ordinateur quantique

Pourquoi l’UE vient de connecter son superordinateur à un ordinateur quantique ?

Le superordinateur classique le plus puissant de l’UE vient d’être connecté à un petit ordinateur quantique de VTT, un groupe cherche finlandais.

Dans le but de permettre aux chercheurs de mieux utiliser les propriétés informatiques uniques de l’ordinateur quantique, l’UE a connecté son superordinateur « LUMI » à l’ordinateur quantique « HELMI » de VTT.

Un ordinateur quantique allié au superordinateur de l’UE

Le groupe de recherche finlandais VTT a récemment annoncé la connexion d’un petit ordinateur quantique au supercalculateur classique le plus puissant de l’UE. Il s’agit en fait d’une machine à 5 qubits que l’entreprise appelle « HELMI ». Le superordinateur de l’UE, « LUMI » en revanche, se classe troisième sur la liste Top500. Dès lors, le but est de combiner les meilleures fonctionnalités de HELMI et de LUMI pour fournir de services hybrides. Ainsi, les chercheurs pourront mieux utiliser les propriétés informatiques uniques de l’ordinateur quantique. Et, par ailleurs, pourront apprendre à en tirer parti pour résoudre les problèmes futurs.

Mais pourquoi des ordinateurs quantiques ?

En effet, bien qu’ils n’aient pas encore atteint leur plein potentiel, les ordinateurs quantiques sont bien plus performants que les ordinateurs traditionnels. Si ces derniers utilisent des bits binaires, les ordinateurs quantiques, quant à eux, utilisent des qubits (qui peuvent être un zéro, un un ou les deux à la fois).

En plus, aujourd’hui, les tâches informatiques sont carrément difficiles et en général, impliquent la résolution de problèmes d’algèbre linéaire. C’est là que les ordinateurs quantiques interviennent : ils ont la capacité de les faciliter. Comparé à un ordinateur traditionnel, un ordinateur quantique est bien meilleur pour factoriser de grands nombres. D’ailleurs, un ordinateur suffisamment puissant pourrait bien briser les couches de cryptage qui protègent la vie numérique. 

Mais la liste des incroyables fonctionnalités d’un ordinateur quantique n’est pas encore close. Il s’agit aussi d’un outil extrêmement prometteur pour modéliser des phénomènes complexes dans la nature. Aussi, il est capable de détecter la fraude par carte de crédit et découvrir de nouveaux matériaux. D’après VTT, les ordinateurs quantiques pourront prochainement servir à prédire des événements à court terme tels que la météo ou les tendances commerciales.

ordinateur quantique

Inconvénients des ordinateurs quantiques

Même si les ordinateurs quantiques sont effectivement avantageux, ils présentent néanmoins des inconvénients. Par exemple, ils sont difficiles à utiliser. D’autre part, ils sont aussi rares et coûteux. Et pour la plupart des tâches, ils sont moins efficaces qu’un ordinateur traditionnel. Cependant, la majorité de ces problèmes peuvent être compensés à travers la combinaison d’un ordinateur quantique avec un ordinateur traditionnel. C’est notamment ce que VTT a fait. 

En fait, les chercheurs peuvent créer un algorithme hybride avec LUMI et HELMI. Ainsi, LUMI, le supercalculateur traditionnel gère les parties qu’il fait le mieux. Et ce, tout en transférant tout ce qui pourrait bénéficier de l’informatique quantique à HELMI.

LUMI pourra alors, intégrer les résultats des calculs quantiques d’HELMI, effectuer tous les calculs supplémentaires nécessaires ou même envoyer plus de calculs à HELMI. Il pourra ensuite renvoyer les résultats complets aux chercheurs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest