Accueil > Analytics > Windows : Microsoft promet une collecte de données plus transparente
microsoft collecte données windows

Windows : Microsoft promet une collecte de données plus transparente

Face à la colère des utilisateurs de Windows, Microsoft a décidé de se racheter. La firme de Redmond promet de faire preuve d’une transparence accrue quant à la collecte de données, et de mieux dissocier les données essentielles des données facultatives.

À sa sortie, en 2015, Windows 10 a suscité une vive polémique. De nombreux utilisateurs ont reproché au système d’exploitation de collecter des données sur l’utilisateur sans réellement le prévenir. À l’époque, plutôt que de reconnaitre son tort, Microsoft avait choisi de se justifier.

La firme de Redmond avait alors expliqué que les données collectaient avaient pour but d’améliorer l’efficacité de son IA Cortana, et de renforcer la sécurité des PC. Une ligne de défense qui n’avait pas franchement convaincu. De plus, en 2018, Microsoft faisait l’objet d’une nouvelle controverse pour avoir collecté des données malgré le refus des utilisateurs…

Aujourd’hui, quatre ans après le lancement de Windows 10, Microsoft cherche à se racheter et à se faire pardonner. Dans un billet publié sur son blog, la firme promet davantage de transparence. Désormais, les utilisateurs recevront davantage de précisions sur les données collectées en consultant la documentation des différents produits et services.

De même, tous les six mois, Microsoft proposera un rapport semestriel sur le site privacy.microsoft.com. Ce rapport mettra en évidence toute nouvelle collecte de données, et précisera aussi si certains types de données cessent d’être collectés. Les modifications apportées à la collecte de données en réponse aux nouvelles lois de protection de la vie privée et autres normes et réglementations seront également stipulées.

Windows : Microsoft va distinguer les données essentielles des données facultatives

Par ailleurs, les données collectées seront dorénavant classées en deux catégories différentes : obligatoire, et facultative. Dans la catégorie facultative seront rangées les données ” nécessaires au bon fonctionnement des produits et des services comme attendu par le client, ou à la garantie de leur sécurité “. En guise d’exemple, Microsoft cite notamment les termes utilisés lors d’une recherche, l’adresse IP, ou encore le type et la version de l’appareil utilisé.

Dans la catégorie facultative, en revanche, on retrouvera les données qui ne sont ” pas essentielles à l’expérience du produit ou du service “. Il s’agit par exemple des données collectées sur les images insérées dans des documents Word. Ces données ne sont pas indispensables au fonctionnement, mais elles permettent de propose de meilleures options d’image.

Ce nouveau système sera mis en place dans les mois à venir. Il sera déployé sur l’ensemble des produits de Microsoft : Windows, mais aussi la suite Office, Dynamics 365 ou même la Xbox. Gageons que cette initiative permettra à la firme de Redmond de trouver la confiance des utilisateurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend