Il obtient 5000 matchs Tinder grâce à ChatGPT : Voici sa technique secrète

Qui s’imaginait que l’application Tinder pouvait être utilisée avec ChatGPT ? Ce Russe l’a fait pour trouver sa femme actuelle au bout de 5000 matchs.

Alexander Zhadan a fait fonctionner un bot Tinder avec ChatGPT pour lui permettre de matcher avec plus de 5 239 femmes. Le bot dopé à l’intelligence artificielle a éliminé les mauvais matchs et planifié des rendez-vous. Ce Russe – qui se passionne de l’IA générative d’OpenAI – a même reçu des conseils pour faire sa demande en mariage.

Le public utilise ChatGPT pour une multitude de choses. Il semble maintenant que jouer à l’entremetteur soit également dans les compétences de chatbot conversationnel. C’est du moins ce que prétend Alexander qui affirme s’en être servi pour trouver Karina, sa femme actuelle. Il a partagé une longue publication sur X détaillant sa technique secrète.

Le développeur de 23 ans nous apprend que son union avec Karina ne s’est pas faite du jour au lendemain. La jeune femme aurait discuté avec l’IA générative pendant un an.

Le bot Tinder est devenu Alexander grâce à ChatGPT

En plus de matcher, le bot qu’Alexander a développé discutait également avec les candidates. Il organisait les rendez-vous avec les jeunes femmes. Le jeune Russe pouvait avoir jusqu’à six rencontres au cours d’une journée. Mais depuis l’arrivée de Karina dans sa vie, il n’utilise plus sa création.

Pour arriver à un bot Tinder aussi performant, Alexander a renseigné ChatGPT sur sa façon de parler et de discuter avec les femmes. Les premières versions du bot étaient loin d’être efficaces. « Il pouvait écrire des bêtises », raconte le jeune homme. Ce dernier a ensuite entraîné l’intelligence artificielle de manière intensive.

Les longues sessions d’entraînement ont rapidement porté leurs fruits. En effet, le bot se mettait alors à parler comme son créateur. Alexander pouvait ainsi compter sur un double virtuel pour échanger avec plus de 5 000 jeunes femmes sur Tinder.

Il reprogramme son bot pour sa relation

La recherche de partenaire sur Tinder est une activité chronophage. En effet, matcher et discuter avec les personnes demande beaucoup d’investissements personnels.

C’est parce qu’il ne voulait pas perdre du temps sur l’application qu’Alexander a mis au point sa technique secrète. Le jeune homme pouvait donc avoir une grosse activité sur Tinder sans vraiment y être.

Le processus des matchs se faisait de manière autonome et automatique. Par ailleurs, le bot Tinder carburant à ChatGPT faisait la conversation avec les bons matchs. Il suggérait également les candidates que son créateur devait rencontrer. Pour ce faire, Alexander a installé des filtres pour affiner les propositions du bot.

D’autre part, sa rencontre avec Karina l’a motivé à modifier son bot. Le développeur refait son entraînement pour améliorer la communication avec sa nouvelle copine. Sa création lui indiquait, par exemple, où la conduire pour les promenades. La machine lui soufflait également des réponses selon la situation.

Karina, de son côté, ne savait rien du rôle crucial que l’intelligence artificielle a joué dans la formation de son couple. Avoir appris que son mari l’a choisie grâce à ChatGPT ne semble pas la déranger du tout.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *