Uber Cloud

Crise du hardware : pourquoi Uber adopte les clouds Google et Oracle ?

Uber a décidé d’adopter une approche différente en optant pour des services de cloud computing. Cette initiative stratégique devrait réduire la dépendance de l’entreprise aux chaînes d’approvisionnement tout en renforçant ses défenses de cybersécurité.

Depuis ses débuts, Uber s’est appuyé sur une infrastructure informatique en interne pour alimenter son application de covoiturage. Cependant, ces dernières années, l’entreprise a dû faire face à des difficultés liées à la maintenance de son matériel informatique. Cela a entraîné des pannes et des temps d’arrêt pour les conducteurs et les utilisateurs de l’application. 

Uber en cloud : une migration stratégique pour l’avenir de l’entreprise

Le géant du transport Uber a annoncé son intention de migrer vers Google Cloud et Oracle dans le cadre de deux accords pluriannuels. Jusqu’à présent, Uber avait construit et exploité ses propres centres de données. Cependant, l’entreprise a récemment été confrontée à une crise de l’approvisionnement en matériel informatique causée par la pandémie de COVID-19. 

Le directeur principal de la stratégie technologique d’Uber, Kamran Zargahi, a expliqué que cette migration vers les services en nuage permettra à Uber de réduire sa dépendance à l’égard des chaînes d’approvisionnement en matériel. En même temps, cela permettra à l’entreprise d’améliorer ses défenses de cybersécurité et sa conformité aux normes. Le PDG d’Uber, Dara Khosrowshahi, a également souligné que cette migration était nécessaire pour maximiser l’innovation tout en réduisant les coûts d’infrastructure de l’entreprise. 

Bien que la valeur des accords n’ait pas été divulguée, il est clair que cette décision stratégique aura un impact significatif sur l’avenir d’Uber. En effet, la migration de plus de 95 % de l’informatique d’Uber vers le cloud devrait se poursuivre dans les années à venir et permettre à l’entreprise de se concentrer sur la différenciation de ses produits et de ses services tout en offrant une expérience client exceptionnelle.

Uber choisit Oracle et Google pour assurer son avenir numérique

Khosrowshahi a expliqué que la société avait choisi Oracle pour leur offrir une combinaison optimale de qualité de service, de sécurité et de flexibilité. En effet, Oracle offre un niveau élevé de sécurité et de contrôle pour les données. Par conséquent, c’est une solution idéale pour les entreprises soucieuses de la confidentialité de leurs informations sensibles. L’entreprise a également annoncé qu’elle utiliserait Uber comme mode de transport privilégié pour les employés à travers le monde. 

De son côté, Google fournira des investissements techniques dans les domaines du Cloud, de la publicité et des cartes pour aider Uber à améliorer son efficacité et réduire les coûts par trajet. Ces accords permettront également à Uber de créer de nouveaux canaux de revenus et d’améliorer l’expérience client. 

Cependant, la valeur de chaque accord n’a pas été précisé par le géant du transport. En outre, Uber n’a pas clarifié comment elle prévoit de répartir ses données entre les services en nuage. L’absence de détails concernant ces aspects soulève des interrogations sur la stratégie à long terme d’Uber.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *