steam deck analyse cpu

Vidéo : il analyse le Steam Deck et révèle enfin le hardware : CPU, GPU…

La chaîne YouTube High Yield a démonté le Steam Deck afin de découvrir ses composants matériels et de les analyser en détail. Plusieurs grosses surprises sont au rendez-vous…

Le Steam Deck a su conquérir le cœur des gamers en leur permettant de jouer aux jeux Steam n’importe où et même d’émuler des jeux Nintendo Switch. Mais qu’est-ce qui se cache réellement sous son capot ?

Pour le savoir, le YouTuber Fritzchens Fritz de la chaîne High Yield a décidé de mener une analyse approfondie de son APU Van Gogh 7nm. Il a publié son étude complète, avec notamment des photos de chaque composant.

Ceci permet de découvrir la disposition de la puce et l’importance de chaque composant. Auparavant, certaines pièces de hardware de la console pouvaient sembler inutiles.

Le Steam Deck enfin disséqué

Présenté par Valve sous le nom de code Aerith, Van Gogh est un APU conçu par AMD et fabriqué avec le processus 7nm de TSMC. Il regroupe quatre coeurs Zen 2 et huit unités de calculs (Compute Units) RDNA 2.

En comparaison avec les principaux APUs Ryzen pour ordinateurs portables, c’est un peu faible. Quoi qu’il en soit, Van Gogh n’est pas disponible pour les autres entreprises et presque exclusif au Steam Deck.

L’analyse du YouTuber confirme ces caractéristiques de base. Le processeur mesure 162mm², dont 9% occupés par les bus de mémoire LPDDR5, 12% par les coeurs CPU et 11% par les coeurs GPU.

Les coeurs GPU eux-mêmes ne représentent qu’environ la moitié du processeur. En combinant les divers composants et fonctions GPU, on atteint environ la même taille que les huit CU RDNA 2.

Combinées avec le contrôleur mémoire et les autres composants liés au GPU, on atteint seulement la moitié de la taille totale de Van Gogh.

Les composants I/O pour les ports USB et les capacités d’écran sont contenus dans l’autre moitié, mais les clichés du YouTuber montrent qu’il reste beaucoup de zones libres.

Le même processeur que le casque AR Magic Leap 2 ?!

disposition apu steam deck

Selon High Yield, 13% de l’espace est dédié à un composant qu’il ne pouvait pas identifier au départ. Il s’agirait en fait du moteur de vision par ordinateur (CVPE) qu’on retrouve dans le casque de réalité augmentée Magic Leap 2.

Rappelons que ce casque est équipé de l’APU Mero de AMD, avec quatre coeurs Zen 2 et huit CU RDNA 2 au même titre que Van Gogh. Alors que le YouTuber pensait au départ qu’il s’agissait d’une variante de Van Gogh, il s’est aperçu qu’il s’agit de la même puce.

Cette affirmation surprenante s’appuie sur le fait que l’APU Sephiroth 6nm utilisé dans le Steam Deck OLED est beaucoup plus petit que la puce Aerith 7nm.

Même si le processus 7nm de TSMC a des transistors logiques 18% plus dense, la taille réduite de 20% de Sephiroth indique que quelque chose a été retiré pour rendre ce nouvel APU encore plus petit.

En outre, High Yield suppose que le Steam Deck d’origine pouvait utiliser le hardware CVPE actuellement inutilisé. Cela dépend si AMD désactive manuellement le CVPE avec un laser ou avec le firmware.

On ignore aussi si les modders seront capables d’utiliser le CVPE, puisqu’il est uniquement exploité par le logiciel et le hardware du Magic Leap…

processeur steam deck

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *