YouTube Ad Blocker

Grâce à l’UE, YouTube ne pourra pas interdire votre Ad Blocker : voici pourquoi

C'est une bonne nouvelle pour les internautes. En effet, YouTube va avoir du mal à interdire votre Ad Blocker sur son site. Les lois sur la confidentialité doivent être respectées par l'entreprise.

YouTube a renforcé ses mesures pour les bloqueurs de publicité. L'entreprise veut toujours inciter ses utilisateurs à s'abonner à la version premium du site. Toutefois, l'UE a freiné la lancée de ce géant d'internet. Les restrictions d'Ad Blocker sur YouTube violent les lois de l'Union européenne sur la confidentialité en ligne. Tout a commencé avec une plainte contre une des branches les plus prolifiques de .

Un expert en matière de protection de la vie privée contre YouTube

Alexander Hanff a déposé une plainte contre le système de détection d'Ad Blocker de YouTube. Selon cet expert, cette stratégie viole la vie privée des utilisateurs. Il a aussi ajouté que cette approche est frauduleuse aux yeux du droit européen.

« Les scripts de détection AdBlock sont des logiciels espions : il n'y a pas d'autre moyen de les décrire et en tant que tels, il n'est pas acceptable de la déployer sans consentement (…) Je considère que tout déploiement de technologie pouvant être utilisée pour espionner mes appareils est à la fois contraire à l'éthique et illégal dans la plupart des situations » Alexander Hanff.

Et la Commission européenne est en bonne voie pour donner gain de cause à ce spécialiste. En effet, les scripts utilisés par YouTube relèvent de l'article 5.3 de l'ePrivacy directive. La plateforme est dans l'obligation de demander les consentements de l'utilisateur avant de lancer cette stratégie. Et cette mesure concerne tous les sites web dans l'UE.

Alexander Hanff n'est pas seul dans son combat. Patrick Breyer, défenseur allemand des droits numériques et membre du Parlement européen, a exigé la légalité de cette approche de YouTube, en tenant toujours compte de l'article 5.3.

La lutte ne s'arrêtera pas

C'est un vrai bras de fer entre Alexander Hanff et YouTube. Mais le spécialiste ne va pas flancher d'ici peu.

« Je me bats depuis près de deux décennies pour une meilleure protection de la vie privée et des droits à la protection des données. Si YouTube continue de penser qu'il peut déployer des logiciels espions pour nos appareils, je les supprimerai également » Alexander Hannf.

De son côté, YouTube vient d'augmenter ses efforts pour éradiquer le système d'Ad Blocker sur son site. Mais l'intervention de l'UE pourra refroidir les approches du géant des vidéos.

YouTube pourrait perdre gros dans toute cette situation

Actuellement, YouTube n'a toujours pas allégé ses mesures contre l'Ad Blocker. Mais si l'UE estime que le système de détection des bloqueurs de publicités viole la vie privée des utilisateurs, l'entreprise doit payer une amende conséquente. On n'a pas encore les sommes exactes, mais cela pourrait avoisiner les millions. De plus, YouTube sera contraint de modifier son approche pour limiter l'Ad Blocker sur son site.

Cependant, l'UE n'a pas encore réagi face à cette situation. La Commission européenne est toujours en train d'analyser les plaintes d'Alexander Hanff en ce moment. 

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *