Focus sur le taux de conversion et l’impact de l’IA sur son calcul

Le taux de conversion reflète les traces des visiteurs sur un site web. En décrivant les actions et les fréquences des utilisateurs, ils servent à l’atteinte des objectifs des sites marketing.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit du pourcentage de visiteurs qui effectuent des actions spécifiques au niveau d’un site web. Cette visite est enregistrée peu importe l’action, qu’il s’agisse d’un achat, d’un abonnement, d’une sélection de produits, de téléchargements.

Tout comme il peut y avoir multitude d’actions sur une page, le taux de conversion peut momentanément changer. Une telle versatilité variera d’une page à l’autre et même d’un produit à l’autre.

Les entreprises visent à faire augmenter sensiblement ce taux de conversion. C’est en effet logique, car un taux de conversion élevé signifie que les ventes et les actions sur la page se multiplient.

Comment calculer le taux de conversion ?

La manière la plus facile pour calculer le taux de conversion est sans doute la suivante. Il suffira de diviser le nombre de conversions sur le nombre d’interactions sur un site. Prenons l’exemple concret d’une entreprise qui se lance dans une campagne publicitaire sur Facebook. L’administrateur de la page décide de vendre des pulls irlandais et la publication attire 1000 visiteurs. Et si environ 40 de ces visiteurs achètent le pull, le taux de conversion est donc égal à 4%.

Selon la spécificité des actions et des visées d’une entreprise, le taux de conversion mutera. Il faut donc scrupuleusement suivre les mouvements des utilisateurs. Pour ceux qui auront marre de faire des calculs à tout bout de champ, des calculateurs automatiques ont été développés.

Il existe également 3 types de conversion : la conversion totale, la conversion d’abonnés et la conversion client. En reprenant la campagne publicitaire pour vente de pull irlandais sur une page Facebook, on peut illustrer ces 3 conversions.

Le taux de conversion totale sera égal au nombre de visiteurs uniques divisé par le nombre de visiteurs avec une conversion.

Quant au taux de conversion d’abonnés, il équivaudra au nombre de visiteurs uniques divisé par le nombre de nouveaux abonnés.

Enfin, le taux de conversion client, pour sa part, sera égal au nombre de visiteurs uniques divisé par le nombre de nouveaux clients.

Ces indices revêtent une importance primordiale pour les sites à visée commerciale. Via Google Analytics, les administrateurs des pages marketing accèderont à plus de détails en termes de taux de conversion. C’est en effet un outil puissant pour suivre les visiteurs sur les sites ou plateformes de marketing.

Divers paramètres affectant le taux de conversion

Les tests A/B

Les tests A/B sont habituellement choisis par les entreprises pour pouvoir comparer les options. L’utilisation d’Adoric permet de déterminer comment le taux de conversion réagit aux changements au niveau du site web.

Le type d’affichage

Le test donne la possibilité de vérifier le genre d’annonce qui opère le mieux, il peut s’agir de popups ou d’annonces en ligne.

L’offre

Les entreprises ne manquent pas d’imagination pour attirer leurs clients. Les meilleurs appâts sont les remises, les offres et les réductions. Mais toutes les remises n’attirent pas de la même manière. La réalité veut que les remises de 10% suscitent beaucoup plus l’intérêt des utilisateurs que les autres chiffres. De même, l’offre de livraison gratuite pour les nouveaux clients ou abonnés agit efficacement.

Les gros titres

Rendre les titres attrayants influence également le taux de conversion sur un site donné. Jouer sur les caractères, la taille, la couleur, les effets des polices donne des avantages insoupçonnés.

Les couleurs des boutons

Comme dit précédemment, jouer sur la police des caractères détient ses atouts. Ainsi, opter pour des couleurs flashy ou sur les boutons CTA aurait donc un impact sur le taux de conversion.

Les moments de déclenchement

Parfois, quand on clique sur un bouton, le site actionne un certain compte à rebours avant d’ouvrir une autre page. Le moment d’attente permet au site de garder l’attention du visiteur pendant quelques secondes. Cette présence influencera logiquement le taux de conversion. Elle est très recommandée.

Taux de conversion moyen

Le taux de conversion moyen compris généralement entre 1% et 3% décrit la moyenne de « visites » proprement dite sur le site. Ce chiffre indique qu’un certain nombre d’utilisateurs viennent seulement visiter le site et n’y effectueront pas d’action précise.

Le principal objectif des sites marketing se focalisera sur l’augmentation du taux de conversion et du nombre de visiteurs uniques. Mais pour être réaliste, ces chiffres n’atteindront pas vraiment les 50% et bien sûr n’avoisineront jamais les 100%. Cependant, il est possible de les augmenter pour se rapprocher sensiblement de 50%.

Comment reconnaître un bon taux de conversion ?

On peut déterminer qu’un taux de conversion est bon s’il se trouve entre 2% et 5%. Actuellement, les grandes marques affichent les meilleurs taux de conversion.

Les appareils de suivi des taux de conversion

Suivre un taux de conversion sur différents appareils se verra dans les chiffres. Le taux variera en fait d’un appareil à un autre. Sur un ordinateur de bureau et sur une tablette, le taux sera plus élevé qu’à partir d’un appareil mobile. Le fait est que les appareils mobiles ne convertissent pas aussi bien que les utilisateurs de bureau. L’explication donnée repose sur l’idée que les utilisateurs d’appareils mobiles sont moins attentifs.

Quels moyens pour faire progresser le taux de conversion ?

Comment alors faire pour augmenter ce taux ? Voici 5 moyens d’amélioration.

Proposer une nouvelle offre personnalisée

Travaillez sur les offres personnalisées. Les clients sont souvent rapidement titillés par les réductions. En plus des réductions, si un site propose des livraisons gratuites, on peut être sûr que les achats augmenteront.

Retourner les abandons de panier à son avantage

Lorsque le client sélectionne un ou plusieurs produits sur un site de vente et abandonne le panier ainsi rempli sans arriver au paiement. Les causes peuvent être diverses. Toutefois, il est possible d’y lutter en simplifiant tout d’abord certaines procédures. Dans d’autres cas, offrir plusieurs possibilités de paiement ou ajouter un certificat SSL peuvent dissuader le client à abandonner son achat.

Améliorez les techniques marketing

Rarement les utilisateurs achètent dès la première visite. C’est pourquoi il faudra renforcer les techniques de marketing. Il faut gagner la confiance des clients pour qu’ils se dévoilent. Il s’agit donc de faire la publicité auprès de ceux qui ont déjà visité le site par le passé.

Ne pas se décourager en testant plusieurs fois

Bien sûr, après avoir testé et testé, on peut passer par une phase de désespoir, mais il ne faut pas se laisser décourager. Les moindres petits détails comptent et la patience porte souvent des fruits sous-estimés. Lancez régulièrement des tests A/B et observez les changements au fur et à mesure que le temps avance.

Booster le support client

Promouvoir une bonne assistance au client augmente fort le taux de conversion d’un site. Les actions suivantes peuvent aider considérablement : la présence de FAQ, la clarté des pointeurs et le chat direct. Ce dernier peut accroître les revenus de moitié et le taux de conversion jusqu’à 40% .

L’Intelligence Artificielle influence positivement le taux de conversion

Plusieurs entreprises utilisent dorénavant les avantages que l’IA propose pour augmenter le taux de conversion ainsi que leurs chiffres d’affaires. L’automatisation, l’analyse des données, l’accompagnement que l’IA offre a déjà porté ses fruits auprès de 14% d’entreprises selon le Boston Consulting Group. L’intelligence Artificielle a en effet pu proposer des solutions aux entreprises de vente durant les crises.

Des machines artificielles au service des humains

L’IA peut servir à étudier les comportements marchands ou non-marchands des utilisateurs. Les masses de données collectées sont analysées pour proposer des services personnalisés et authentiques. D’autre part, la meilleure solution que l’IA a fournie est la possibilité de résoudre des problèmes en fonction des données et des situations présentes. Ces machines s’adaptent à chaque instant et permettent de trouver des réponses à des questions fréquemment posées.

En termes de vente, les offres de service en ligne ont extrêmement augmenté depuis la crise. Les services de livraison de nourriture, les streaming numériques de films en ligne, les services de fitness, enfin tout ce qui ont pu simplifier la vie durant cette période se sont développés.

Les avantages de l’IA

L’IA permet d’optimiser l’expérience client grâce aux solutions rapides et efficace qu’elle peut proposer aux entreprises.

Un autre avantage est l’hyper personnalisation illustrée par l’exemple de Starbucks. À chaque achat, les clients gagnent des points en élaborant des offres personnalisées. Cette technique a boosté les chiffres de vente de 300%, elle prédétermine en avance des achats consécutifs en motivant et en récompensant les acheteurs.

En outre, la capacité de fournir des réponses rapides aux demandes et au besoin des clients grâce aux technologies de l’IA influence également le taux de conversion. De plus en plus d’entreprises bénéficient de l’assistance automatique afin de réduire les moments d’attente de leurs clients. L’exemple d’Amtrak, avec le service client automatique dénommé « Julie » arrivait à satisfaire 30 millions de passagers chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest