Zoom sur ZTE et son premier ordinateur portable cloud

ZTE prétend être le premier « ordinateur portable cloud ». Inédit, le fabricant chinois d’équipements de télécommunications a annoncé le lancement de sa machine véritablement innovante. Cette dernière se décrit comme un appareil alimenté par Android et qui ne consomme que cinq watts. Le plus est qu’elle se connecte à un bureau cloud en tant que service alors qu’il est, soi-disant, un « ordinateur portable ».

ZTE présente son ordinateur portable cloud

L’annonce officielle de la nouvelle machine de ZTE s’est tenue très récemment lors du Cloud Network Ecosystem Summit 2022. ZTE a bien détaillé les caractéristiques de cet « ordinateur portable cloud ». L’appareil a été baptisé sous le modèle de W600D. Elle mesure 325 mm×215 mm×14 mm et pèse 1,1 kg. L’ordinateur est constitué d’un écran HD de 14 pouces, d’un clavier de pleine taille, d’une caméra HD, d’une connectivité Bluetooth et aussi d’un Wi-Fi. Son pilote est un processeur à huit cœurs non spécifié et sa batterie est de 40,42 wattheures. Cette dernière devrait durer huit heures.

Au fait, ZTE possède déjà un PC cloud sur son bureau, nommé W100D. C’est un appareil dont la taille ressemble à un paquet de cartes. Il est similaire à celui d’Alibaba, appelé Wuying.  Pour le cas d’Alibaba, elle a conçu  Wuying pour être employé avec Alibaba Cloud. L’appareil est disponible soit à Singapour, soit en Chine. Et l’organisation offre également cet « appareil client cloud » comme une option, pas seulement pour les consommateurs, mais aussi pour les entreprises.

Focus sur les rôles

En tant qu’ « ordinateur portable cloud », ZTE a notamment conçu W600D pour un objectif principal bien distinct. Il s’agit d’accéder à un bureau distant hébergé dans le cloud où l’utilisateur fait tout son travail, ou du moins la majorité. ZTE a bien affirmé l’efficacité de l’appareil. Selon lui, son protocole RAP maison fera en sorte que les postes de travail distants soient utilisables. Et ce, même avec des connexions de 128 Kbit/s simplement.  D’ailleurs, il a évoqué qu’il fonctionnerait même avec une latence de 300 ms et une perte de paquets de 6%.

Cela dit, la machine servira de devenir un « point d’extrémité client » connecté au service  uSmart cloud PC de ZTE. C’est une machine qui peut alors s’utiliser dans la plupart des contextes. Même si, elle est particulièrement idéale quand plusieurs utilisateurs partagent une machine physique au bureau ou à la maison.

Celui-ci restera peut-être en marché local

De nos jours, la technologie de bureau en tant que service est encore rarement proposée aux consommateurs. Mais, deux des entreprises technologiques les plus puissantes de Chine pensent maintenant que les clients aiment ces services ainsi que les appareils qui les accompagnent.

Malheureusement, il sera probablement difficile pour ZTE d’obtenir un marché pour le W600D en dehors de la Chine. Et ce, pour la simple raison que l’entreprise est si méfiante aux États-Unis. Cependant, cela ne veut pas non plus dire que le marché chinois des PC restera toujours terminal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest