aws recrute

AWS : une embauche massive de personnel prévue pour 2023

Contrairement aux autres unités commerciales qui éradiquent sans cesse des emplois, AWS prévoie de recruter énormément de personnel. Programmée pour 2023, cette embauche massive permettra notamment de soutenir sa croissance régulière.

AWS : une importante augmentation du personnel en vue

L’année prochaine c’est-à-dire en 2023, l’unité cloud d’AWS envisage de multiplier son personnel. D’ailleurs, le projet de l’entreprise ne s’arrête pas là, elle vise aussi à construire davantage de data center.

D’après un rapport de Bloomberg, Amazon prévoit de supprimer environ 10 000 emplois. Pourtant, Matt Garman, un vice-président senior de la société a bien déclaré qu’il s’attendait à ce que son organisation ajoute du personnel pour 2023. « Je prévois que nous allons en fait ajouter un peu plus d’effectifs l’année prochaine. Notre activité continue de croître rapidement », rapporte-t-il dans une interview. En effet, pour Amazon, sa partie cloud AWS est son activité la plus rentable. Les ventes ont totalisé 20,5 milliards de dollars au cours de l’avant-dernier trimestre. Or, ce montant représente une hausse de 27 %.

Récemment, Amazon Web Services réalisait des restrictions d’embauche, des conversations indépendantes des perspectives économiques dégradées. Dès lors, avant de décider de geler les embauches, la société avait débattu ses propres restrictions, explique Garman. En fait, d’après les histoires, AWS est passé de périodes d’investissement à une frugalité auto-imposée. C’était apparemment un effort pour conjurer le gonflement des entreprises. Selon encore le vice-président, l’équipe ne l’a tout simplement « pas fait », et ce même, pendant quelques années. « Nous avons grandi si rapidement que souvent, d’un point de vue organisationnel, il est sain d’avoir un temps de digestion », exprime-t-il.

recrutement

Toujours dans une alternative de croissance

Durant ces dernières années, AWS a étoffé son personnel de vente dans le but de contracter avec de grandes entreprises et entités gouvernementales. Alors, pendant tout ce temps, les équipes de Garman l’a aidé à réaliser une grande partie des embauches du personnel. Selon encore celui-ci, la société est partie de zéro. Ce qui, signifie carrément qu’elle a très rapidement avancé durant les deux dernières années. « Je pense qu’à ce stade, nous avons fait du bon travail là-bas. Je pense que nous sommes encore plus petits que certains de nos concurrents, mais pas tant que ça. »

Depuis presque toujours, AWS cloud a été un véritable moteur de profit. Parfois même, il a représenté la totalité des revenus d’exploitation de la société mère. Cependant, alors que sa croissance ralentit, nombreux ont remis en question le rythme des investissements d’Amazon dans le cloud.  La question posée est si AWS pourrait réduire ses dépenses en data center dans l’avenir. Mais lors d’un appel à résultat, voici la déclaration du vice-président à ce propos : « Nous modérerons la croissance de notre centre de données lorsque la demande se modérera ». La société dispose de beaucoup de modèles de chaîne d’approvisionnement qui disent de continuer à construire des data center, déclare-t-il. « Nous allons donc continuer à les construire », poursuit toujours Garman.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest