Yondr obtient 110 hectares pour son campus de data center

Alors que Yondr vise à achever la première étape de son infrastructure de 500 mégawatts d’ici fin 2022, la société vient d’acquérir un terrain de 110 hectares en Virginie du Nord.

Yondr acquiert deux propriétés aux Etats-Unis

Cette acquisition intervient quelques semaines après l’annonce de Yondr sur son projet US valant 2 milliards de dollars. Il est à noter que l’entité a investi dans des biens immobiliers dans le troisième comté le plus peuplé de Virginie : Loundoun et celui de Prince William aux Etats-Unis. Selon la société, la capacité de ces deux acquisitions serait évaluée à 500 MW. L’achat des propriétés a été fait avec l’appui de JK Land Holdings, LLC. Quant au coût d’acquisition, lui, n’a pas été dévoilé.

Certes, aucune précision n’a été émise concernant l’emplacement des sites. Toutefois, Yondr délivre un indice de taille. Ces derniers seront situés à proximité du principal chemin de fibre ainsi que des lignes de transport d’électricité de la Virginie du Nord. La société envisage alors d’avoir son premier site opérationnel à partir de la fin de 2022.

Yondr se prononce sur son développement en Virginie du Nord

Eanna Murphy, vice-présidence principale des opérations américaines chez le groupe Yondr déclare : « Notre plan d’expansion aux Amériques battant son plein, notre emplacement stratégique en Virginie du Nord permettra à nos clients d’accéder au plus grand corridor de centres de données du pays ». N’oublions pas qu’il y a seulement un mois, l’organisation a annoncé une dépense à hauteur de 2 milliards de dollars pour son expansion en Amérique du Sud et en Amérique du Nord.

Cela nous rappelle une annonce du porte-parole de Yondr à DCD : « La taille moyenne de notre campus de data center est de 150 MW pour répondre à des capacités à grande échelle. Les marchés que nous examinons seront une combinaison de métros de centres de données existants. Le but étant d’entrer également sur de nouveaux marchés ».

A ce jour, Yondr est à la veille de la construction d’une nouvelle installation en dehors de Londres. La capacité de cet établissement de Slough devrait être de 30 MW. Construit sur le site d’une ancienne usine de peinture, l’on attend à ce qu’il soit mis en service d’ici janvier 2023.

« La Virginie du Nord est l’une des nombreuses étapes sur lesquelles Yondr travaille. Nous nous développons effectivement aux États-Unis, au Canada et en Amérique latine dans le cadre de notre stratégie de mise à l’échelle mondiale ». Voici ce qu’a annoncé Pete Jones, directeur du développement et fondateur du groupe Yondr.

Il rajoute : « Avec des projets actuellement en cours de développement à Londres, Francfort, Berlin, Jakarta, en Indonésie et dans plusieurs villes d’Inde, l’ajout de la Virginie du Nord renforce l’engagement de Yondr à fournir des data centers sur les cinq continents d’ici 2024. »