la nature de ces vulnérabilités.

Les failles de sécurité touchent  les smartphones Samsung, Vivo ainsi que les Pixel 6 et 7 de Google. Les puces Exynos impactent également les wearables et les véhicules qui les utilisent. Selon Maddie Stone, chercheuse sur le Project Zero, Samsung a 90 jours pour corriger les problèmes. Google a résolu les failles en mettant à jour la sécurité de ses Pixel, mais ce n’est pas le cas des autres marques. 

Google a signalé que les 14 failles étaient moins graves et donnaient accès à l’appareil ou aux systèmes d’un opérateur. Par conséquent, il est important que les fabricants de téléphones Android prennent ces vulnérabilités au sérieux. Ils doivent corriger rapidement pour empêcher toute exploitation malveillante de ces failles.

1 commentaire

  1. les samsung sont protégés par knox qui permet entre autre d effacer un téléphone à distance (mails contacts documents etc ) mais les documents techniques ont fuité sur internet ! les téléphones samsung ne sont pas sécurisé même avec cryptage quantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Pin It on Pinterest