UpToBox

Vous cherchez le site de piratage UpToBox ? La police a un message pour vous

UpToBox tire sa révérence après des années d'activités. Ce site de téléchargement illégal est désormais fermé après une visite de la police.

Certaines personnes privilégient les sites illégaux pour télécharger des contenus. Films, séries, jeux vidéo, logiciels, etc. Il suffit d'avoir une connexion internet pour accéder à ces fichiers. UpToBox est une des références en France, et dans d'autres pays. Toutefois, ce site se dirige vers sa fermeture. Une enquête policière a impacté les activités d'UpToBox récemment.

Comment UpToBox rentabilise-t-il son activité ?

Le site enregistre 1,5 milliard de visiteurs. La majorité vient de France. Il y a une petite partie qui vient d'Inde, d'Indonésie.

UpToBox propose avant tout des contenus gratuits pour les visiteurs. Il suffit de les télécharger pour avoir les fichiers sur son ordinateur. Il existe aussi UpToStream, qui permet de regarder directement les contenus sur le site.

Durant leur navigation sur le site, les visiteurs feront face à des multitudes de publicités. C'est la principale source de revenus de cette plateforme. Toutefois, il y a aussi un abonnement pour profiter d'un débit de téléchargement optimal. Et cette alternative commence à gagner du terrain en France.

ACE a réagi face à l'expansion d'UpToBox

ACE n'est rien d'autre qu'une coalition rassemblant les géants du Streaming. On peut citer TV+, Disney, , . Les industries du cinéma, telles que Paramount, Sony Pictures Entertainment, et Warner Bros sont aussi membres d'ACE.

Ces entreprises ont réuni leur force pour poursuivre UpToBox. Effectivement, cette plateforme se spécialise surtout sur le piratage de contenus. De ce fait, ces derniers sont accessibles gratuitement pour les utilisateurs.

Et selon les spécialistes du secteur, UpToBox pourrait impacter le chiffre d'affaires des membres d'ACE. La question des droits d'auteurs se pose aussi dans cette situation.

Les affaires sont juteuses pour UpToBox selon les membres d'ACE. Cette conclusion se basait avant tout sur le nombre de visiteurs, les publicités sur le site, et la résidence des gérants. Ces derniers n'ont plus d'adresse en France, mais ils s'implantent à Dubaï.

Et l'arrêt de ce site profite à d'autres géants du streaming. En France, Canal + est le premier bénéficiaire.

20 policiers sont intervenus sur les serveurs du site

UpToBox

Les centres de données d'UpToBox se situent bel et bien dans le territoire. Scaleway et OpCore s'implantent à Vitry-sur-Seine. Mais les gérants du site gardaient le secret jusqu'ici.

Cependant, une simple photo a suffi pour localiser ces serveurs. En 2018, un des supposés responsables techniques d'UpToBox a publié une photo sur X (). Il a ajouté une indication « Online », le nom de Scaleway à l'époque. Les policiers ont alors analysé la photo pour conclure l'emplacement des serveurs à Vitry-sur-Seine.

UpToBox n'a pas confirmé cette descente. Le site a déclaré qu'il n'y a aucune saisie sur ces serveurs par de tierces personnes.

Et même avec l'arrêt d'un des leaders, les plateformes concurrentes restent actives. 1fichier et Mega sont toujours présents sur le marché. ACE et les policiers ont encore du fil à retordre pour stopper ces sites. 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *